Les bienfaits du shilajit : pour un corps et un esprit en pleine forme

Bienfaits du shilajit sur la santé

 

Lorsque vous songez à un nouveau complément alimentaire santé, la première chose qui vous vient à l’esprit n’est généralement pas un pot d’argile noir comme du goudron. Mais vous devriez peut-être l’envisager, car le shilajit est une “huile minérale” traditionnelle géniale qui présente de nombreux bienfaits pour la santé.

C’est une substance couramment utilisée dans la pratique de la médecine ayurvédique, une méthode de prévention et de traitement des maladies vieille de 5 000 ans, originaire d’Inde et encore pratiquée dans de nombreux pays asiatiques.

La médecine ayurvédique repose sur le principe selon lequel, en maintenant l’équilibre entre les trois «doshas» de l’organisme, on peut mener une vie longue et en bonne santé sans utiliser de médicaments sur ordonnance.

Une des raisons pour lesquelles le shilajit est une plante médicinale si efficace est due à sa teneur élevée en acide fulvique. L’acide fulvique présente de nombreux avantages, allant de l’amélioration de la santé intestinale au maintien d’une peau en bonne santé.

Cette plante ancienne contient un pourcentage énorme d’acide fulvique et est l’un des suppléments les plus couramment utilisés pour augmenter notre consommation de cet acide puissant.

Reconnu depuis des milliers d’années comme un remède rajeunisseur pour l’ensemble du corps, le shilajit a fait l’objet d’un grand nombre de recherches pour son impact sur divers systèmes du corps.

Donc, avant de le disqualifier pour son apparence étrange, vous devriez lire ce qu’il est en mesure de faire pour vous.


Qu’est-ce que le shilajit ?

Connu sous de nombreux noms, le shilajit est aussi appelé poix minérale, cire minérale, asphalte noir, Asphaltum punjabianum (en latin), shargai, dorobi, barahshin, baragshun, mumlai, zhun vantard, chao-tong, wu ling zhi, baad-a ghee, arkhar-tash et mumiyo (translittération variable en mumijo, mumio, momia, mumie, mummiya et moomiyo) (1).

Shilajit vient du mot composé sanskrit shilajatu qui signifie “goudron”, qui est le terme habituel de l’Ayurveda. Il est également orthographié shilajeet (hindi : शिलाजीत) et salajeet (ourdou : سلاجیت).

C’est une substance ressemblant à du goudron trouvée dans les montagnes de l’Himalaya et du Tibet. Selon la légende, “au fur et à mesure que les forêts luxuriantes se compactaient et au fur et à mesure que les montagnes s’élevaient, le shilajit se formait”.

Lorsque les températures montent autour de ces montagnes indiennes, cette substance miracle, semblable à un goudron, jaillit des crevasses des montagnes. De couleur brun jaunâtre à noir pur, la variété noire est considérée comme la plus nutritive.

On ne sait pas si le shilajit est une substance purement biologique ou géologique car il contient beaucoup d’éléments nutritifs présents dans les deux catégories. Certains des nutriments les plus souvent identifiés sont l’acide fulvique, les acides humiques et les dibenzo alpha pyrones (dibenzo-α-pyrones).

Plusieurs chercheurs ont noté que le shilajit ne ressemble pas aux infiltrations de goudron minéral et est probablement d’origine végétale.

Le cactus Euphorbia royleana, une plante en croissance près des sites de collecte, est suggéré comme étant une origine probable car sa gomme a une composition similaire.

Histoire du shilajit

Il y a plus de 3000 ans, le shilajit était déjà mentionné dans les anciens textes sanskrits.

La première référence documentée au shilajit sous la forme de “Shilajatu” remonte au sixième siècle avant notre ère. Sushruta Samhita, un ancien traité de médecine sanskrit déclare : “Une substance gélatineuse qui est sécrétée du côté des montagnes lorsqu’elles se sont échauffées sous l’effet des rayons du soleil pendant les mois de Jyaishta et d’Ashadha. Cette substance est connu sous le nom de Šilájatu et elle guérit toutes les maladies du corps”.

Connu comme le «conquérant des montagnes et le destructeur de la faiblesse», il est depuis des millénaires l’un des aliments de base de la médecine traditionnelle (et un aphrodisiaque) dans de nombreux pays asiatiques. Vaidya Charak, un Indien célèbre qui vivait au premier siècle de notre ère, aurait déclaré : “il n’y a pratiquement aucune maladie curable qui ne puisse être contrôlée ou guérie à l’aide du shilajit”.

Selon l’histoire ayurvédique (2) :

“Les villageois de l’Himalaya auraient découvert le pouvoir du shilajit en observant de grands singes blancs migrer dans les montagnes pendant les mois chauds de l’été. Ils ont vu que les singes mâchaient une substance semi-molle qui coulait entre des couches de roche. Les villageois ont attribué la grande force, la longévité et la sagesse du singe à cette substance étrange. Ils ont commencé à la consommer eux-mêmes et ont signalé un large spectre d’améliorations de leur santé. La substance semblait leur donner plus d’énergie, soulageait leurs problèmes digestifs, augmentait leur libido, améliorait leur mémoire et leur cognition, améliorait leur diabète, réduisait leurs allergies, améliorait leur qualité de vie et semblait guérir toutes les maladies.”

Plus récemment, en raison de ses effets impressionnants sur le diabète, le shilajit a été inclus dans un supplément à base de plantes appelé Diabecon. De nombreux organes de presse ont couvert une histoire affirmant que ce supplément contenait des taux dangereusement élevés de mercure et de plomb, une histoire qui s’est révélée plus tard être fausse et basée sur une contrefaçon non autorisée du produit.

Une autre caractéristique fascinante du shilajit est sa capacité à aider à réduire les effets secondaires des voyages en haute altitude. Les personnes pratiquant l’alpinisme trouve qu’il fonctionne comme un remède incroyablement efficace pour éviter le syndrome du mal aigu des montagnes (MAM) (3).


Valeur nutritive du shilajit

Bien qu’il soit probable que les concentrations de certaines vitamines et minéraux diffèrent d’une marque à une autre, il est communément admis que le shilajit, à l’état pur, contient environ 85 vitamines et minéraux différents.

Une portion de poudre de shilajit (environ ½ cuillère à café) contient environ (4) :

  • 3 calories
  • 5,4 milligrammes de fer (30% de de la valeur nutritionnelle de référence)
  • 40 milligrammes de calcium (4% de la VNR)
  • 2,8 microgrammes de sélénium (4% de la VNR)
  • 0,45 milligramme de zinc (3% de la VNR).

Bienfaits du shilajit sur la santé

Bienfaits du shilajit sur la santé

1. Fournit de l’énergie et revitalise le corps

Depuis des millénaires, les praticiens de la médecine ayurvédique prescrivent le shilajit pour stimuler l’énergie et revitaliser le corps. En raison du niveau d’importance que ces médecins traditionnels accordent à ce remède, le nombre de recherches scientifiques confirmées dans ce domaine ne cesse de croître.

Une des façons dont le shilajit aide à fournir de l’énergie au corps est la manière dont il augmente la fonction des mitochondries dans le corps.

Les mitochondries sont des organites qui servent de «source d’énergie» aux cellules du corps, car elles convertissent l’oxygène et les nutriments en adénosine triphosphate (ATP), la substance qui alimente en réalité les cellules du corps.

Le shilajit encourage la fonction des mitochondries en les aidant à s’oxygéner plus efficacement (5).

Non seulement aide-t-il la fonction mitochondriale mais il a aussi été constaté qu’il produit un effet puissant sur l’oxygénation des mitochondries lorsqu’il est combiné à de la coenzyme Q₁₀ (CoQ10), un antioxydant que l’on trouve naturellement dans toutes les cellules humaines (6).

Comme cette substance contribue à augmenter la production d’ATP, elle augmente l’énergie et l’endurance globale. En fait, le shilajit est couramment utilisé pour améliorer les performances sportives (7).

Le syndrome de fatigue chronique, un trouble caractérisé par au moins six mois de fatigue inévitable, a été traité avec succès par une supplémentation en shilajit, également mise en évidence par la manière dont il améliore la fonction mitochondriale (8).

En plus de l’efficacité mitochondriale, le shilajit revitalise le corps grâce à ses fortes propriétés antioxydantes. En luttant contre les radicaux libres responsables des maladies, il répare les dommages internes causés par les produits chimiques et autres agents dangereux auxquels vous êtes exposé, et réduit les taux de graisse dans le sang (9).

Vous pouvez facilement trouver du shilajit dans certaines pharmacies ou en ligne.

2. Protège la santé du cerveau

Le shilajit semble avoir un mécanisme ciblé pour protéger certaines cellules du cerveau. Les premières études montrent qu’il a «une activité neuroprotectrice distincte et marquée» (10).

Dans une étude réalisée en 2013 par le centre de recherche en physiologie de l’Université des sciences médicales de Kerman en Iran, les chercheurs ont analysé les effets du shilajit sur les facteurs de risque à la suite d’une lésion cérébrale traumatique et ont découvert qu’il avait des effets positifs sur les trois facteurs de décès les plus significatifs : œdème cérébral, perméabilité à la barrière hémato-encéphalique et pression intracrânienne (11).

Ce nutriment incroyable pourrait également constituer une nouvelle option de traitement pour les patients souffrant de cas légers de la maladie d’Alzheimer.

Le shilajit (notamment grâce à sa teneur élevée en acide fulvique) et un protocole de traitement incluant l’administration de vitamines du complexe B ont donné des résultats prometteurs dans des études pilotes (12).

De plus, le shilajit présente des propriétés antiépileptiques et des effets potentiellement antipsychotiques, car il ajuste les taux de GABA (un acide naturel dans le cerveau) à la normale (13).

3. Régule les hormones et le système immunitaire

Une autre fonction importante du shilajit est la façon dont il régule divers systèmes de l’organisme, tels que votre système immunitaire et l’équilibre hormonal. De nombreux chercheurs s’accordent à dire qu’il affecte le corps en profondeur car il aide ces systèmes à rester en équilibre (14).

En particulier, le shilajit affecte les fonctions hormonales de la reproduction. Chez les hommes en bonne santé, la supplémentation en shilajit augmente le taux de testostérone dans le sang et favorise la production de sperme (15).

Lors d’essais pilotes portant sur des rats, il a également été associé à l’ovulation chez des rats femelles adultes, ce qui indique que la poudre ou la résine de shilajit peut être un agent à envisager pour les personnes souffrant d’infertilité (16).

4. Réduit la réponse à la douleur

La médecine ayurvédique a longtemps loué le shilajit pour sa capacité à réduire les niveaux de douleur mais les recherches étaient limitées jusqu’à ces dernières années.

En raison de son interaction avec les taux de GABA dans le cerveau, le shilajit a un effet significatif sur la douleur orofaciale (douleur au visage, à la bouche ou aux mâchoires), agissant en tant “qu’agent sédatif” (17).

Une étude menée en 2015 sur des souris a montré sa capacité à soulager et diminuer la douleur chronique au fil du temps, en fonction de la posologie (18).

Une des caractéristiques dont je parlerai plus en détail dans un instant est son interaction avec les médicaments. En ce qui concerne la douleur, le shilajit interagit positivement avec la morphine, minimisant ainsi la tolérance à la morphine et permettant de réduire la dose de morphine dont une personne souffrant de douleur grave a besoin pour un soulagement efficace de la douleur (19).

5. Peut aider à traiter le diabète

Les personnes atteintes de diabète peuvent être intéressées de savoir que le shilajit peut aider à réduire les profils de glycémie et de lipides chez les patients diabétiques, en particulier lorsqu’il est pris en association avec des médicaments antidiabétiques (20, 21).

Le shilajit est un ingrédient principal de plusieurs suppléments populaires, notamment le D-400, le Diabecon ou le GlucoCare. Ces suppléments sont conçus pour combiner les traitements naturels ayurvédiques les plus puissants en une seule pilule.

Le D-400, par exemple, réduit la glycémie et présente un potentiel de réparation des dommages du pancréas causés par le diabète (22).

6. Pourrait aider à traiter le cancer

De manière fascinante, il a été démontré que le shilajit était toxique pour divers types de cancers, notamment les cancers du poumon, du sein, du côlon, des ovaires et du foie.

Certains chercheurs attribuent sa toxicité à ces cancers à la présence et à la combinaison de métaux lourds dans la substance, ce qui en fait un traitement naturel potentiel du cancer (23).

La capacité du shilajit à protéger certains systèmes de notre corps contre les dommages dangereux causés par les radiations est également liée au cancer.

Une étude de juin 2016 publiée dans les Archives of Gynecology and Obstetrics a révélé qu’il protégeait grandement les ovaires des dommages liés aux radiations (24).

7. Lutte contre l’inflammation et les virus

Dans le cadre d’un régime conçu pour lutter contre l’inflammation causant des maladies, vous pouvez envisager d’utiliser le shilajit.

La recherche montre qu’il est efficace dans la guérison et la prévention des ulcères gastriques et la réduction de l’inflammation qui y est associée (25, 26).

Non seulement aide-t-il à soulager l’inflammation mais il possède également des propriétés antivirales «larges mais spécifiques».

Une étude de laboratoire, menée en Italie, a mis en évidence une activité antivirale significative contre un certain nombre de virus liés à l’herpès et le virus respiratoire syncytial (VRS ou HRSV), un virus qui cause des infections des voies respiratoires, en particulier chez les enfants (27).

8. Soutient la santé squelettique

Le shilajit peut même améliorer la santé de votre système squelettique. Il existe des preuves initiales qu’il aide les os à se régénérer, à se protéger et à ralentir le processus d’ostéoporose (28).

Dans une étude menée sur des patients obèses publiée dans le Journal of Medicinal Food, une supplémentation en shilajit a considérablement amélioré la fonction et la régénération des muscles squelettiques (29).

9. Protège le cœur

En outre, il a été prouvé que le shilajit protège le cœur contre les dommages résultant de lésions induites par un médicament.

Une étude menée sur des rats et publiée dans Cardiovascular Toxicology a montré que les sujets traités par shilajit présentaient des lésions persistantes moins visibles sur le cœur (30).

Le shilajit est également efficace dans le traitement de l’anémie (une baisse anormale du taux d’hémoglobine dans le sang) en raison de sa forte teneur en fer.

Des recherches préliminaires indiquent également que le shilajit peut aider, à certaines doses, à stabiliser le rythme cardiaque. À petites doses, il peut ralentir le rythme cardiaque. Cependant, à fortes doses, il peut avoir l’effet inverse (31).

Si vous avez des problèmes de rythme cardiaque irrégulier (arythmie) ou d’autres problèmes liés au cœur, parlez-en à votre médecin avant de commencer une supplémentation en shilajit.

10. Aide à se libérer des addictions

En raison de son interaction unique avec d’autres substances médicamenteuses, le shilajit présente un effet profond sur le processus de rupture de la dépendance.

Lorsqu’il est administré à des patients sous opioïdes, il réduit la dépendance réelle et minimise les symptômes de sevrage, bien mieux dans de nombreux cas que les médicaments classiques administrés pour rompre la dépendance (32).

De même, cette «plante» médicinale réduit la dépendance à l’alcool et diminue considérablement le sevrage ressenti par les alcooliques qui arrêtent de boire (33).

Il n’est donc pas étonnant que la médecine orientale le recommande depuis des siècles pour se libérer des addictions.


Bienfaits du shilajit sur la santé

Comment utiliser le shilajit ?

Vous pouvez facilement trouver du shilajit dans certaines pharmacies ou en ligne.

Les trois formes sous lesquelles il se présente sont la poudre de shilajit, la résine de shilajit et les gélules. Chaque option a ses avantages mais la plupart des experts s’accordent généralement pour dire que la résine de shilajit est la forme la plus «pure» à acheter.

Une partie importante de l’achat consiste à trouver des fabricants de bonne réputation. Il existe de nombreuses entreprises vendant divers produits sous l’appellation “shilajit”, mais beaucoup d’entre eux se sont avérés être des formes très impures de la substance ou coupés avec d’autres éléments non nutritionnels.

Encore une fois, faites vos recherches avant d’acheter un produit.


Posologie recommandée

Sous la forme de résine, le plus simple est de dissoudre une portion de shilajit de la taille d’un grain de riz ou d’un petit pois dans un verre d’eau.

Attention cependant : cela n’a pas bon goût. Vous pouvez aussi le mélanger dans un smoothie ou dans un jus de fruit pour neutraliser son goût caoutchouteux.

Sous la forme de supplément, il convient de respecter la posologie recommandée par le fabricant.


Effets secondaires possibles et précautions

Les rapports sur les divers précautions à prendre vis-à-vis du shilajit sont incohérents. Cependant, il est important de reconnaître quelques effets secondaires possibles concernant cette substance.

Tout d’abord, les deux inconvénients possibles bien connus sont la présence de métaux lourds et la capacité de fortes doses à affecter négativement la pression artérielle.

Si vous présentez un risque d’exposition aux métaux lourds ou si votre tension artérielle est anormalement basse, vous devez faire preuve de prudence lorsque vous le prenez.

Comme je l’ai mentionné précédemment, il est également très important de se procurer cette substance auprès d’une source fiable. Le shilajit non filtré peut contenir certains champignons dangereux, ce qui explique en partie les problèmes liés aux métaux lourds.

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, veuillez consulter votre médecin avant de prendre ce supplément ou tout autre complément alimentaire.

Il est important de noter que le shilajit est encore à un stade d’introduction dans la recherche scientifique et que de nombreuses études et découvertes en sont encore à leurs balbutiements.

Cependant, lorsqu’il est utilisé à des doses raisonnables, les chercheurs ont découvert qu’il était sans danger pour le traitement à long terme de divers troubles, tels que l’anémie (34).


Conclusion

Le shilajit provient des crevasses des montagnes de l’Himalaya et du Tibet et ressemble à une substance goudronneuse, dont la couleur varie du brun jaunâtre au noir (le noir étant considéré comme ayant la plus grande valeur nutritionnelle).

Le shilajit est utilisé depuis plus de 3 000 ans par les praticiens de la médecine ayurvédique. De plus en plus de preuves scientifiques soutiennent son utilisation comme agent revitalisant.

Des recherches préliminaires ont montré qu’il était efficace pour soulager la fatigue, améliorer la santé du cerveau, soutenir le système immunitaire, soulager la douleur, gérer le diabète, protéger de certains cancers, prévenir l’inflammation et les infections virales, améliorer la santé du système squelettique, protéger le cœur et aider à mettre fin à la dépendance à des substances nocives.

Utilisé en conjonction avec d’autres plantes ayurvédiques populaires, le shilajit peut être un complément alimentaire puissant que presque tout le monde peut utiliser pour améliorer sa santé en général.

Les rapports concernant l’efficacité et la sécurité du shilajit sont variés et incohérents. Pour de meilleurs résultats, vous devez effectuer une recherche approfondie sur toute entreprise auprès de laquelle vous achetez du shilajit et ne l’achetez que de sources fiables.

Vous devriez également consulter votre médecin si vous ressentez des effets indésirables.

Vous pouvez facilement trouver du shilajit dans certaines pharmacies ou en ligne.

Bienfaits du shilajit sur la santé

Vous pourrez aussi aimer