5 plantes pour l'asthme sévère

5 plantes pour l’asthme sévère

 

Si vous vivez avec un asthme sévère et que vos symptômes ne vous semblent pas soulagés efficacement, vous vous demandez peut-être quelles options vous avez.

Quelques petites études ont montré que les compléments alimentaires à base de plantes peuvent atténuer les symptômes de l’asthme. Ces plantes vont de celles trouvées dans votre panier à épices à celles utilisées en médecine traditionnelle chinoise.

La combinaison de plantes avec vos médicaments traditionnels contre l’asthme est connue sous le nom de thérapie complémentaire. Utiliser uniquement des traitements à base de plantes sans médicaments traditionnels constitue une thérapie alternative. Vous ne devez pas utiliser les thérapies complémentaires ou alternatives pour l’asthme sans en avoir d’abord discuté avec votre médecin.

La gestion de l’asthme sévère nécessite une combinaison de traitements pour atténuer et contrôler les symptômes. Vous devrez probablement utiliser des médicaments sur ordonnance en plus des traitements à base de plantes.

Voici cinq plantes et compléments alimentaires qui, selon certains, pourraient soulager vos symptômes d’asthme, mais examinons d’abord les risques.


Risques des traitements à base de plantes

N’oubliez pas que toutes ces plantes nécessitent davantage de recherches scientifiques pour prouver leur efficacité.

L’utilisation de plantes pour l’asthme peut comporter des risques. Suivez toujours votre plan de traitement de l’asthme et discutez de tout changement dans votre plan avec votre médecin.

Rappelez-vous ce qui suit avant de commencer à prendre des suppléments à base de plantes :

  • Aucun traitement à base de plantes n’a de preuves solides à l’appui de son efficacité pour améliorer les symptômes de l’asthme ou la fonction pulmonaire. En outre, une étude montrant une efficacité chez des animaux ne signifie pas nécessairement que cela fonctionnera pour l’homme.
  • Certaines plantes peuvent interférer avec les médicaments traditionnels contre l’asthme et causer des complications ou une inefficacité.
  • Les compléments alimentaires à base de plantes ne sont pas réglementés aussi strictement que les médicaments. Certains suppléments peuvent être de mauvaise qualité ou contaminés par d’autres substances.
  • Les plantes peuvent provoquer des réactions allergiques et les enfants peuvent réagir différemment. Ne donnez pas de plantes aux enfants sans en parler à un médecin. Aussi, soyez prudent si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

1. Curcuma

Vous avez peut-être déjà cette épice jaune vif dans votre garde-manger pour la cuisson de currys et autres plats savoureux. Le curcuma tire sa couleur de la curcumine. Cet agent de coloration naturel peut également réduire l’inflammation.

Le curcuma peut aider à traiter l’arthrite et même le cancer. En ce qui concerne l’asthme, une étude a suivi 77 participants atteints d’asthme léger à modéré qui ont pris des gélules de curcumine pendant 30 jours (1).

Les chercheurs ont découvert que le supplément aidait à réduire l’obstruction des voies respiratoires et pourrait constituer un traitement complémentaire utile contre l’asthme.

Notez qu’il ne s’agit que d’une petite étude et que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer les avantages et les risques.


2. Ginseng + ail

Le ginseng et l’ail sont des plantes communes et sont disponibles sous différentes formes de suppléments.

Le ginseng est une plante originaire d’Asie qui, selon certaines personnes, présente de nombreux avantages pour la santé, notamment l’amélioration des maladies respiratoires (2). L’ail aurait également des effets bénéfiques sur la santé, tels que la réduction du cholestérol et de la tension artérielle (3).

Une petite étude réalisée sur des rats a établi un lien entre l’utilisation du ginseng et de l’ail et la réduction des symptômes d’asthme (4).

L’étude a exposé des rats à une substance qui affecte les poumons. Les chercheurs ont donné du ginseng et de l’ail aux rats lors de l’exposition. Ceux à qui les plantes ont été administrées présentaient une diminution des symptômes et de l’inflammation, contrairement à l’autre groupe.

Néanmoins, davantage de recherches sur les humains sont nécessaires pour prouver l’efficacité de ces plantes.


3. Mélange de plantes chinoises

Au cours des dernières décennies, les chercheurs ont étudié l’efficacité de mélanges de plantes médicinales de la médecine traditionnelle chinoise pour le traitement de l’asthme.

Le mélange appelé “intervention anti-asthme à base de plantes (ASHMI)” en fait partie. Ce mélange comprend du lingzhi (un champignon), du gan cao (racine de réglisse) et du ku shen (racine de sophora). Certains prétendent que cette combinaison de plantes peut réduire la constriction des voies respiratoires et l’inflammation et maintenir votre taux de cortisol à la hausse, contrairement aux médicaments à base de stéroïdes.

Certaines études ont examiné l’efficacité de l’ASHMI. Une étude sur des souris a conclu que le mélange de plantes permettait de soulager les symptômes de l’asthme (5).

Dans une autre étude, des chercheurs ont examiné l’efficacité de l’ASHMI chez 20 participants asthmatiques non-fumeurs. Ils ont constaté que l’ASHMI semblait être sûr et les participants ont bien toléré les plantes.

Il existe d’autres mélanges de plantes chinoises pouvant être utiles dans le traitement de l’asthme, telles que le Mai Men Dong Tang. Une étude portant sur 100 participants souffrant d’asthme léger à modéré a montré que ce mélange de plantes améliorait les symptômes sans effets secondaires. Tous les participants ont utilisé des médicaments traditionnels contre l’asthme au cours de l’étude en association avec des plantes (6).

La recherche fait toutefois défaut, car bon nombre de ces études sont réalisées sur des animaux ou avec de petits groupes de participants.


4. Nigelle

Cette épice est également connue sous le nom de Nigella sativa. Certaines études suggèrent que la nigelle a des avantages médicinaux, y compris la réduction des symptômes d’asthme (7).

Une étude a examiné des recherches antérieures sur la nigelle et l’asthme afin d’évaluer son efficacité. L’étude a conclu que des recherches antérieures avaient démontré que la nigelle pouvait aider les symptômes d’asthme, l’inflammation et la fonction des voies respiratoires. Elle a également souligné la nécessité de davantage de recherche (8).


5. Miel

Cette substance douce et naturelle peut aider différents aspects de votre asthme. Le miel peut lisser vos voies respiratoires et diminuer les chatouillements qui vous font tousser. Les adultes peuvent prendre deux cuillères à café de miel la nuit pour réduire la toux (9).

Vous pouvez même infuser du miel avec des plantes comme du curcuma pour atténuer davantage vos symptômes.

Il a été démontré que le miel aidait à réduire les symptômes d’asthme chez des lapins. Dans une étude, des chercheurs ont donné du miel sous forme de gaz à 40 lapins et ont constaté que leurs symptômes d’asthme étaient atténués (10).

Néanmoins, cela ne signifie pas que le miel peut aider à soulager les symptômes de l’asthme chez l’homme. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si cette méthode d’administration du miel peut aider les personnes souffrant d’asthme.


Conclusion

Certaines personnes prétendent que ces plantes peuvent être utiles en tant que traitement complémentaire de l’asthme, mais toutes nécessitent des recherches supplémentaires substantielles pour confirmer leurs bienfaits.

Assurez-vous de parler à votre médecin avant d’ajouter des plantes dans votre plan de traitement. L’ajout de plantes sans l’avis de votre médecin peut aggraver votre asthme ou entraîner d’autres complications pour votre santé.

5 plantes pour l’asthme sévère

Vous pourrez aussi aimer