Bienfaits du cherimoya sur la santé

Bienfaits du cherimoya sur la santé

 

Le cherimoya, (Annona cherimola) est un fruit vert en forme de cône, à la peau squameuse et à la chair crémeuse et sucrée.

Considéré comme originaire des Andes en Amérique du Sud, il est cultivé dans les régions tropicales de haute altitude.

En raison de sa texture crémeuse, le cherimoya est également appelé “pomme flan”. Il est souvent mangé avec une cuillère et servi frais comme une crème anglaise. Le cherimoya a un goût sucré similaire à celui d’autres fruits tropicaux, tels que la banane et l’ananas.

Riche en fibres, en vitamines et en minéraux, ce fruit unique peut renforcer le système immunitaire, lutter contre l’inflammation et favoriser la santé des yeux et du cœur.

Cependant, certaines parties du cherimoya contiennent des toxines qui peuvent endommager votre système nerveux si elles sont consommées en grande quantité.

Voici les principaux bienfaits du cherimoya sur la santé.


1. Est riche en antioxydants

Le cherimoya est riche en antioxydants, qui combattent les radicaux libres dans votre corps. Des taux élevés de radicaux libres peuvent causer un stress oxydatif, associé à des maladies chroniques, notamment le cancer et les maladies cardiaques.

Certains composés du cherimoya, notamment l’acide kaurénoïque, les flavonoïdes, les caroténoïdes et la vitamine C, ont de puissants effets antioxydants.

Une étude sur des éprouvettes a montré que la peau et la pulpe sont d’excellentes sources d’antioxydants, avec des composés dans la peau particulièrement efficaces pour prévenir les dommages dus à l’oxydation.

Les antioxydants caroténoïdes du cherimoya peuvent être particulièrement puissants. Les recherches montrent que les aliments riches en caroténoïdes peuvent améliorer la santé des yeux et réduire le risque de maladie cardiaque et de certains cancers.

2. Aide à rehausser l’humeur

Le cherimoya est une excellente source de vitamine B6 (pyridoxine). En fait, une portion de 160 grammes de fruit contient plus de 30% de la valeur nutritionnelle de référence (VNR).

La vitamine B6 joue un rôle important dans la création de neurotransmetteurs, notamment la sérotonine et la dopamine, qui aident à réguler votre humeur. Des taux inadéquats de cette vitamine peuvent contribuer aux troubles de l’humeur.

En fait, de faibles taux sanguins de vitamine B6 sont liés à la dépression, en particulier chez les personnes âgées. Une étude réalisée auprès de 251 adultes plus âgés a révélé qu’une carence en vitamine B6 doublait les risques de dépression.

En augmentant les taux de cette vitamine importante, le cherimoya peut aider à réduire votre risque de dépression lié à une carence en vitamine B6.

3. Peut être bénéfique pour la santé des yeux

Le cherimoya est riche en lutéine, un antioxydant caroténoïde, l’un des principaux antioxydants de vos yeux qui permettent de maintenir une vision saine en luttant contre les radicaux libres.

Plusieurs études associent une consommation élevée de lutéine à une bonne santé des yeux et à un risque plus faible de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une affection caractérisée par des lésions oculaires et une perte de vision.

La lutéine peut également protéger contre d’autres problèmes oculaires, y compris la cataracte, une opacification de l’œil qui provoque une mauvaise vision et une perte de vision.

Une méta-analyse de 8 études a révélé que les personnes présentant les taux sanguins les plus élevés de lutéine avaient 27% moins de risque de développer une cataracte, par rapport à celles présentant les taux les plus faibles.

Par conséquent, la consommation d’aliments riches en lutéine, tels que le cherimoya, peut améliorer la santé des yeux et lutter contre des affections telles que la DMLA et la cataracte.

4. Aide à prévenir l’hypertension artérielle

Le cherimoya est riche en nutriments qui aident à réguler la pression artérielle, tels que le potassium et le magnésium.

Une portion de 160 grammes de fruit contient 10% de vos besoins journaliers en potassium et plus de 6% de vos besoins en magnésium.

Le potassium et le magnésium favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui contribue à faire baisser la pression artérielle. L’hypertension artérielle peut augmenter votre risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Une étude a noté que la consommation de la valeur nutritionnelle de référence pour le potassium, 4 700 mg par jour, peut réduire la pression artérielle systolique et diastolique d’environ 8 et 4 mm Hg, respectivement.

En outre, une méta-analyse de 10 études a montré que le risque d’hypertension artérielle était inférieur de 8% pour les personnes consommant le plus de magnésium, par rapport aux personnes en consommant le moins.

5. Améliore la digestion

Une portion de 160 grammes de cherimoya contient près de 5 grammes de fibres alimentaires, soit plus de 17% de la valeur nutritionnelle de référence (VNR).

Comme les fibres ne peuvent être ni digérées ni absorbées, elles accroissent le volume des selles et aident à les faire circuler dans les intestins.

En outre, les fibres solubles, comme celles du cherimoya, peuvent nourrir les bonnes bactéries de votre système digestif et subir une fermentation pour produire des acides gras à chaîne courte (AGCC). Ces acides comprennent le butyrate, l’acétate et le propionate.

Les AGCC sont des sources d’énergie pour votre corps et peuvent vous protéger contre les affections inflammatoires qui affectent le tube digestif, telles que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

En favorisant la bonne santé des intestins et en nourrissant les bactéries intestinales, le cherimoya et d’autres aliments riches en fibres peuvent favoriser une santé digestive optimale.

6. Pourrait avoir des propriétés anticancéreuses

Certains des composés de cherimoya peuvent aider à combattre le cancer. Les flavonoïdes du cherimoya incluent la catéchine, l’épicatéchine et l’épigallocatéchine. Il a été démontré que certains de ces flavonoïdes arrêtent la croissance de cellules cancéreuses dans des études sur éprouvettes.

Une étude a montré que le traitement de cellules cancéreuses de la vessie par l’épicatéchine entraînait une réduction significative de la croissance et de la réplication cellulaires par rapport aux cellules n’ayant pas reçu ce flavonoïde.

Une autre étude sur éprouvette a montré que certaines catéchines, y compris celles du cherimoya, arrêtaient jusqu’à 100% de la croissance des cellules cancéreuses du sein.

De plus, des études de population suggèrent que les personnes qui consomment une alimentation riche en flavonoïdes courent moins de risques de développer certains cancers, tels que ceux de l’estomac et du côlon, par rapport aux personnes dont l’alimentation est pauvre en ces composés.

Cependant, des études supplémentaires sur l’homme sont nécessaires pour bien comprendre l’incidence des composés du cherimoya sur le cancer.

7. Aide à combattre l’inflammation

L’inflammation chronique est liée à plusieurs maladies dangereuses, notamment les maladies cardiaques et le cancer.

Le cherimoya fournit notamment plusieurs composés anti-inflammatoires, dont l’acide kaurénoïque.

Cet acide a de puissants effets anti-inflammatoires et il a été démontré que certaines protéines inflammatoires diminuaient lors d’études chez l’animal.

En outre, le cherimoya contient de la catéchine et de l’épicatéchine, des antioxydants flavonoïdes ayant démontrés de puissants effets anti-inflammatoires dans des études sur éprouvettes et sur des animaux.

Une étude a montré que des souris recevant un régime enrichi en épicatéchine présentaient des taux sanguins réduits de protéine C-réactive (CRP), un marqueur inflammatoire, par rapport au groupe témoin.

Des taux élevés de CRP sont associés à l’athérosclérose, à un durcissement et à un rétrécissement des artères qui augmentent considérablement le risque de maladie cardiaque.

8. Renforce le système immunitaire

Comme d’autres fruits tropicaux, le cherimoya est chargé en vitamine C, un nutriment qui renforce l’immunité en luttant contre les infections et les maladies.

Une carence en vitamine C est associée à une déficience immunitaire et à un risque accru d’infections.

Des études humaines révèlent en outre que la vitamine C peut aider à réduire la durée du rhume. Cependant, la recherche est partagée et s’est principalement concentrée sur les suppléments plutôt que sur la vitamine C alimentaire.

Consommer du cherimoya et d’autres aliments riches en cette vitamine est un moyen facile d’assurer une santé immunitaire adéquate.


Comment manger du cherimoya ?

Le cherimoya peut être disponible dans certaines épiceries bio, mais n’est généralement pas facile à trouver.

Il doit être conservé à la température ambiante jusqu’à ce qu’il soit ramolli, puis conservé au réfrigérateur pendant trois jours maximum.

Pour préparer le cherimoya, retirez et jetez la peau et les graines, puis coupez les fruits en morceaux.

Le cherimoya a un goût délicieux dans une salade de fruits, mélangé à du yaourt ou du gruau, ou à des smoothies ou à des vinaigrettes.

Vous pouvez également manger du cherimoya réfrigéré comme une crème pâtissière en coupant les fruits en deux, puis en enlevant la chair avec une cuillère.


Effets secondaires possibles et précautions

Même si le cherimoya présente des avantages impressionnants pour la santé, il contient de petites quantités de composés toxiques.

Le cherimoya et les autres fruits de l’espèce Annona contiennent de l’annonacine, une toxine pouvant affecter le cerveau et le système nerveux.

En fait, des études d’observation dans les zones tropicales associent une consommation élevée de fruits Annona à un risque accru de développer un type spécifique de maladie de Parkinson qui ne réagit pas aux médicaments habituels.

Toutes les parties du cherimoya peuvent contenir de l’annonacine, mais ce sont surtout les graines et la peau qui sont concentrées.

Pour profiter du cherimoya et limiter votre exposition à l’annonacine, retirez et jetez les graines et la peau avant de le manger.

Si vous êtes particulièrement préoccupé par l’annonacine ou si vous avez la maladie de Parkinson ou un autre trouble du système nerveux, il peut être préférable d’éviter le cherimoya.


Conclusion

Le cherimoya, également appelé chérimole, est un fruit tropical sucré à la texture crémeuse.

Il regorge de nutriments bénéfiques susceptibles d’améliorer votre humeur, votre immunité et votre digestion.

Cependant, le cherimoya contient de petites quantités de composés toxiques, en particulier dans la peau et les graines. Pour consommer le cherimoya en toute sécurité, commencez par enlever la peau et retirez les graines.

Ce fruit unique peut être un excellent ajout à une alimentation saine et équilibrée.

Bienfaits du cherimoya sur la santé

Vous pourrez aussi aimer