Bienfaits du parmesan sur la santé (+ valeur nutritive)

Bienfaits du parmesan sur la santé (+ valeur nutritive)

 

Le fromage est un délicieux produit laitier offrant de nombreux avantages nutritionnels. Cependant, chaque variété de fromage est différente et certaines sont supérieures aux autres. Le parmesan fait partie des valeurs sûres.

Dans cet article, nous examinons la valeur nutritive du parmesan ainsi que ses bienfaits potentiels pour la santé.


Qu’est-ce que le parmesan ?

Le parmesan est un fromage italien à pâte dure qui subit un long processus de vieillissement qui dure en moyenne deux ans. Il est également possible de trouver du parmesan âgé de trois, voire quatre ans, avec une saveur extra vive.

“Parmesan” est le nom francisé du fromage, et le nom italien d’origine est Parmigiano-Reggiano. Le fromage privilégie du label “Appellation d’origine protégée” (AOP) au sein de l’Union européenne.

Dans le cadre de cette AOP, seuls les fromages fabriqués dans les régions italiennes suivantes peuvent utiliser les dénominations “Parmigiano-Reggiano” ou “Parmesan” dans l’Union européenne :

  • Bologne
  • Mantoue
  • Modène
  • Parme
  • Reggio d’Émilie.

Toutefois, en dehors de l’Union européenne, le terme générique de «parmesan» peut être utilisé pour les fromages qui ressemblent au Parmigiano-Reggiano.

L’origine du Parmigiano-Reggiano est attestée par de nombreuses sources historiographiques qui en attribuent la paternité aux abbayes bénédictines. Au cours des siècles, ces traditions consolidées se sont étendues à des zones autres que les deux appellations toponymiques d’origine Parmigiano (Parme) et Reggiano (Reggio d’Émilie).

Pour cet article, «parmesan» fait référence au Parmigiano-Reggiano d’origine.


Comment fabrique-t-on le parmesan ?

Le parmesan est fabriqué à partir de lait de vache cru non pasteurisé provenant de vaches nourries à l’herbe. En hiver, les agriculteurs peuvent compléter l’alimentation des vaches avec de l’herbe déshydratée et du foin.

Pour fabriquer le fromage, les producteurs mélangent le lait non pasteurisé à un levain de lactosérum et à de la présure.

Au cours du processus de vieillissement, un inspecteur contrôle rigoureusement chaque meule de parmesan à la fin des 12 mois d’affinage. Cette inspection est stricte et si une meule de fromage présente un défaut mineur, elle perd son statut de «Parmigiano-Reggiano».

Le parmesan a un goût fort et vif et ses notes gustatives peuvent varier d’un goût légèrement acide à un goût de noisette. La texture est dure et friable et les variétés plus âgées peuvent être plus croquantes en raison du développement de cristaux de lactate de calcium.


Valeur nutritive du parmesan

Une portion de 100 grammes de parmesan fournit les nutriments suivants :

  • Calories : 392
  • Protéines : 35,8 g
  • Glucides : 3,2 g
  • Fibres : 0 g
  • Sucre : 0,8 g
  • Graisses : 25,8 g
    • Acides gras saturés : 16,4 g
    • Acides gras monoinsaturés : 7,5 g
    • Acides gras polyinsaturés : 0,6 g.

Le parmesan est une source riche en graisses et en protéines et contient très peu de glucides.

Vitamines

Une portion de 100 grammes de parmesan fournit les vitamines suivantes :

  • Vitamine B12 : 20% de la valeur nutritionnelle de référence (VNR)
  • Vitamine B2 : 20% de la VNR
  • Vitamine A : 8% de la VNR
  • Vitamine D : 7% de la VNR
  • Vitamine B6 : 5% de la VNR
  • Vitamine B5 : 5% de la VNR
  • Vitamine B1 : 3% de la VNR
  • Vitamine K1 : 2% de la VNR
  • Folate : 2% de la VNR
  • Vitamine B3 : 1% de la VNR
  • Vitamine E : 1% de la VNR.

Le parmesan contient des vitamines B12 et B2 en quantités modérées et de plus petites quantités d’une vaste gamme de vitamines.

Minéraux

Une portion de 100 grammes de parmesan fournit les minéraux suivants :

  • Calcium : 118% de la valeur nutritionnelle de référence (VNR)
  • Phosphore : 69% de la VNR
  • Sodium : 67% de la VNR
  • Sélénium : 32% de la VNR
  • Zinc : 18% de la VNR
  • Magnésium : 11% de la VNR
  • Fer : 5% de la VNR
  • Potassium : 3% de la VNR
  • Cuivre : 2% de la VNR
  • Manganèse : 1% de la VNR.

Le parmesan fournit une large gamme de minéraux et est particulièrement riche en calcium, phosphore, sélénium, sodium et zinc.


Bienfaits du parmesan sur la santé

Tous les fromages partagent certaines caractéristiques communes, mais le parmesan présente des avantages uniques en raison de son processus de fabrication.

1. Est riche en protéines

Le parmesan fournit des quantités substantielles de protéines et sa densité de protéines est bien supérieure à celle des autres types de fromages (pour une portion de 100 grammes) :

  • Parmesan : 35,8 g
  • Camembert : 19,8 g
  • Cheddar : 24,9 g
  • Mozzarella : 22,2 g.

Comme on peut le constater, le parmesan est extrêmement riche en protéines. Il est le plus dense en protéines de tous les fromages et devance également tous les types de viande gramme pour gramme.

La raison est en partie due au processus d’affinage et au manque d’humidité du parmesan. Pour être précis, le parmesan a une teneur en humidité de seulement 30%, ce qui est beaucoup plus bas que les autres fromages.

2. Est facilement digestible par rapport à d’autres fromages

Certaines personnes ont du mal à digérer la caséine, une protéine laitière. Bien que le parmesan contienne cette même protéine, sa forme est plus facile à digérer que d’autres variétés de fromage.

La raison en est le long processus de vieillissement du parmesan. Au cours de l’affinage, les enzymes de l’acide lactique résultant de la fermentation décomposent les protéines de caséine en protéines plus petites. En conséquence, la caséine dans le parmesan a presque été «prédigérée» lorsqu’elle pénètre dans le corps.

Cependant, cette meilleure digestibilité est généralement une caractéristique des fromages plus âgés. La durée minimale d’affinage requise pour le parmesan est de 12 mois, période à laquelle le processus de dégradation des protéines n’en est encore qu’à un stade précoce.

Pour obtenir tous les avantages de la décomposition des protéines, un parmesan âgé de deux ans ou plus constitue un meilleur choix.

3. Contient des quantités minimales de lactose

L’intolérance au lactose est répandue dans le monde entier, 65% des adultes environ ayant des difficultés à digérer ce sucre de lait. Sur le plan positif, le parmesan ne contient pratiquement pas de lactose et une quantité bien inférieure à celle des autres fromages.

Au cours d’une étude, des chercheurs ont analysé plus de 109 échantillons de fromage pour déterminer leur teneur en lactose. Parmi ces échantillons, seules six variétés de fromage contenaient des «quantités indétectables de lactose», dont le Parmigiano-Reggiano.

En conséquence, le parmesan ne contient pratiquement pas de lactose, et des recherches suggèrent que les personnes présentant une intolérance au lactose peuvent en manger sans risque.

Toutefois, dans les cas de grave intolérance au lactose, il peut être préférable d’éviter tout type de fromage, y compris le parmesan.

4. Fournit une quantité décente d’oméga-3

Il est difficile de trouver les acides gras oméga-3 préformés DHA et EPA dans des aliments autres que les poissons gras et les fruits de mer.

En raison du pâturage frais étendu auquel ont accès les vaches produisant du parmesan, le parmesan offre une quantité décente d’oméga-3. Bien que ce fromage soit loin derrière les poissons gras, le parmesan offre 190 mg d’oméga-3 pour 100 grammes.

Ces acides gras ont des avantages prouvés pour la santé, tels que la réduction des triglycérides, la réduction de l’inflammation, l’amélioration de la fonction vasculaire et la réduction de la pression artérielle.

5. Fournit une bonne quantité de ménaquinone (vitamine K2)

Autrefois méconnue, de plus en plus de gens connaissent l’importance de la vitamine K2 (ménaquinone) de nos jours.

Par exemple, la vitamine K2 a un impact sur notre santé, notamment :

  • Contribue à inhiber la calcification des artères
  • Améliore la santé des os et des muscles
  • Réduit le risque d’arthrose.

La vitamine K2 se trouve dans les aliments d’origine animale tels que la viande, les produits laitiers et les œufs, et elle est particulièrement abondante dans les aliments provenant d’animaux nourris à l’herbe.

Alors que les fromages à pâte molle tels que le camembert contiennent généralement le plus de vitamine K2, les fromages à pâte dure tels que le parmesan constituent également une bonne source.

6. Est une bonne source de graisses

Les graisses alimentaires jouent également un rôle bénéfique pour notre santé. Le parmesan se compose principalement de deux fois plus d’acides gras saturés que d’acides gras monoinsaturés et d’une petite quantité d’acides gras polyinsaturés.

Devrions-nous nous inquiéter des graisses laitières ? En dépit de la vieille peur des régimes riches en graisses saturées, il n’a jamais été prouvé que les graisses des produits laitiers sont nocives.

En outre, il existe divers acides gras saturés qui peuvent jouer un rôle important dans des processus tels que la synthèse d’oméga-3, l’apoptose et les dépôts adipeux. De plus, des recherches ont montré que la graisse de fromage, y compris dans le parmesan, semble être bénéfique pour notre santé.

Sur cette note, plusieurs revues systématiques récentes ont montré que :

  • Des preuves de qualité élevée à moyenne suggèrent que les produits laitiers riches en matières grasses, y compris le fromage, sont associés à un impact favorable ou neutre sur les événements cardiovasculaires.
  • La consommation de fromage à long terme ne semble pas avoir d’effet néfaste sur le risque cardiovasculaire.
  • Les produits laitiers ont un impact positif ou neutre sur la santé cardiovasculaire et les produits laitiers fermentés semblent être bénéfiques.

7. Fournit potentiellement des probiotiques

Les probiotiques ont récemment fait l’objet de recherches intensives et certains chercheurs pensent qu’ils peuvent améliorer notre santé intestinale (et globale). En bref, les probiotiques sont des types de bactérie vivante qui résident dans nos intestins.

En tant qu’aliment fermenté avec un long processus de vieillissement, le parmesan peut potentiellement contenir diverses souches de ces bactéries.

Une étude qui a analysé un fromage Parmigiano-Reggiano âgé de 12 mois l’a confirmé et a révélé de nombreuses espèces de bactéries Lactobacillus.

En outre, une revue systématique a révélé que la consommation de bactéries lactiques provenant de produits laitiers était associée à une amélioration constante des maladies gastro-intestinales.

Cependant, il existe peu de recherches portant spécifiquement sur le parmesan dans ce domaine.

8. Est facile à intégrer dans votre alimentation

Le parmesan est un fromage bon marché, facile à intégrer dans vos plats pour rehausser le goût de vos aliments. L’utilisation de parmesan fondu dans une recette donne un goût unique à un plat.

Cela dit, l’amélioration du goût des aliments est-elle bénéfique pour la santé ? Si cela encourage une alimentation plus saine, alors oui, ça peut l’être.

Le parmesan est utilisé dans de nombreux plats dans le monde entier. Utiliser du parmesan pour aromatiser une cuisine maison saine peut rendre des aliments ordinaires plus attrayants, ce qui est important pour beaucoup de gens.


Conclusion

Avec ses nombreux avantages potentiels pour la santé et son excellent profil nutritionnel, le parmesan est l’un des fromages les plus sains pour la santé. En outre, il a un goût délicieux et ajoute beaucoup de goût aux aliments.

Si vous souhaitez l’essayer, le parmesan est largement disponible dans les épiceries ou en ligne. Assurez-vous simplement d’acheter du parmesan labellisé AOP pour bénéficier de ses bienfaits pour votre santé.

Bienfaits du parmesan sur la santé (+ valeur nutritive)

Vous pourrez aussi aimer