Qu’est-ce que la lécithine de soja ? Ses 8 principaux avantages potentiels

Bienfaits de la lécithine de soja sur la santé

 

Si vous lisez les étiquettes alimentaires, je suis sûre que vous avez déjà rencontré la lécithine de soja, car elle est l’un des additifs alimentaires les plus utilisés sur le marché aujourd’hui.

L’utilisation de la lécithine de soja est largement démocratisée dans les magasins conventionnels et les magasins d’aliments naturels. Elle est souvent utilisée comme ingrédient dans les produits alimentaires et vendue sous forme de supplément pour améliorer votre santé. Pourtant, étonnamment, il y a beaucoup de confusion (et peut-être même de préjugés) à propos de la lécithine de soja, car elle inclut le mot «soja».

Alors, qu’est-ce que la lécithine de soja ? Et est-elle bénéfique pour vous ? La vérité est qu’il y a à la fois des avantages et des inconvénients à consommer de la lécithine de soja, mais elle n’est certainement pas aussi dangereuse que certains le prétendent.

Lorsque vous choisissez les bons produits à base de lécithine de soja, vous obtenez des avantages potentiels pour la santé, tels que sa capacité à abaisser le taux de cholestérol et à stimuler les fonctions cérébrales. Mais le monde de la lécithine de soja peut être délicat car elle est en effet fabriquée à partir de soja, un aliment que j’essaie généralement d’éviter, sauf s’il est fermenté.

Continuez votre lecture pour en savoir plus sur la fabrication de la lécithine de soja et pour savoir si elle doit être évitée ou non, à l’instar de nombreux autres produits à base de soja sur le marché.


Qu’est-ce que la lécithine de soja ?

En cherchant à répondre à cette question, nos recherches nous conduisent immédiatement au milieu du XIXe siècle en France. Isolé pour la première fois par le chimiste français Theodore Gobley en 1846, la lécithine est un terme générique désignant une variété de composés gras naturels présents dans les tissus animaux et végétaux.

Composée de choline, d’acides gras, de glycérol, de glycolipides, de phospholipides, d’acide phosphorique et de triglycérides, la lécithine était à l’origine isolée du jaune d’œuf. Aujourd’hui, elle est régulièrement extraite de graines de coton, de sources marines, de lait, de colza, de soja et de tournesol. Elle est généralement utilisée sous forme liquide mais peut également être achetée sous forme de granules de lécithine.

De manière générale, la grande majorité de l’utilisation de la lécithine est centrée sur son utilité en tant qu’excellent émulsifiant. Vous savez que l’huile et l’eau ne se mélangent pas, n’est-ce pas ? Lorsque les deux substances sont versées dans une solution et secouées ensemble, les gouttelettes d’huile s’étalent initialement et semblent se disperser uniformément. Mais une fois les secousses arrêtées, l’huile se sépare de nouveau de l’eau. C’est exactement pourquoi la lécithine est si importante et souvent utilisée comme additif dans les aliments transformés, les médicaments et les suppléments.

Lorsque la lécithine entre dans l’équation, l’huile est décomposée en particules plus petites au cours d’un processus appelé émulsification, ce qui rend les gouttelettes d’huile plus faciles à nettoyer ou à digérer lorsqu’elles sont consommées. Ainsi, la lécithine aide à donner aux produits un aspect lisse et uniforme. De plus, sa capacité à émulsifier les graisses en fait un ingrédient idéal pour les vaporisateurs de cuisson et les savons antiadhésifs.

La lécithine de soja est extraite du soja brut. Tout d’abord, l’huile est extraite à l’aide d’un solvant chimique, tel que l’hexane, puis l’huile est traitée (ce qui s’appelle le dégommage) de sorte que la lécithine soit séparée et séchée.


Valeur nutritive de la lécithine de soja

Une portion de 30 grammes de lécithine de soja a le contenu nutritionnel suivant :

  • 214 calories
  • 28 grammes de gras dont
  • 2,3 milligrammes de vitamine E (11% de la valeur nutritionnelle de référence)
  • 51 microgrammes de vitamine K (64% de la VNR)
  • 98 milligrammes de choline (20% de la VNR).

Alors, pourquoi les suppléments de lécithine sont-ils si populaires et à quoi servent les gélules de lécithine de soja ?

Eh bien, la réponse réside dans le fait que les suppléments de lécithine contiennent un mélange complexe de phospholipides, qui composent la structure de la membrane cellulaire et sont utilisés pour le stockage de l’énergie. Deux types de phospholipides, qui sont tous des composants essentiels des membranes biologiques, comprennent la phosphatidycholine et la phosphatidylsérine.

Selon des chercheurs japonais, l’administration de phospholipides frais peut remplacer les membranes cellulaires endommagées et restaurer la structure et la fonction de la membrane cellulaire. Cela s’appelle la thérapie de remplacement des lipides et il a été démontré qu’elle améliore la fatigue, les symptômes du diabète, les maladies dégénératives et le syndrome métabolique.

La phosphatidylcholine est l’une des principales formes de choline et joue un rôle essentiel dans la signalisation des membranes cellulaires. La phosphatidylcholine est produite dans le foie et convertie en choline, qui joue plusieurs processus importants dans l’organisme.

La phosphatidylsérine se trouve dans les membranes de tous les animaux, des plantes supérieures et des micro-organismes. Chez l’homme, elle se concentre surtout dans le cerveau et la supplémentation en phosphatidylsérine est souvent utilisée pour améliorer les fonctions cérébrales chez les patients âgés. La recherche montre également qu’elle pourrait être bénéfique pour les enfants et les jeunes atteints de TDAH et de problèmes de santé mentale.


Comprendre le mot «soja» dans la lécithine de soja

Décomposons les avantages et les inconvénients du soja afin que vous puissiez prendre une décision éclairée quant à savoir si vous devriez ou non éviter de consommer des produits alimentaires contenant de la lécithine de soja.

Simplement parce qu’elle contient du soja ne place pas automatiquement la lécithine de soja sur la liste «à éviter». Il existe différentes formes de soja sur le marché aujourd’hui, il serait donc incorrect de classer tous les produits à base de soja comme «sains» ou «malsains» dès le départ.

Une question commune sur la lécithine de soja est de savoir si elle contient ou non du soja. Et la réponse est que la lécithine de soja est en effet un sous-produit du soja, car elle est extraite directement du soja. Cependant, il semble que la lécithine de soja ne contienne que des traces de protéines de soja.

Pour cette raison, les chercheurs estiment que la lécithine de soja ne provoquera pas des réactions allergiques chez la majorité des consommateurs allergiques au soja, car elle ne contient pas suffisamment de résidus de protéines de soja.

Vous voyez, les allergènes de soja se trouvent dans la fraction protéique, qui est presque entièrement éliminée dans le processus de fabrication de la lécithine de soja. Selon le Ministère de l’Agriculture, de nombreux allergologues ne conseillent même pas à leurs patients allergiques au soja d’éviter la lécithine de soja lorsqu’elle est incluse comme ingrédient dans des produits alimentaires.

Mais faites preuve de prudence lorsque vous mangez un produit contenant du soja, car les personnes allergiques au soja plus sensibles peuvent réagir négativement à l’ingestion de lécithine de soja et doivent être plus conscientes des aliments contenant cet ingrédient.

Une autre question largement étudiée concernant le soja est qu’il contient des isoflavones ou des phytoestrogènes, qui sont des composés œstrogéniques naturels. Bien que les isoflavones se trouvent dans de nombreux aliments végétaux, le soja contient des quantités exceptionnellement riches.

Dans le soja, les isoflavones sont presque exclusivement des glycosides (composés de sucre), mais une fois que les aliments à base de soja sont ingérés, le sucre est hydrolysé et peut être absorbé par l’organisme.

Les isoflavones ont une structure chimique similaire à l’hormone œstrogène, elles peuvent donc se lier aux récepteurs des œstrogènes et provoquer des effets similaires à ceux des œstrogènes. C’est du moins ce que certaines études animales nous ont montré, mais il y a certainement plus de recherches à faire sur ce sujet pour bien comprendre le rôle de la consommation d’isoflavones sur notre santé.

Et bien que la consommation d’isoflavones puisse avoir des effets bénéfiques sur la santé, comme l’amélioration des symptômes de la ménopause et de l’ostéoporose, on s’inquiète de leurs propriétés semblables aux œstrogènes et de leurs effets sur la thyroïde, l’utérus et les seins. dans une étude publié dans Nutrients.

Personnellement, lorsque je mange du soja, je ne privilégie que les produits à base de soja fermenté, comme le miso et le tempeh, qui peuvent être bénéfiques pour la santé car ils constituent une excellente source de protéines alimentaires contenant tous les acides aminés essentiels.

En outre, le processus de fermentation décompose les anti-nutriments présents et ils contiennent des probiotiques. Le natto, par exemple, est un plat contenant du soja fermenté et je le considère comme l’un des meilleurs aliments probiotiques, car il agit pour réduire l’inflammation et soutenir le système immunitaire.


Bienfaits de la lécithine de soja sur la santé

Bienfaits de la lécithine de soja sur la santé

1. Taux de cholestérol

Une supplémentation alimentaire en lécithine de soja est étroitement liée à la diminution de l’hyperlipidémie et à l’influence du métabolisme des lipides. La lécithine de soja est connue pour son rôle important dans le traitement des graisses et du cholestérol, raison pour laquelle les gens prennent parfois des suppléments de lécithine de soja pour réduire le cholestérol naturellement.

La recherche suggère que les propriétés de la lécithine ont la capacité de réduire l’excès de cholestérol LDL et de favoriser la synthèse du cholestérol HDL dans le foie.

Une étude de 2010 publiée dans la revue Cholesterol a évalué les taux de cholestérol total et de LDL après administration de lécithine de soja chez des patients présentant des taux d’hypercholestérolémie diagnostiqués.

Pour l’étude, un supplément de lécithine de soja de 500 milligrammes a été pris chaque jour par 30 volontaires et les résultats ont été étonnants. Les chercheurs ont constaté les effets suivants sur les patients supplémentés avec de la lécithine de soja :

  • Une réduction de 41% du cholestérol total après 1 mois
  • Une réduction de 42% du cholestérol total après 2 mois
  • Une réduction de 42% du cholestérol LDL après 1 mois
  • Une réduction de 56% du cholestérol LDL après 2 mois.

Cette étude suggère que la lécithine de soja peut être utilisée comme complément alimentaire pour le traitement de l’hypercholestérolémie.

2. Source de choline

La lécithine de soja contient de la phosphatidylcholine, l’une des principales formes de choline, un macronutriment qui joue un rôle important dans la fonction hépatique, le mouvement musculaire, le métabolisme, la fonction nerveuse et le développement adéquat du cerveau.

Selon des chercheurs de l’Université de Wales, à Swansea, la supplémentation en phosphatidylcholine s’est révélée bénéfique pour le taux de cholestérol, la fonction hépatique et la fonction cérébrale. Bon nombre des avantages potentiels de la poudre ou des suppléments de lécithine de soja proviennent de la teneur en choline.

3. Système immunitaire

Il a été démontré que la supplémentation en lécithine de soja stimulait de manière significative le système immunitaire chez des rats diabétiques.

Des chercheurs brésiliens ont découvert que la supplémentation quotidienne en lécithine de soja entraînait une augmentation de 29% de l’activité des macrophages (globules blancs qui engloutissent les débris étrangers) chez les rats diabétiques.

De plus, ils ont découvert que le nombre de lymphocytes (globules blancs qui sont fondamentaux pour le système immunitaire) a augmenté de 92% chez les rats non diabétiques. Cela suggère que, au moins chez le rat, la lécithine de soja a des effets immunomodulateurs.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour affirmer le rôle exact de la lécithine de soja dans le système immunitaire humain.

4. Stress physique et mental

Un des nombreux avantages pour la santé de la lécithine de soja est un composé connu sous le nom de “phosphatidylsérine”, un phospholipide commun qui aide à constituer une partie des membranes cellulaires chez les plantes et les animaux.

Il a été démontré que la phosphatidylsérine dérivée des cerveaux de vache, qui affecte les hormones du stress hormone adrénocorticotrope (ACTH) et le cortisol, atténue la réponse au stress physique.

Des chercheurs allemands ont évalué les effets de la supplémentation en acide phosphatidique de lécithine de soja et en phosphatidylsérine (une combinaison appelée PAS) sur l’ACTH, le cortisol et une évaluation psychologique connue sous le nom de Spielberger State Anxiety Inventory.

Publiée dans la revue danoise Stress, cette étude comparait des doses de 400 milligrammes, 600 milligrammes et 800 milligrammes de PAS sur des groupes de 20 personnes chacun.

Les chercheurs ont non seulement découvert que le PAS avait des effets assez remarquables sur la psyché humaine mais ils ont également révélé que la PAS dépendait de la dose. Ils ont trouvé un point positif avec une posologie de PAS de 400 milligrammes, car elle était considérablement plus efficace pour réduire les taux sériques d’ACTH et de cortisol que de plus fortes doses.

Cette étude suggère que des propriétés spécifiques de la lécithine de soja pourraient avoir un effet sélectif d’atténuation du stress et pourraient même être utilisées dans le traitement naturel des troubles liés au stress.

5. Fonction cognitive

Une étude de 3 mois en double aveugle, contrôlée par placebo, publiée dans Advances in Therapy, a évalué les effets positifs d’un supplément contenant un mélange de 300 mg de phosphatidylsérine et de 240 mg d’acide phosphatidique produit à partir de lécithine de soja.

Le supplément ou le placebo a été administré à des patients âgés non dépressifs ayant des problèmes de mémoire trois fois par jour pendant trois mois.

Dans une étude distincte, le supplément a été administré à des patients atteints de la maladie d’Alzheimer afin de mesurer ses effets sur leur fonctionnement quotidien, leur santé mentale, leur état émotionnel et leur état général auto-déclaré.

Les chercheurs ont constaté que, à la fin de la période de traitement, le mélange de suppléments à base de propriétés trouvées dans la lécithine de soja améliorait de manière significative la mémoire et prévenait le «blues hivernal» chez les patients âgés.

Parmi les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, le groupe recevant un supplément présentait une détérioration de 3,8% et une stabilité du fonctionnement quotidien de 90,6%, contre 17,9% et 79,5% sous placebo. De plus, 49% des personnes du groupe de traitement ont signalé une amélioration de leur état général, contre 26,3% de celles recevant le placebo.

Ces résultats suggèrent que la phosphatidylsérine et l’acide phosphatidique dérivés de la lécithine de soja peuvent avoir une influence positive sur la mémoire, la cognition et l’humeur chez les personnes âgées et celles souffrant de troubles cognitifs.

6. Ostéoporose

Bien que la recherche soit mitigée, certaines études indiquent que les produits à base de soja, y compris la lécithine de soja, agissent comme agents anti-résorption et stimulants osseux dans la prévention de l’ostéoporose. Cela est dû aux isoflavones présentes dans le soja, en particulier les glycosides.

Selon une étude scientifique publiée dans le Journal of Medicinal Food, les études épidémiologiques ont montré que les femmes asiatiques âgées avaient moins de fractures de la hanche que les femmes caucasiennes. Des études plus poussées indiquent que la consommation de soja est beaucoup plus élevée chez les asiatiques que chez les caucasiens.

Les chercheurs affirment que les produits à base de soja pourraient «potentiellement réduire le taux de perte osseuse et diminuer le risque de fracture». Cela peut être dû aux effets œstrogéniques du soja, car il a été démontré que le déficit en œstrogène est préjudiciable.

Cela peut également être dû aux propriétés du soja (notamment les glycosides) qui ont des effets antioxydants, antiprolifératifs, œstrogéniques et immunomodulateurs.

7. Symptômes de la ménopause

Outre ses avantages potentiels pour l’ostéoporose, la recherche suggère que les suppléments de lécithine de soja pourraient aider à améliorer les symptômes de la ménopause en améliorant la vigueur et la pression artérielle chez les femmes ménopausées.

Une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo en 2018, portant sur 96 femmes âgées de 40 à 60 ans, a cherché à déterminer si les suppléments de lécithine de soja pouvaient aider à soulager les symptômes de fatigue.

Les participants ont été randomisés pour recevoir des comprimés actifs contenant de la lécithine de soja ou un placebo à forte dose (1 200 milligrammes par jour) ou à faible dose (600 milligrammes par jour) pendant une période de 8 semaines.

Les chercheurs ont constaté des améliorations des symptômes de fatigue, de la pression artérielle diastolique et de l’indice cardio-vasculaire de la cheville (pour mesurer la rigidité artérielle) plus importants dans le groupe recevant la dose élevée que dans le groupe placebo.

8. Prévention du cancer

Une étude de 2011 publiée dans la revue Epidemiology a révélé que le risque de cancer du sein associé à l’utilisation de suppléments de lécithine pourrait être réduit.

Les chercheurs n’ont pas été en mesure de faire des déclarations concluantes sur le fait qu’il s’agissait d’un traitement anticancéreux naturel, mais ont suggéré que leurs résultats devraient être considérés comme «générateurs d’hypothèses».

Ce lien entre la lécithine de soja et la diminution du risque de cancer du sein peut être dû à la présence de phosphatidylcholine dans la lécithine de soja, qui est convertie en choline lorsqu’elle est ingérée.


Bienfaits de la lécithine de soja sur la santé

Compléments alimentaires / suppléments de lécithine de soja

Vous pouvez trouver des suppléments de lécithine de soja sous forme de gélules et de poudre dans certaines pharmacies et en ligne.


Effets secondaires possibles et précautions

Bien que la lécithine de soja présente un certain nombre d’avantages potentiels, vous devez également connaître certains dangers et effets secondaires avant de choisir d’ingérer des aliments ou des suppléments contenant cet ingrédient.

D’une part, considérez le processus d’extraction nécessaire pour obtenir la lécithine de soja du soja. L’hexane est un solvant utilisé pour extraire les huiles des graines et des légumes. Il est également utilisé comme solvant pour les colles et les vernis et comme agent de nettoyage dans l’industrie de l’impression. L’hexane est utilisé dans le processus d’extraction lors de la séparation de la lécithine du soja et est ensuite éliminé par un autre processus en plusieurs étapes.

Mais il peut y avoir des résidus d’hexane, et cela n’est pas réglementé par l’Agence Européenne des Médicaments (AEM). Donc, nous ne savons pas exactement combien d’hexane peut contenir la lécithine de soja que vous mangez, et l’AEM énumère un certain nombre d’effets secondaires dangereux de l’exposition par inhalation d’hexane, y compris des effets légers sur le système nerveux central tels que vertiges, nausées et maux de tête.

Un autre problème que j’ai avec la lécithine de soja est que, à moins d’être étiquetée comme «lécithine de soja biologique», elle provient probablement de soja génétiquement modifié. La lécithine de soja est-elle génétiquement modifiée ? Eh bien, de manière générale, puisque la lécithine de soja est extraite de l’huile de soja, qui est presque toujours modifiée génériquement, la réponse est généralement oui.

Un problème majeur est que la source originale de lécithine de soja est pratiquement impossible à déterminer, donc elle peut très bien provenir du soja génétiquement modifié que vous ne le sauriez pas.

L’ingestion de la lécithine de soja présente certains avantages potentiels pour la santé, mais il y a aussi des inconvénients. Quels sont les effets secondaires de la lécithine de soja ? D’une part, la science sur les isoflavones et leurs effets œstrogéniques n’est toujours pas claire.

De plus, les personnes allergiques au soja peuvent avoir une réaction indésirable à la lécithine de soja et, dans la plupart des cas, elles proviennent du soja génétiquement modifié.


Conclusion

La lécithine est un terme générique désignant une variété de composés gras naturels présents dans les tissus animaux et végétaux. La lécithine de soja, en particulier, est extraite du soja et souvent utilisée comme émulsifiant.

La lécithine de soja est composée de choline, d’acides gras, de glycérol, de glycolipides, de phospholipides, d’acide phosphorique et de triglycérides. Elle contient très peu de protéines de soja, elle est donc généralement considérée comme sûre pour les personnes allergiques au soja.

Bien que la lécithine de soja présente de nombreux avantages potentiels pour la santé, elle est encore souvent dérivée du soja génétiquement modifié. Gardez également à l’esprit que la lécithine de soja contient des isoflavones, qui peuvent avoir des effets œstrogéniques lorsqu’elles sont ingérées.

Bienfaits de la lécithine de soja sur la santé

Vous pourrez aussi aimer