Les bienfaits de l’Ashwagandha : pour le cerveau, la thyroïde et même les muscles

Bienfaits de l’ashwagandha sur la santé

 

L’ashwagandha est une plante adaptogène populaire dans la médecine ayurvédique et est utilisée depuis plus de 2500 ans. La plante est appréciée pour ses propriétés de modulation de la thyroïde, de neuroprotection, anti-anxiété, antidépresseur et anti-inflammatoire, qui ne sont que quelques-uns de ses nombreux bienfaits.

En Inde, l’ashwagandha est traditionnellement utilisé pour renforcer le système immunitaire après une maladie. Il est parfois qualifié de «ginseng indien» en raison de sa capacité à améliorer l’endurance et à soulager le stress.

En fait, c’est la capacité de l’ashwagandha à agir comme agent de protection contre le stress qui en a fait une plante si populaire. Comme toutes les plantes adaptogènes, l’ashwagandha aide le corps à maintenir l’homéostasie, même dans les moments de stress émotionnel ou physique.

Mais les nombreux avantages de l’ashwagandha ne s’arrêtent pas là. Cette plante puissante a montré des résultats incroyables pour réduire les taux de cortisol et équilibrer les hormones thyroïdiennes.

De plus, il est utilisé pour les troubles de l’humeur et dans la prévention des maladies dégénératives.


Qu’est-ce que l’ashwagandha ?

L’ashwagandha est botaniquement connu sous le nom de Withania somnifera et fait partie de la famille des solanacées. L’ashwagandha est aussi communément appelé ginseng indien et cerise d’hiver (1).

Les racines et les feuilles de la plante sont le plus souvent utilisées pour leurs propriétés médicinales. La présence de withanolides, un groupe de lactones stéroïdiennes, contribue aux bienfaits de la plante pour la santé.

Le sens littéral du mot ashwagandha est “odeur de cheval” car on dit que ses racines fraîches ont l’odeur d’un cheval et, selon la légende, on pense que lorsque vous consommez de l’ashwagandha, vous pouvez développer la force et la vitalité d’un cheval. En latin, le nom d’espèce somnifera peut être traduit par «induisant le sommeil» (2).

L’ashwagandha est une plante importante dans la médecine ayurvédique car elle sert à de nombreuses fins et profite à de nombreux systèmes corporels, y compris les systèmes immunitaire, neurologique, endocrinien et reproducteur.

Le principal objectif de la médecine ayurvédique est d’aider les personnes à rester en bonne santé sans avoir besoin de “souffrances”, de médicaments sur ordonnance ou de chirurgies compliquées.

Dans le cadre de ce système de santé vieux de 5 000 ans, l’ashwagandha est utilisé comme remède maison pour traiter un certain nombre de problèmes de santé et aider le corps à rester en équilibre.

Les plantes médicinales ayurvédiques ont été la source la plus productive de pistes pour le développement de médicaments. De nombreuses plantes utilisées par les praticiens ayurvédiques, comme l’ashwagandha, se sont révélées utiles pour soulager nombre de problèmes de santé dans la médecine moderne (3).

Dans la médecine ayurvédique, l’ashwagandha est qualifié de «rasayana», ce qui signifie qu’il est utilisé pour promouvoir votre santé physique et mentale, pour défendre votre corps contre les maladies et les facteurs environnementaux dommageables, et pour ralentir le processus de vieillissement.

En Inde, l’ashwagandha est utilisé depuis des siècles comme un remède à large spectre mais des scientifiques ont récemment prouvé qu’il possédait des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui jouent un rôle majeur dans les nombreuses vertus de l’ashwagandha (4).


Valeur nutritive de l’ashwagandha

Une portion de 1 000 milligrammes de poudre de racine d’ashwagandha déshydratée contient les nutriments suivants (5) :

  • 2,5 calories
  • 0,04 gramme de protéines
  • 0,032 gramme de fibres
  • 0,05 gramme de glucides
  • 0,03 milligramme de fer
  • 0,02 milligramme de calcium
  • 0,08 microgramme de carotène
  • 0.06 milligramme de vitamine C.

L’ashwagandha contient de nombreux éléments bénéfiques, notamment des flavonoïdes et des antioxydants tels que la catalase, la superoxyde dismutase et le glutathion, connu comme la «mère de tous les antioxydants».

Il contient également des alcaloïdes, des acides aminés (y compris du tryptophane), des neurotransmetteurs, des stérols, des tanins, des lignanes et des triterpènes. Ce sont ces composés précieux qui permettent les activités pharmacologiques de l’ashwagandha.


Ashwagandha vs. Maca vs. Ginseng

Similitudes

  • L’ashwagandha, la racine de maca et le ginseng sont des plantes utilisées depuis des siècles pour leurs propriétés médicinales.
  • Les trois plantes contiennent de puissants antioxydants et sont connues pour aider à améliorer la mémoire et les fonctions cérébrales, stimuler l’humeur, améliorer la fonction sexuelle, réguler la glycémie, réduire l’inflammation et augmenter les niveaux d’énergie.
  • Les trois plantes sont largement disponibles sous forme d’extraits, de capsules et de poudres, qui sont le plus souvent fabriquées à partir des racines des plantes.

Différences

  • Ces trois plantes ont un goût très différent. L’ashwagandha est connu pour son goût amer et son odeur de cheval, ce qui explique pourquoi il fonctionne mieux sous forme de gélule ou en poudre mélangée à d’autres aliments. La racine de maca a un goût de terre et de noisette et le ginseng a un goût amer et épicé.
  • Le ginseng est couramment utilisé en médecine traditionnelle chinoise, la racine de maca remonte aux anciens Péruviens et l’ashwagandha est un aliment de base de la médecine ayurvédique.
  • Les doses recommandées de chaque plante sont différentes. Pour le ginseng, les doses efficaces varient de 200 à 900 milligrammes par jour. La dose quotidienne pour la racine de maca est de 1 à 3 cuillerées à soupe, et pour l’ashwagandha, la dose quotidienne recommandée est de 1 000 à 1 500 milligrammes par jour.

Les bienfaits de l'Ashwagandha

Bienfaits de l’ashwagandha sur la santé

1. Traite les problèmes de thyroïde

Un des aspects les plus incroyables des plantes adaptogènes comme l’ashwagandha est qu’elles aident les gens sujets aux problèmes de thyroïde. L’ashwagandha pourrait être une solution alternative pour les personnes diagnostiquées avec la maladie de Hashimoto, ou thyroïdite chronique lymphocytaire.

Pour les millions de personnes aux prises avec des problèmes de thyroïde, dont beaucoup ne le savent même pas, l’ashwagandha est peut-être la solution qu’ils attendent.

Une étude pilote de 2017 publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine a évalué les bienfaits de l’ashwagandha pour aider des patients atteints d’hypothyroïdie infraclinique. Un trouble de la thyroïde avait été diagnostiqué chez les 50 participants mais aucun ne présentait de symptômes évidents de déficience thyroïdienne (6).

Au cours d’une période de 8 semaines, le groupe de traitement a reçu 600 milligrammes d’extrait de racine d’ashwagandha par jour tandis que le groupe témoin a reçu de l’amidon comme placebo.

Les chercheurs ont découvert que l’ashwagandha améliorait considérablement les taux sériques de thyréostimuline et de thyroxine (T4) par rapport au placebo. Il a été conclu que l’ashwagandha pouvait être bénéfique pour normaliser les taux de TSH chez les patients atteints d’hypothyroïdie.

Une étude publiée dans le Journal of Ayurveda and Integrative Medicine a également révélé que l’ashwagandha possède des propriétés bénéfiques pour la thyroïde. Dans l’étude, des patients atteints de trouble bipolaire ont utilisé de l’ashwagandha pour améliorer la fonction cognitive pendant une période de 8 semaines (7).

Des tests en laboratoire ont révélé que certains de ces patients présentaient une augmentation de la thyroxine (T4) pendant la période de traitement, bien que ce ne soit pas l’objectif initial de l’étude.

Etant donné que l’ashwagandha stimule la fonction thyroïdienne, des recherches suggèrent qu’il pourrait ne pas convenir aux personnes souffrant de thyroïde hyperactive, telles que celles atteintes de la maladie de Graves Basedow.

2. Combat la fatigue surrénale

La recherche montre que l’ashwagandha peut être utile pour soutenir la fonction surrénalienne et vous aider à vaincre la fatigue surrénale (8, 9).

Vos glandes surrénales sont des glandes endocrines qui sont responsables de la libération d’hormones, en particulier de cortisol et d’adrénaline, en réponse au stress.

Si vos glandes surrénales sont surexploitées en raison d’une surabondance de stress émotionnel, physique ou mental, cela peut entraîner une affection appelée fatigue surrénale, ou fatigue surrénalienne.

Lorsque vos glandes surrénales s’épuisent, cela peut également perturber d’autres hormones de votre corps, notamment la progestérone, ce qui peut entraîner une infertilité et une baisse du taux de DHEA, une hormone liée à la longévité et au maintien d’un corps solide.

3. Combat le stress et l’anxiété

L’un des bienfaits les plus connus de l’ashwagandha est sa capacité à agir comme remède naturel contre l’anxiété.

Dans une étude publiée en 2009 dans PLOS One, l’ashwagandha présentait des effets comparables aux médicaments pharmaceutiques courants tels que le lorazépam et l’imipramine, sans les effets secondaires (10).

Dans l’étude contrôlée de 12 semaines, 75 participants anxieux ont été divisés en deux groupes, l’un recevant des soins en naturopathie et l’autre, une intervention de psychothérapie standardisée.

Le groupe de soins naturopathiques a reçu des conseils en matière d’alimentation, des techniques de relaxation par respiration profonde, une multivitamine standard et 300 mg d’ashwagandha deux fois par jour.

Le groupe d’intervention en psychothérapie a reçu une psychothérapie, des techniques de relaxation par respiration profonde et des pilules placebo deux fois par jour.

Lorsque les niveaux d’anxiété ont été mesurés après la période de 12 semaines, le groupe ayant reçu de l’ashwagandha présentait des scores d’anxiété réduits de 55% et ceux du groupe de psychothérapie, de 30,5%.

Des différences significatives entre les deux groupes ont également été trouvées dans les domaines de la santé mentale, de la concentration, du fonctionnement social, de la vitalité, de la fatigue et de la qualité de vie en général, le groupe ashwagandha présentant des avantages cliniques plus importants.

En plus de ces résultats positifs, les chercheurs ont indiqué qu’aucun effet secondaire grave ne s’était produit dans les deux groupes.

L’un des principaux avantages de l’ashwagandha est qu’il n’entraîne pas ou peu d’effets indésirables lorsqu’il est pris, par rapport aux antidépresseurs et aux médicaments contre l’anxiété qui peuvent provoquer somnolence, insomnie, perte de désir sexuel et augmentation de l’appétit, entre autres effets secondaires.

Vous pouvez facilement trouver de l’ashwagandha dans certaines pharmacies ou en ligne.

4. Pourrait aider à traiter la dépression

L’ashwagandha profite non seulement aux personnes souffrant d’anxiété et de stress chronique mais peut également être utile aux personnes présentant des signes de dépression. L’ashwagandha améliore la résistance au stress et des études montrent qu’il améliore de ce fait la qualité de vie auto-évaluée.

Comme le stress est une cause connue de la dépression, de même que les déséquilibres hormonaux, l’ashwagandha peut potentiellement servir de remède naturel contre la dépression.

Lors d’une étude expérimentale menée en 2000 sur des rats, l’efficacité de l’ashwagandha a été comparée à l’imipramine, un antidépresseur (11).

Les chercheurs ont découvert que l’ashwagandha présentait des effets antidépresseurs comparables à ceux de l’imipramine lorsque les rats étaient exposés à des tests de «désespoir comportemental» et «d’impuissance acquise».

Il a été conclu que l’ashwagandha pourrait être utilisé comme stabilisateur de l’humeur dans des affections cliniques de dépression.

5. Pourrait aider à traiter le diabète

L’ashwagandha a aussi été étudié pour ses effets antidiabétiques, qui sont possibles en raison de la présence de composés phénoliques, notamment de flavonoïdes.

Des recherches ont montré que les flavonoïdes possèdent des activités hypoglycémiques et une étude sur des rongeurs a conclu que les extraits de racine et de feuilles d’ashwagandha aidaient à obtenir un taux normal de sucre dans le sang chez le rat diabétique (12).

Une étude chez l’animal publiée dans Reports of Biochemistry and Molecular Biology a révélé que, lorsque de l’ashwagandha était administré à des rats nourris au fructose, il inhibait les augmentations du glucose, de la résistance à l’insuline et de l’inflammation induites par le fructose (13).

Ces données suggèrent que l’extrait d’ashwagandha pourrait être utile pour améliorer la sensibilité à l’insuline et réduire les marqueurs inflammatoires chez l’homme.

6. Pourrait aider à lutter contre le cancer

Des études effectuées sur des animaux et en éprouvette ont montré que la withaférine – un composé présent dans l’ashwagandha – aide à induire l’apoptose, c’est-à-dire la mort programmée des cellules cancéreuses. Elle entrave également la croissance de nouvelles cellules cancéreuses de plusieurs façons (14).

Tout d’abord, on pense que la withaférine favorise la formation d’espèces réactives de l’oxygène (ERO) à l’intérieur des cellules cancéreuses, perturbant ainsi leur activité. Deuxièmement, elle aurait pour effet de rendre les cellules cancéreuses moins résistantes à l’apoptose (15).

Des études menées sur des animaux suggèrent qu’elle pourrait aider à traiter plusieurs types de cancer, notamment le cancer du sein, du poumon, du côlon, du cerveau et des ovaires (16, 17, 18, 19).

Dans le cadre d’une étude, des souris atteintes de tumeurs ovariennes et traitées avec de la withaférine seule ou en combinaison avec un médicament anticancéreux ont présenté une réduction de 70 à 80 % de leur croissance tumorale. Le traitement a également empêché la propagation du cancer à d’autres organes (20).

Bien qu’aucune preuve ne suggère que l’ashwagandha exerce des effets similaires chez l’homme, les recherches actuelles sont encourageantes.

7. Prévient la dégénérescence des cellules du cerveau et améliore la mémoire

Le stress émotionnel, physique et chimique peut avoir des effets néfastes sur le cerveau et le système nerveux.

Des recherches récentes ont prouvé que l’ashwagandha est plus qu’un moyen de soulager le stress, il protège également le cerveau de la dégénérescence des cellules, ce qui peut entraîner des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

L’une des principales raisons pour lesquelles l’ashwagandha est si efficace dans la protection du cerveau, c’est parce qu’il contient de puissants antioxydants qui détruisent les radicaux libres responsables du vieillissement.

La withaferine A et le withanolide D sont les deux principaux withanolides de l’ashwagandha utilisés pour améliorer la fonction cognitive. Les withanolides sont des stéroïdes naturels, couramment présents dans les plantes de la famille des solanacées.

Lorsque des stéroïdes ont été injectés à des rongeurs pour tester leurs capacités d’amélioration cognitive, les chercheurs ont découvert qu’ils contribuaient à favoriser la croissance cellulaire, à inverser les déficits comportementaux et l’accumulation de plaque et à réduire l’amyloïde bêta, qui joue un rôle crucial dans le développement de la maladie d’Alzheimer (21).

Une étude pilote de 2017 publiée dans le Journal of Dietary Supplements a révélé que l’ashwagandha améliorait efficacement la mémoire immédiate et générale chez les personnes atteintes de troubles cognitifs légers. La plante a également pu améliorer l’attention, la vitesse de traitement de l’information et les capacités mentales (22).

L’étude portait sur 50 adultes ayant reçu 300 mg d’extrait de racine d’ashwagandha ou d’un placebo pendant 8 semaines. Les chercheurs ont conclu que le traitement à l’ashwagandha était capable de stimuler la mémoire et d’autres compétences cognitives.

8. Renforce le système immunitaire

Parce que l’ashwagandha agit comme un adaptogène capable de réduire les hormones de stress du corps, il peut aider à renforcer le système immunitaire et à réduire l’inflammation.

Des recherches animales et en laboratoire ont montré que l’ashwagandha pouvait renforcer la fonction immunitaire en augmentant la production d’immunoglobuline. Il est également capable de promouvoir un environnement anti-inflammatoire en inhibant les cytokines pro-inflammatoires (23, 24).

9. Augmente l’endurance

Des études ont montré que l’ashwagandha peut améliorer l’endurance au cours d’une activité physique en affinant le fonctionnement du cerveau et en réduisant les douleurs corporelles.

En raison de ses effets calmants sur le cerveau et de sa capacité à réduire les hormones du stress, l’ashwagandha a montré des améliorations de la concentration, de la motivation et de l’endurance lors de différentes études.

En 2015, une étude menée en Inde à double insu, randomisée et contrôlée par placebo a évalué l’efficacité d’un extrait d’ashwagandha dans l’amélioration de l’endurance cardiorespiratoire chez 50 athlètes adultes en bonne santé (25).

Au cours d’un test de 20 minutes, la consommation en oxygène de l’effort physique maximal de chaque participant a été mesurée.

Les participants ont également rempli un questionnaire sur leur santé physique, leur santé psychologique, leurs relations sociales et leurs facteurs environnementaux. Ce questionnaire permettait aux chercheurs d’évaluer les changements de la qualité de vie des sujets après le traitement par ashwagandha.

Les chercheurs ont découvert que les extraits d’ashwagandha amélioraient l’endurance cardiorespiratoire à 8 et 12 semaines de traitement et amélioraient considérablement les scores de qualité de vie des participants du groupe ashwagandha.

Une étude impliquant des rats a révélé que l’ashwagandha était capable d’augmenter les performances de nage lors d’un test d’endurance physique (26).

Les rats qui avaient reçu de l’ashwagandha avant le test ont nagé pendant une durée moyenne de 740 minutes, tandis que le groupe témoin a nagé pendant une durée moyenne de 385 minutes.

Le traitement par ashwagandha a presque doublé le temps de nage, ce qui suggère qu’il est bénéfique pour l’endurance des rongeurs.

Les scientifiques pensent que les propriétés anti-stress de l’ashwagandha contribuent à améliorer l’endurance et que des effets similaires peuvent survenir chez l’homme en raison de sa capacité à équilibrer les hormones surrénaliennes impliquées dans l’activité physique.

Vous pouvez facilement trouver de l’ashwagandha dans certaines pharmacies ou en ligne.

10. Aide à accroître la masse musculaire

Un avantage surprenant de l’ashwagandha est sa capacité à augmenter la masse musculaire et la force. Pour cette raison, l’ashwagandha peut être un outil utile pour les personnes qui s’engagent dans des exercices d’entraînement contre résistance (musculation) et dans d’autres types d’exercices qui peuvent être fatigants pour les muscles.

Une étude de 2015 publiée dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition a révélé qu’une supplémentation en ashwagandha était associée à une augmentation significative de la masse musculaire et de la force (27).

L’étude, d’une durée de 8 semaines, a été menée auprès de 57 hommes âgés de 18 à 50 ans peu expérimentés en entraînement contre résistance (musculation). Les hommes du groupe de traitement ont consommé 300 milligrammes d’extrait de racine d’ashwagandha deux fois par jour et le groupe témoin a pris des placebos d’amidon.

Les chercheurs ont découvert que le groupe de traitement présentait des augmentations significativement plus importantes de la force musculaire lors d’exercices de soulevé de poids et d’extension des jambes.

Les personnes recevant de l’ashwagandha ont également présenté une augmentation significativement plus importante de la masse musculaire des bras et de la poitrine, une réduction significativement plus importante des dommages musculaires induits par l’exercice, une augmentation du taux de testostérone et une diminution plus importante du pourcentage de graisse corporelle.

Même avec une masse musculaire accrue, vos articulations doivent être fortes pour fonctionner à des performances optimales. L’ashwagandha peut aussi vous aider !

Des essais cliniques portant sur les douleurs articulaires “ordinaires” et les douleurs articulaires liées à la polyarthrite rhumatoïde ont donné des résultats extrêmement positifs, l’ashwagandha soulageant la douleur et ne provoquant aucun effet secondaire majeur (28, 29).

11. Aide à améliorer la fonction sexuelle et la fertilité

En médecine ayurvédique, l’ashwagandha est utilisé comme aphrodisiaque naturel pouvant aider à améliorer le dysfonctionnement sexuel. L’ashwagandha est également utilisé pour augmenter les taux de testostérone et améliorer la fertilité masculine.

Une étude pilote publiée dans BioMed Research International visait à déterminer l’efficacité et la sécurité de 300 mg d’extrait de racine d’ashwagandha deux fois par jour pendant 8 semaines pour améliorer la fonction sexuelle chez 50 femmes en bonne santé (30).

Les chercheurs ont constaté que le groupe de traitement affichait des améliorations significativement supérieures, par rapport au placebo, des scores de la fonction sexuelle, en particulier dans les domaines de l’excitation, de la lubrification et de l’orgasme.

Une autre étude a été menée pour analyser l’activité spermatogène de l’ashwagandha chez des patients présentant de faibles concentrations de spermatozoïdes et une infertilité masculine possible. 46 hommes ont participé à l’étude et ont reçu soit 675 milligrammes d’ashwagandha répartis en trois doses par jour pendant 90 jours, soit un placebo (31).

À la fin de la période de traitement, les paramètres de sperme et les taux d’hormones sériques ont été mesurés. Les chercheurs ont constaté une augmentation de 167% du nombre de spermatozoïdes, de 53% du volume de sperme et de 57% de la mobilité des spermatozoïdes chez les participants traités à l’ashwagandha. Dans le groupe placebo, les améliorations ont été minimes.

Enfin, une étude de 2010 publiée dans Fertility and Sterility a révélé qu’une supplémentation en ashwagandha était capable de rehausser les taux de testostérone chez 75 hommes soumis à un dépistage d’infertilité. L’ashwagandha a également réduit le stress oxydatif et a amélioré les taux de divers antioxydants dans le groupe de traitement (32).


Les bienfaits de l'Ashwagandha

Comment utiliser l’ashwagandha ?

Vous pouvez facilement trouver de l’ashwagandha dans certaines pharmacies ou en ligne.

L’extrait de racine est la forme la plus populaire d’ashwagandha, mais des extraits de feuilles sont également disponibles. Vous pouvez trouver des extraits sous forme de capsules et de poudres.

Lorsque vous achetez des compléments alimentaires / suppléments d’ashwagandha, assurez-vous qu’il est normalisé pour la consommation humaine.

La teneur en withanolides devrait être comprise entre 1 et 10%, mais tous les suppléments n’indiquent pas cette information.

L’achat d’un supplément de haute qualité est le meilleur moyen de vous garantir d’obtenir un produit riche en withanolides. Plus la teneur en withanolide est élevée, plus les effets du supplément sont puissants.

Quel est le goût de l’ashwagandha ?

Vous trouverez peut-être que l’ashwagandha n’a pas le goût le plus attrayant mais si vous choisissez de l’utiliser sous forme de poudre, vous pouvez le mélanger à d’autres aliments ou boissons pour le rendre plus agréable.

Vous pouvez essayer d’ajouter de la poudre d’ashwagandha à vos boissons, par exemple dans vos smoothies.


Posologie recommandée

Je vous recommande de commencer avec une dose de 300 à 500 milligrammes par jour, avec une concentration en withanolides comprise entre 5 à 10% (33, 34).

Augmentez lentement votre dose en surveillant les effets secondaires potentiels. De nombreux suppléments recommandent entre 1 000 et 1 500 milligrammes par jour à dose complète.

Diverses sources ont affirmé que la quantité optimale à prendre pouvait atteindre 6 000 milligrammes par jour. Pour de telles doses, il est préférable de consulter votre naturopathe ou votre médecin.

Une étude publiée dans le Journal of Ayurvedic and Integrative Medicine a révélé que l’ashwagandha était bien toléré, avec des doses croissantes progressives de 750 milligrammes par jour à 1 250 milligrammes par jour, sans danger pour les fonctions biochimiques des organes (35).


Effets secondaires possibles et précautions

La pharmacopée française classe depuis 2012 la racine de Withania somnifera dans la « Liste B des plantes médicinales utilisées traditionnellement en l’état ou sous forme de préparation et dont les effets indésirables potentiels sont supérieurs au bénéfice thérapeutique attendu ».

L’ashwagandha est composé de lactones stéroïdiennes ou de withanolides, notamment de withanolide A, de withaferine A et de withanone. Ces composés sont uniques à l’ashwagandha et ont des effets médicinaux différents. Certaines parties de la plante contiennent plus de ces composés que d’autres.

Par conséquent, lorsque vous choisissez un extrait d’ashwagandha, vous devez faire attention à sa provenance. Les extraits de feuilles contiennent généralement plus de withaferine A que les extraits de racines.

Lorsque pris à des doses appropriées, l’ashwagandha est considéré comme étant sans danger pour la consommation humaine.

Les effets secondaires possibles de l’ashwagandha sont notamment maux d’estomac, vomissements et diarrhée. Si vous remarquez l’un de ces effets indésirables, arrêtez de prendre la plante immédiatement (36).

L’ashwagandha ne doit jamais être utilisé par les femmes enceintes ou qui allaitent car il existe certaines preuves selon lesquelles il pourrait provoquer des fausses couches et il n’existe aucune information de sécurité disponible concernant l’allaitement et l’ashwagandha (37).

Il est possible que l’ashwagandha augmente les symptômes de maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques, le lupus et la polyarthrite rhumatoïde.

Si vous prévoyez une intervention chirurgicale nécessitant une anesthésie, arrêtez de prendre de l’ashwagandha au moins deux semaines à l’avance au cas où la plante ralentirait davantage votre système nerveux central.


Interactions médicamenteuses

Les personnes qui prennent des médicaments pour le diabète, la pression artérielle, des médicaments qui inhibent le système immunitaire, des sédatifs ou des médicaments pour traiter les problèmes de thyroïde ne doivent pas utiliser d’ashwagandha à moins d’avoir consulté un médecin au préalable (38).

Les personnes souffrant d’hyperthyroïdie peuvent remarquer une augmentation supplémentaire de la fonction thyroïdienne lors de la prise d’ashwagandha et ne doivent le faire que sous la surveillance contrôlée d’un médecin.


Conclusion

L’ashwagandha, qui est botaniquement connu sous le nom de Withania somnifera, est une plante importante dans la médecine ayurvédique, car il sert à de nombreuses fins et profite à de nombreux systèmes corporels, y compris les systèmes immunitaire, neurologique, endocrinien et reproducteur.

Les suppléments d’ashwagandha sont largement disponibles en ligne. L’extrait de racine est la forme la plus populaire d’ashwagandha mais des extraits de feuilles sont également disponibles. Ces extraits peuvent être trouvés sous forme de capsules et de poudre.

Lorsque vous prenez de l’ashwagandha, je vous recommande de commencer avec 300 à 500 milligrammes par jour, avec des withanolides dans une concentration allant de 5 à 10%, puis d’augmenter votre dose à 1 000 à 1 500 milligrammes par jour.

L’ashwagandha est l’une des plantes adaptogènes les plus couramment utilisées en raison de ses nombreux bienfaits. Ses avantages les plus étudiés et les mieux documentés sont les suivants :

  • Améliore la fonction thyroïdienne
  • Soulage la fatigue surrénale
  • Combat le stress et l’anxiété
  • Améliore la dépression
  • Équilibre la glycémie
  • Aide à lutter contre le cancer
  • Réduit la dégénérescence des cellules cérébrales et améliore la mémoire
  • Renforce le système immunitaire
  • Augmente l’endurance
  • Aide à augmenter la force musculaire
  • Aide à améliorer la fonction sexuelle et la fertilité.
Bienfaits de l’ashwagandha sur la santé

Vous pourrez aussi aimer