Les actions de l'ashwagandha sur notre système nerveux

Les actions de l’ashwagandha sur notre système nerveux

 

L’ashwagandha (Withania somnifera) est une plante utilisée dans la médecine ayurvédique depuis des milliers d’années.

La popularité croissante de la plante dans le milieu de la santé naturelle est due à la multitude d’avantages qu’elle présente sur la santé, ainsi qu’à son innocuité et à son efficacité par rapport aux traitements occidentaux traditionnels.

Cet article vous explique les principales actions de l’ashwagandha sur notre système nerveux.


1. Améliore la mémoire et la fonction cérébrale

Dans la pharmacopée traditionnelle d’Inde, l’ashwagandha est utilisé depuis des siècles pour améliorer la mémoire.

Des études ont récemment été consacrées à la façon dont il peut améliorer notre fonction cognitive globale. Il a été prouvé qu’il améliore la régénération des neurones et des synapses (connexions entre les neurones), agissant ainsi pour stimuler la fonction cérébrale et améliorer la mémoire.

Dans différentes études menées sur les effets de l’ashwagandha sur les performances cognitives et la mémoire, les résultats ont montré que les personnes traitées avec la plante présentaient des améliorations significatives du fonctionnement exécutif, une attention accrue et une vitesse de traitement de l’information supérieure.

2. Aide à réduire le stress et l’anxiété

Bien que notre corps soit capable de faire face à un stress aigu, il ne supporte pas bien le stress chronique, qui provoque un épuisement rapide des vitamines et des minéraux lorsque nous sommes dans un état de stress prolongé.

L’une des principales qualités de l’ashwagandha est son action adaptogène. Une plante adaptogène se caractérise par le fait qu’elle libère des substances qui aident notre corps à s’adapter à tous les types de stress.

Lorsque nous sommes soumis à un stress physique ou mental, notre système nerveux libère du cortisol, une hormone caractéristique. Les taux sériques de cortisol sont un bon marqueur de notre niveau de stress.

Les résultats de plusieurs études ont prouvé que l’ashwagandha contribue à réduire les taux sériques de cortisol, qui sont élevés lors de périodes stressantes.

En outre, l’ashwagandha s’est avéré avoir un effet puissant, similaire aux médicaments anti-anxiété, sur la réduction des symptômes, notamment les attaques de panique, en aidant à équilibrer les hormones qui contribuent à l’anxiété.

3. Présente des effets neuroprotecteurs

La prévalence des troubles neurodégénératifs augmente de manière régulière dans les sociétés occidentales depuis plusieurs décennies.

Des études ont récemment montré que l’ashwagandha pouvait être utilisé comme agent neurorégénératif pour traiter des maladies telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la maladie de Huntington.

La plante s’est avérée capable d’inverser de manière significative l’atrophie neuritique (perte de neurones) et la perte synaptique (perte de synapses). Son action a également favorisé la formation de nouveaux dendrites (filaments de neurones).

4. Possède une activité antioxydante

Notre corps est constamment attaqué par des composés appelés radicaux libres. Étant donné que beaucoup de maladies neurodégénératives sont caractérisées par des dommages oxydatifs importants au cerveau et au tissu nerveux, des taux adéquats d’antioxydants sont indispensables pour combattre les effets des radicaux libres.

Les substances actives de l’ashwagandha (les sitoindosides VII-X et la withaferine A) se sont révélées être de puissants antioxydants, en augmentant la quantité de trois enzymes antioxydantes naturelles : la superoxyde dismutase, la catalase et la glutathion peroxydase.

Ces trois enzymes sont très efficaces pour neutraliser les radicaux libres et prévenir le stress oxydatif. Outre ses effets neuroprotecteurs, l’ashwagandha a donc également un effet antioxydant sur notre cerveau.


Comment utiliser l’ashwagandha ?

L’ashwagandha est généralement utilisé sous forme de poudre à des doses allant de 300 milligrammes à 2 grammes par jour. Vous pouvez en acheter sous forme de capsules, de poudres ou d’extraits liquides.


Effets secondaires possibles et précautions

Les effets secondaires possibles de l’ashwagandha incluent maux d’estomac, vomissements et diarrhée. Si vous remarquez l’un de ces effets indésirables, arrêtez d’en prendre immédiatement.

L’ashwagandha ne doit jamais être utilisé par les femmes enceintes ou qui allaitent car il existe certaines preuves selon lesquelles il pourrait provoquer des fausses couches et il n’existe aucune information quant à son innocuité durant l’allaitement.

Enfin, les personnes qui prennent des médicaments pour le diabète, la pression artérielle, des médicaments qui inhibent le système immunitaire, des sédatifs ou des médicaments pour traiter des problèmes de thyroïde ne doivent pas utiliser d’ashwagandha à moins d’avoir consulté un médecin au préalable.

Les actions de l’ashwagandha sur notre système nerveux

Vous pourrez aussi aimer