Les bienfaits du gingembre : pour la digestion, le cerveau et plus encore

Bienfaits du gingembre sur la santé

 

En tant que condiment alimentaire le plus utilisé au monde, il n’est pas étonnant que les bienfaits du gingembre soient si impressionnants.

Avec sa saveur piquante et poivrée et sa longue liste d’avantages pour la santé, la racine de gingembre est à la fois délicieuse et nutritive.

Le gingembre est polyvalent, facile à utiliser et a été associé à une multitude de vertus médicinales, du mal des transports au meilleur fonctionnement du cerveau en passant par les problèmes de digestion.

Les bienfaits du gingembre sur la santé sont en grande partie dus à sa teneur en antioxydants, à ses propriétés anti-inflammatoires et à sa teneur en composés thérapeutiques comme le gingérol, le shogaol, le paradol et la zingérone.

Alors, à quoi sert le gingembre et comment l’ajouter à votre alimentation ? Disponible frais, séché, moulu, en gélule et en jus, la racine de gingembre s’intègre facilement à un régime alimentaire et peut avoir un impact durable sur à peu près tous les aspects de la santé.

Prêt à tenter l’expérience ? Voici ce que vous devez savoir sur cet ingrédient superstar et comment tirer parti de ses avantages uniques.


Qu’est-ce que le gingembre ?

Le gingembre (Zingiber officinale) est une plante à fleurs du genre Zingiber de la famille des Zingiberaceae étroitement apparentée au curcuma et à la cardamome.

La tige souterraine de la plante, ou rhizome, est connue sous le nom de racine de gingembre et est très réputée pour ses propriétés médicinales.

Les bienfaits du gingembre sur la santé sont bien documentés et le gingembre est utilisé dans le monde entier comme remède naturel depuis des milliers d’années en raison de ses vertus médicinales.

En fait, d’anciens textes en chinois, romain, grec, arabe et sanskrit ont tous documenté l’utilisation de la racine de gingembre pour améliorer la santé et le bien-être.

Il peut être trouvé sous forme fraîche ou moulue, comme complément alimentaire ou même sous forme d’huile essentielle de gingembre.

La recherche commence tout juste à effleurer la surface en ce qui concerne la multitude d’avantages associés à la racine de gingembre. De la lutte contre les infections à la réduction du cholestérol et à l’amélioration de la perte de poids, il est clair que l’ajout de racine de gingembre à votre alimentation pourrait avoir un effet puissant sur votre santé.

Histoire du gingembre

On trouve sa trace dans les plus vieux écrits chinois et dans des textes anciens en provenance d’Inde, il y a plus de 3000 ans.

Originaire d’Inde et de Malaisie, le gingembre est l’une des premières épices à être importée dans le bassin méditerranéen via la mer rouge. En Egypte antique, il est utilisé dans le processus de momification.

Répandu en Europe dès le Ier siècle, le gingembre est très vite utilisé en cuisine par les grecs et les romains.

À cette époque, Pline l’Ancien (23-79 ap. J.C.) découvre les origines du gingembre et rectifie la croyance selon laquelle le gingembre aurait été la racine du poivrier.

Le traité de cuisine “De re coquinaria” d’Apicius, paru au IIIème ou IVème siècle, évoque les vertus aromatiques du gingembre, notamment dans les plats en sauce.

On trouve également mention du gingembre dans plusieurs recettes de bouillon et de chapon du Viandier de Taillevent (XIVème siècle).

Très utilisé au Moyen Âge, où l’on évoque déjà ses vertus aphrodisiaques, le gingembre avait une importance comparable à celle du poivre. Il coûtait très cher, servait de monnaie d’échange et donnait lieu à un impôt.

Le gingembre tombe dans l’oubli au XVIIIème siècle, avant de redevenir très utilisé de nos jours.

Les principaux pays producteurs sont aujourd’hui l’Inde (une vingtaine de variétés, dont la plus fine est celle du Bengale), la Chine, la Jamaïque (très bonne qualité aromatique), le Brésil et l’Australie (depuis 1940).

On cultive également le gingembre en Malaisie, au Nigeria, en Sierra Leone, à Taiwan, au Japon, en Thaïlande, au Sri Lanka, au Vietnam, à Hawaï et en Indonésie.

Il existe de multiples variétés de gingembre, selon leur origine mais également leur forme commerciale.


Valeur nutritive du gingembre

Le gingembre contient un large éventail de vitamines et de minéraux importants. Il contient également du gingérol, un composé doté de puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, associé à de nombreux bienfaits sur la santé.

100 grammes de gingembre brut contiennent environ :

  • 80 calories
  • 17,8 grammes de glucides
  • 1,8 grammes de protéines
  • 0,7 gramme de graisses
  • 2 grammes de fibres alimentaires
  • 415 milligrammes de potassium (12% de la valeur nutritionnelle de référence)
  • 0,2 milligramme de cuivre (11% de la VNR)
  • 0,2 milligramme de manganèse (11% de la VNR)
  • 43 milligrammes de magnésium (11% de la VNR)
  • 5 milligrammes de vitamine C (8% de la VNR)
  • 0,2 milligramme de vitamine B6 (8% de la VNR)
  • 0,7 milligramme de niacine (4% de la VNR)
  • 34 milligrammes de phosphore (3% de la VNR)
  • 0,6 milligramme de fer (3% de la VNR).

En plus des nutriments énumérés ci-dessus, le gingembre contient également une petite quantité de calcium, de zinc, d’acide pantothénique, de riboflavine et de thiamine.

Cependant, gardez à l’esprit que la plupart des gens consomment une toute petite quantité de gingembre. Il convient donc de le mélanger avec divers autres aliments riches en nutriments pour répondre à vos besoins en micronutriments.


Bienfaits du gingembre sur la santé

Bienfaits du gingembre sur la santé

1. Traite les nausées et les vomissements

Utilisé historiquement comme remède naturel contre le mal de mer, le gingembre est peut-être plus connu pour sa capacité à traiter les nausées et les vomissements.

Une revue systématique a examiné les résultats de 12 études portant sur 1278 femmes enceintes et a révélé que le gingembre atténuait efficacement les symptômes de nausée avec un risque minimal d’effets secondaires.

De plus, une autre étude du centre médical de l’Université de Rochester, aux États-Unis, a montré que le gingembre aidait à réduire la gravité des nausées chez des patients recevant une chimiothérapie.

2. Combat les infections fongiques

Les infections fongiques causent une grande variété de problèmes, allant des infections à levures à l’eczéma marginé en passant par le pied d’athlète.

Heureusement, le gingembre aide à tuer les champignons pathogènes grâce à ses puissantes propriétés antifongiques.

Dans une étude de laboratoire réalisée en 2016 en Iran, un extrait de gingembre s’est révélé efficace contre deux types de levure qui causent couramment des infections fongiques dans la bouche.

Une autre étude sur des éprouvettes publiée dans le journal Mycoses a mesuré les effets antifongiques de 29 espèces de plantes et a révélé que le gingembre était la plante la plus efficace pour éliminer les champignons.

3. Pourrait aider à prévenir les ulcères d’estomac

Les ulcères d’estomac sont des plaies douloureuses qui se forment dans la muqueuse de l’estomac et provoquent des symptômes tels que l’indigestion, la fatigue, les brûlures d’estomac et la gêne abdominale.

Plusieurs études ont montré que le gingembre pourrait aider à prévenir la formation d’ulcères d’estomac.

En fait, une étude réalisée en 2011 sur des animaux a montré que la poudre de gingembre offrait une protection contre les ulcères d’estomac induits par l’aspirine en diminuant les taux de protéines inflammatoires et en bloquant l’activité des enzymes liées au développement de l’ulcère.

4. Soulage les douleurs menstruelles

Malheureusement, des effets secondaires indésirables tels que douleurs, crampes menstruelles (dysménorrhée) et maux de tête sont souvent associés aux périodes de règles chez de nombreuses femmes.

Alors que certaines femmes se tournent vers les médicaments en vente libre pour soulager leurs symptômes, les remèdes naturels comme le gingembre peuvent être tout aussi utiles pour soulager les douleurs menstruelles.

Une étude publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine a montré que le gingembre réduit la douleur menstruelle aussi efficacement que des médicaments comme l’ibuprofène et l’acide méfénamique (un anti-inflammatoire non stéroïdien ou AINS).

Une autre étude réalisée en 2009 a donné des résultats similaires, indiquant que le gingembre réduisait à la fois l’intensité et la durée de la douleur.

5. Pourrait aider à traiter le cancer

L’un des avantages les plus impressionnants du gingembre est ses propriétés anticancéreuses, grâce à la présence d’un composé puissant appelé 6-gingérol.

Des études en laboratoire ont montré que le gingembre et ses composants pouvaient bloquer efficacement la croissance et le développement des cellules cancéreuses dans les cancers des ovaires, du pancréas et de la prostate.

Cependant, des recherches plus poussées sont nécessaires pour déterminer comment les propriétés du gingembre inhibent le cancer et comment cela peut se traduire chez l’homme.

6. Régule la glycémie

Un taux élevé de sucre dans le sang peut entraîner de nombreux symptômes négatifs, allant de mictions fréquentes à des maux de tête (y compris les migraines) et à une soif accrue.

Si rien n’est fait, cela peut même causer des problèmes plus graves comme des lésions nerveuses et une cicatrisation altérée.

La recherche montre que le gingembre aide à réguler une glycémie normale afin de prévenir ces effets secondaires graves.

Dans une étude menée en 2015, une supplémentation en gingembre a en fait réduit la glycémie à jeun de 12% et amélioré le contrôle de la glycémie à long terme de 10%.

7. Soulage les douleurs articulaires et musculaires

En raison de sa capacité à réduire l’inflammation, ajouter du gingembre dans votre alimentation pourrait vous aider à traiter à la fois les douleurs musculaires et les douleurs articulaires liées à l’arthrite.

Une étude a montré que la consommation quotidienne de gingembre entraînait une réduction modérée à importante de la douleur musculaire provoquée par une lésion musculaire induite par l’exercice physique.

Une autre étude a révélé qu’un extrait de gingembre aidait à réduire la douleur au genou et la nécessité de prendre des médicaments contre la douleur chez des personnes souffrant d’arthrose.

8. Peut aider à réduire le taux de mauvais cholestérol

De la production de la bile à la fabrication des hormones, le cholestérol est essentiel à la santé en général.

Cependant, des taux élevés de cholestérol peuvent s’accumuler dans le sang, provoquant des obstructions et augmentant le risque de maladie cardiaque.

L’un des principaux avantages du gingembre est sa capacité à réduire naturellement les taux de cholestérol et de triglycérides afin de réduire le risque de problèmes cardiaques.

Une étude menée à l’Université des sciences médicales de Babol, en Iran, a en effet révélé que le gingembre était capable de réduire de manière significative le taux de mauvais cholestérol LDL et d’augmenter le taux de cholestérol HDL bénéfique par rapport à un placebo.

Une étude animale a également montré que le gingembre était presque aussi efficace pour réduire le cholestérol (améliorant les marqueurs du cholestérol) que l’atorvastatine, un médicament couramment prescrit pour traiter l’hypercholestérolémie.

9. Pourrait aider à protéger la santé cérébrale

Des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson ont été associées au stress oxydatif et à l’inflammation chronique du cerveau.

Grâce à sa richesse en antioxydants et à ses puissantes propriétés anti-inflammatoires, le gingembre pourrait jouer un rôle important dans la santé de votre cerveau.

Plusieurs études animales ont montré qu’un extrait de gingembre pouvait protéger contre le vieillissement cérébral et le déclin cognitif.

En outre, une étude réalisée en 2012 a également révélé qu’un extrait de gingembre contribuait à améliorer la fonction cognitive et l’attention des femmes d’âge moyen.

10. Neutralise les infections bactériennes

En plus de ses propriétés antifongiques, le gingembre possède également la capacité de lutter contre les infections bactériennes.

Les bactéries pathogènes sont souvent responsables de maladies telles que les infections des voies urinaires, la pneumonie et la bronchite.

Selon une étude menée en laboratoire, les composés présents dans le gingembre pourraient aider à inhiber la croissance de certaines souches de bactéries qui causent la gingivite (une maladie des gencives).

Une autre étude de laboratoire a montré qu’un extrait de gingembre était également efficace contre plusieurs souches de bactéries résistantes aux médicaments.

11. Pourrait aider à réduire l’inflammation

Bien que l’inflammation puisse être une réponse immunitaire normale et saine aux blessures et aux infections, on pense que l’inflammation chronique contribue grandement à des maladies telles que les maladies cardiaques, l’obésité, le diabète et le cancer.

Un article publié dans l’International Journal of Preventive Medicine a noté qu’un extrait de gingembre peut aider à inhiber la synthèse de certains marqueurs de l’inflammation.

Outre le gingérol, il contient également d’autres composés anti-inflammatoires comme le shogaol, le paradol et la zingérone.

Il est également possible que le gingembre puisse prévenir la formation des caillots sanguins (réduisant ainsi le risque de crise cardiaque) en raison de ses acides naturels qui fluidifient le sang, bien que les études réalisées jusqu’à présent ne soient pas concluantes.

12. Favorise une bonne digestion

L’un des bienfaits les plus puissants du gingembre est sa capacité à favoriser la santé digestive et à prévenir des problèmes tels que la dyspepsie, un trouble courant de digestion altérée caractérisé par des symptômes tels que douleurs, brûlures d’estomac et inconfort.

Selon une étude du World Journal of Gastroenterology, le gingembre aide à accélérer la vidange de l’estomac de 25% par rapport à un placebo chez les personnes souffrant d’indigestion.

Une autre étude a même révélé que la prise de capsules de gingembre au cours d’un repas doublait en réalité la vitesse de vidange gastrique.


Bienfaits du gingembre sur la santé

Comment utiliser le gingembre ?

À ce stade, vous vous demandez probablement comment utiliser la racine de gingembre pour tirer parti de ses nombreux bienfaits pour la santé.

Heureusement, la racine de gingembre est disponible sous différentes formes et peut facilement être intégrée à votre routine quotidienne.

Le gingembre frais doit avoir une peau fine et brillante qui peut facilement être grattée avec votre ongle. Il devrait également avoir un arôme vif, poivré et piquant.

Le gingembre qui a mal tourné, par contre, aura des taches douces et une texture humide tandis que le gingembre coupé commencera à foncer sur les bords lorsqu’il aura dépassé sa date de péremption.

La racine de gingembre peut être consommée fraîche ou moulue, pressée ou infusée dans vos boissons préférées. Les compléments alimentaires de racine de gingembre sont également disponibles sous forme de comprimés ou de capsules pour vous fournir une dose rapide et concentrée d’antioxydants.

En outre, l’huile essentielle de gingembre est également disponible et peut être appliquée par voie topique ou prise par voie orale pour obtenir un supplément de gingérol.

Vous pouvez également utiliser du gingembre pour préparer un sirop contre la toux fait maison, ajouter quelques cuillères à soupe dans un bain chaud relaxant ou le mélanger dans un bain de pieds apaisant.


Compléments alimentaires / suppléments de gingembre

Vous pouvez facilement trouver des compléments alimentaires de gingembre en pharmacie ou en ligne.

Les compléments alimentaires à base de gingembre sont fabriqués à partir de la racine de la plante. Vous pouvez trouver du gingembre sous forme de poudre, de capsule et de comprimé.

Assurez-vous de lire attentivement les étiquettes des ingrédients et achetez toujours des produits auprès d’un fabricant fiable et réputé.


Posologie recommandée

Respectez la posologie recommandée par le fabricant et diminuez la dose si nécessaire si vous présentez des symptômes négatifs.

De plus, je vous recommande de toujours commencer par une faible dose et d’augmenter progressivement pour évaluer votre tolérance.


Effets secondaires possibles et précautions

Avec modération, le gingembre est généralement sans danger et ne cause généralement aucun effet secondaire indésirable chez la plupart des gens.

Les symptômes possibles comprennent des malaises gastriques, des brûlures d’estomac et des diarrhées.

Bien que cela soit rare, certaines personnes peuvent également avoir une allergie au gingembre. Si vous présentez des symptômes d’allergie alimentaire tels qu’urticaire, gonflement ou difficulté à respirer, cessez immédiatement de l’utiliser et parlez-en à votre médecin.

Appliquée sur la peau, l’huile essentielle de gingembre peut provoquer une irritation chez certaines personnes à la peau sensible.

Il est préférable de procéder à un test de sensibilité en appliquant d’abord une petite quantité d’huile pour vous assurer que votre peau n’est pas irritée.


Comment cuisiner la racine de gingembre ?

La racine de gingembre a une saveur unique, forte et poivrée et un arôme distinct qui constitue un excellent ajout à de nombreux plats différents.

En fait, il existe une myriade de recettes de racine de gingembre disponibles pour tous les goûts, des plats principaux aux desserts, etc.

Le gingembre peut être coupé en fines tranches et ajouté à des smoothies ou à des jus de légumes pour un zeste supplémentaire.

Il peut également être râpé et ajouté à des soupes, des salades ou des sucreries pour en améliorer le goût et pour bénéficier de ses bienfaits pour la santé.

Le gingembre en poudre peut également être utilisé en cuisine en le mélangeant à des recettes de pâtisserie, des desserts et des bonbons. Il constitue un ajout délicieux aux sauces, ragoûts et marinades.


Comment préparer un thé au gingembre ?

Une bonne tasse de thé à la racine de gingembre est le remède idéal pour les maux de ventre ou les longues journées de stress.

Mieux encore, il est facile de préparer cette boisson directement dans le confort de votre cuisine en utilisant du gingembre frais :

  1. Lavez un morceau de racine de gingembre frais de 5 centimètres et coupez-le en tranches très fines.
  2. Ajoutez les tranches de gingembre dans une casserole d’eau chaude.
  3. Faites bouillir pendant 10 à 30 minutes, selon la force que vous souhaitez.
  4. Retirez la casserole du feu, filtrez et jetez les morceaux de gingembre.
  5. Ajoutez du jus de citron, du miel cru ou du jus de citron vert pour rehausser la saveur.

Vous pouvez boire votre boisson chaude ou froide en fonction de vos préférences personnelles.

Les bienfaits du thé au gingembre comprennent la relaxation du corps, l’apaisement de l’estomac et le soulagement des nausées. Buvez une à trois tasses par jour pour maximiser ses bienfaits pour la santé.


Comment préparer un jus de gingembre ?

Un autre moyen facile d’obtenir votre dose quotidienne de gingembre est de le presser pour en extraire le jus. Vous pouvez facilement le faire en utilisant un presse-agrumes ou en épluchant et en râpant un morceau de gingembre, puis en utilisant un coton à fromage pour en extraire le jus.

Vous pouvez boire une dose de jus de gingembre directement ou le mélanger avec d’autres jus de légumes pour un punch de nutriments supplémentaires.

Le jus de gingembre est idéal pour compléter votre régime alimentaire avec des vitamines et des minéraux dont vous avez besoin pour fonctionner et prospérer.

Le jus de gingembre est également un ingrédient de base dans de nombreuses cuisines asiatiques et peut être ajouté à des plats typiques comme le bœuf au gingembre ou le poulet à la noix de cajou.

Essayez d’expérimenter avec vos marinades préférées en ajoutant un peu de jus de gingembre pour donner encore plus de saveur à vos plats.


Comment conserver le gingembre ?

Pour tirer le meilleur parti de votre gingembre, conservez-le non pelé dans un sac en plastique et placez-le dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Le gingembre peut durer environ 3 à 4 semaines, voire plus longtemps s’il est conservé correctement.

Vous pouvez également congeler votre gingembre pour prolonger sa durée de conservation. Cela fonctionne particulièrement bien si vous envisagez de râper votre gingembre. Enveloppez simplement votre gingembre dans un sac en plastique et rangez-le au congélateur.

Si vous l’utilisez pour faire du jus de gingembre, vous pouvez le râper et en extraire le jus sans le décongeler au préalable. Vous pouvez également essayer de hacher votre gingembre avant de le congeler pour faciliter la préparation.


Conclusion

Le gingembre est l’un des condiments diététiques les plus utilisés au monde. Des études montrent qu’il peut être efficace pour diminuer les nausées matinales et atténuer les douleurs menstruelles.

Les autres bienfaits du gingembre pour les hommes et les femmes incluent la lutte contre les infections fongiques et bactériennes, le traitement des ulcères d’estomac, l’amélioration de la fonction cérébrale et la réduction de l’inflammation.

Le gingembre présente de nombreuses vertus et ses effets secondaires sont généralement minimes. Les problèmes les plus courants comprennent les maux d’estomac, les brûlures d’estomac, la diarrhée et les irritations de la peau.

Essayez de cuisiner avec de la racine de gingembre fraîche ou moulue, en prenant un supplément de gingembre, en préparant une tasse de thé au gingembre ou en utilisant de l’huile essentielle de gingembre pour profiter de cette épice vedette.

Vous pouvez facilement trouver des compléments alimentaires de gingembre en pharmacie ou en ligne.

Bienfaits du gingembre sur la santé

Vous pourrez aussi aimer