Bienfaits du sel de mer celtique sur la santé

Bienfaits du sel de mer celtique sur la santé

 

L’utilisation de sel de mer celtique dans vos recettes ajoute non seulement un style unique à vos plats, mais peut également procurer un certain nombre de bienfaits surprenants pour la santé.

Le sel de mer celtique peut aider à guérir les dommages cutanés, à favoriser la croissance de cellules saines et à soulager les douleurs articulaires.

De nos jours, de nombreuses personnes utilisent des variétés naturelles de sel comme le sel rose de l’Himalaya, le sel de mer celtique et la Fleur de sel, entre autres parce qu’elles offrent de puissants effets bénéfiques pour la santé.


Qu’est-ce que le sel de mer celtique ?

Le sel de mer celtique est un type de sel récolté dans la mer Celtique, la partie de l’océan Atlantique qui borde le sud de l’Irlande, les deux pointes sud-ouest de la Grande-Bretagne et la façade ouest de la Bretagne.

Le sel de mer celtique est traditionnellement récolté par évaporation et séchage au soleil. Il retient plus d’humidité que le sel de table raffiné et procure une sensation légèrement humide.

En outre, le sel de mer celtique peut également être plus foncé, au lieu du blanc ou du rose habituel que l’on trouve dans les autres sels. Cela est dû à la teneur élevée en minéraux qui est retenu dans le sel lors de son évaporation.

Le sel de mer celtique est considéré comme une bonne source d’iode, mais aussi de nombreux oligo-éléments essentiels, notamment magnésium, fer, manganèse, zinc et potassium.

Bien que le sel de mer celtique se limite spécifiquement à la côte ouest de la France, une grande partie du sel de mer vendu sous l’appellation “sel de mer celtique” est récolté dans de nombreuses régions du monde.


Bienfaits du sel de mer celtique sur la santé

Beaucoup de gens préfèrent la saveur du sel de mer celtique, qui a son propre caractère en fonction de l’endroit où il est récolté et de la composition géologique particulière de cette région. Il est particulièrement prisé pour son utilisation dans les pâtisseries.

Le sel de mer celtique est très fort, avec une texture piquante qui donne une saveur salée. Cependant, le sel de mer celtique est également utilisé depuis des siècles pour ses nombreux bienfaits pour la santé.

1. Soigne les dommages cutanés

Le sel de mer celtique sert de bain ou de solution de nettoyage populaire pour les peaux abîmées ou craqulées. Il est également recommandé comme exfoliant.

Le sel lui-même agit comme désinfectant, tandis que les oligo-éléments essentiels agissent comme baume pour la peau blessée, réduisant ainsi toute inflammation.

Les bains ou les nettoyages au sel sont recommandés pour les éruptions cutanées, l’acné et la rosacée. Un traitement répété peut toutefois être très desséchant pour les peaux sensibles. Il est donc recommandé d’utiliser une crème hydratante immédiatement après.

2. Fournit une multitude d’oligo-éléments

Le sel de mer celtique contient 92 oligo-éléments essentiels. Vingt-quatre de ces minéraux sont considérés comme absolument essentiels à de nombreuses fonctions corporelles de base. Des carences peuvent entraîner des symptômes tels que spasmes musculaires, troubles du système nerveux et lésions cérébrales.

Le sel de mer celtique est également plus propice à la libre circulation du sang dans tout le corps. Le sel de table ordinaire peut entraîner une accumulation de liquide autour des articulations et potentiellement un œdème ou des problèmes rénaux.

3. Réduit le mucus

Le sel de mer celtique est un excellent déshydrateur qui peut aider à réduire l’enflure du nez et des sinus, ainsi que toute accumulation de mucus dans les poumons.

Il est également recommandé pour traiter la rétention d’eau et l’accumulation de liquide dans les articulations.

4. Soulage les douleurs articulaires

Des chercheurs ont récemment découvert que le trempage dans un bain à forte teneur en sel, avec une salinité de 25% ou plus, aidait à soulager l’inflammation autour d’une articulation enflée par l’arthrose.

Les solutions à faible teneur en sel peuvent en réalité aggraver les zones d’inflammation, mais une teneur élevée en sel déshydrate les cellules autour de la zone enflée, réduisant ainsi l’inflammation.

5. Fournit de l’iode

L’iode est un composé chimique que votre corps ne produit pas naturellement, mais l’iode est essentiel à la régulation des hormones dans le corps. La glande thyroïde utilise l’iode dans la production d’hormones. Un signe commun de carence en iode est un goitre sur la thyroïde.

Dans une étude, il a été constaté que la vitamine C était capable de transporter plus efficacement l’iode dans l’organisme, faisant du sel de mer celtique un moyen efficace de prévenir la carence en iode.

Ce type de carence peut également entraîner une infertilité et certaines études suggèrent qu’il s’agit d’un facteur de risque élevé pour certains types de cancer.

Alors que de nombreux types de sels contiennent de l’iode ajouté, le sel de mer celtique est une source naturelle de cet élément crucial.


Sel de l’Himalaya vs. Sel de mer celtique

  • Le sel de mer celtique est récolté par évaporation de l’eau de mer. Il est souvent plus sombre car il contient des oligo-éléments.
  • Le sel de l’Himalaya se caractérise par une légère nuance de rose, causée par de grandes quantités d’oxyde de fer dans les dépôts.
  • Alors que le sel de l’Himalaya contient plus de potassium, le sel de mer celtique contient moins de sodium et plus de calcium et de magnésium.
  • Le sel de l’Himalaya est généralement plus finement moulu, tandis que le sel de mer celtique est souvent conservé en grains plus gros, afin de conserver la saveur et de réduire le dégagement d’humidité.

Effets secondaires possibles et précautions

Il a été prouvé qu’une trop grande quantité de sodium pouvait entraîner une hypertension artérielle (pression artérielle élevée) et serait nuisible pour la santé cardiovasculaire. Cependant, des taux de sodium modérés à faibles sont sans danger.

La limite supérieure recommandée de la consommation quotidienne de sodium chez un adulte est de 2 300 mg. Pour les personnes ayant des antécédents de maladie cardiaque ou pour celles à risque élevé de maladie cardiaque, la limite maximale est fixée à 1 500 mg par jour.

En raison de la hausse des taux de mercure, de plomb et d’autres métaux lourds dans les océans aujourd’hui, il est extrêmement important de savoir où votre sel de mer est récolté.

Bienfaits du sel de mer celtique sur la santé

Vous pourrez aussi aimer