Les meilleures huiles essentielles antibactériennes

Les meilleures huiles essentielles antibactériennes

 

Si vous pouviez obtenir le soutien dont vous avez besoin pour lutter contre les bactéries à partir d’une ressource naturelle, pourquoi vous en passeriez-vous ?

Fait intéressant, la plupart des médicaments sur ordonnance sont en fait calqués sur les huiles essentielles dérivées de plantes et, chaque fois que cela est possible, je suggère d’opter en priorité pour une approche naturelle.

C’est pourquoi, si vous souhaitez combattre les bactéries, il n’y a pas de meilleure option qu’une combinaison d’aliments sains et d’huiles essentielles antibactériennes.

La raison en est que lorsque nous mettons des produits synthétiques dans notre corps, notre corps ne sait pas comment traiter ces substances étrangères.

Et même si le médicament élimine le problème, il est susceptible d’en causer un autre. Il peut grandement interférer avec nos hormones, notre système endocrinien, notre fonction cérébrale et bien plus encore.

Bien sûr, il est essentiel d’être éduqué avant d’essayer une substance, qu’elle soit synthétique ou naturelle, mais dans la plupart des cas, l’approche naturelle est celle qui vous profite le plus, en particulier à long terme.

Une étude publiée dans Neuropharmacology a révélé que la consommation de produits synthétiques posait des problèmes de fonctionnalité cérébrale en «altérant la fonction cognitive» et la mémoire.

Une autre raison est que les antibiotiques prescrits peuvent rendre les souches bactériennes résistantes aux antibiotiques. En d’autres termes, les formes synthétiques d’antibiotiques tuent généralement les bonnes bactéries présentes dans notre corps, et nous avons besoin de ces bonnes bactéries pour rester en bonne santé.

Dans le même temps, de nombreux antibiotiques ne sont pas du tout efficaces pour tuer les bactéries car l’infection que vous essayez de combattre devient résistante au médicament en raison de son utilisation généralisée. Les désinfectants pour les mains sont le parfait exemple de cette surexploitation antibactérienne.

C’est pourquoi vous devriez réduire votre consommation de savon antibactérien et de médicaments sur ordonnance et opter pour ces huiles essentielles antibactériennes.


Les meilleures huiles essentielles antibactériennes

Les huiles essentielles existent depuis des siècles et luttent contre tout. Que l’on parle d’huiles essentielles pour l’anxiété et la dépression ou d’huiles essentielles pour l’arthrite et les allergies, l’idée de les utiliser pour lutter contre les infections n’est pas nouvelle. Elles sont utilisées pour lutter contre les champignons et les bactéries responsables de maladies.

En outre, il a été prouvé que les huiles essentielles antibactériennes peuvent tuer efficacement les bactéries sans devenir résistantes, ce qui en fait d’excellentes ressources antibactériennes et antimicrobiennes.

Les huiles d’origan, de cannelle, de thym et d’arbre à thé sont parmi les huiles essentielles antibactériennes les plus efficaces pour lutter contre les infections bactériennes.

1. Huile essentielle de cannelle

Non seulement j’aime le goût de la cannelle et je l’utilise tout le temps dans mes toniques pour le bien-être et la cuisine, mais c’est encore mieux de savoir que chaque fois que je le consomme, je me bats contre les mauvaises bactéries potentielles dans mon corps.

Des études publiées dans le Journal of Contemporary Dental Practice ont été menées sur l’efficacité de l’huile de cannelle contre la bactérie «Enterococcus faecalis» dans le traitement du canal radiculaire.

Les résultats ont montré que l’huile essentielle de cannelle éliminait la croissance bactérienne après sept et quatorze jours de procédure, ce qui en faisait une option naturelle compatible.

L’étude a conclu que «l’huile essentielle de Cinnamomum zeylanicum est un agent antibactérien efficace contre Enterococcus faecalis et le biofilm planctonique et peut constituer un excellent agent antimicrobien dans le traitement du canal radiculaire.

Vous pouvez facilement trouver de l’huile essentielle de cannelle en ligne.

2. Huile essentielle de thym

L’huile de thym est excellente comme agent antimicrobien.

Des études ont été menées au département des sciences et technologies de l’alimentation de l’Université du Tennessee, aux Etats-Unis, pour évaluer son effet contre les bactéries présentes dans le lait et la salmonelle.

Comme avec l’huile essentielle de cannelle, des gouttelettes d’huile essentielle de thym ont été placées sur la bactérie.

Les résultats, publiés dans l’International Journal of Food Microbiology, indiquent que les «nanoémulsions» pourraient constituer d’excellentes options pour protéger notre corps contre les bactéries en utilisant l’huile de thym comme agent de conservation antimicrobien dans les aliments.

Ne serait-ce pas un meilleur choix que l’approche chimique habituelle ? Bien sûr !

Vous pouvez facilement trouver de l’huile essentielle de thym en ligne.

3. Huile essentielle d’origan

Il est intéressant, mais pas surprenant, que la résistance bactérienne aux antibiotiques standard soit devenue un gros problème dans l’industrie de la santé.

Cela a attiré davantage l’attention sur les plantes comme alternatives possibles pour lutter contre les mauvaises bactéries.

Des études ont montré que l’huile d’origan et les nanoparticules d’argent, également appelées argent colloïdal, exercent une puissante activité antibactérienne contre certaines souches bactériennes résistantes aux médicaments.

Les résultats ont montré que les traitements individuels et combinés entraînaient une réduction de la densité cellulaire, qui cède la place à une activité antimicrobienne par la perturbation des cellules.

Dans l’ensemble, ces résultats indiquent que l’huile essentielle d’origan peut constituer une alternative pour lutter contre les infections.

Vous pouvez facilement trouver de l’huile essentielle d’origan en ligne.

4. Huile essentielle de théier

L’huile de théier est une alternative étonnante à la lutte topique contre les bactéries.

Des recherches menées en Inde ont montré que l’huile d’arbre à thé était efficace contre les infections à E. coli et à staphylocoques lorsqu’elle était associée à l’eucalyptus, l’une de mes recommandations pour aider à lutter contre les infections retrouvées lors de rhumes à la poitrine.

Les études ont révélé que lors de l’application, il y avait un effet immédiat suivi d’un effet à libération lente sur une période de 24 heures.

Cela signifie qu’il y a une réponse cellulaire initiale au moment de l’utilisation, mais les huiles semblent continuer à fonctionner dans le corps, ce qui en fait une excellente option en tant qu’agent antimicrobien.

Vous pouvez facilement trouver de l’huile essentielle de théier en ligne.


Bienfaits des huiles essentielles antibactériennes sur la santé

1. Infections bactériennes, telles que Candida et E. Coli

Les huiles essentielles sont connues pour présenter des propriétés antibactériennes depuis très longtemps.

Une étude a été menée à l’aide de 52 huiles essentielles différentes, utilisées contre diverses souches bactériennes, notamment les infections à Candida, à Salmonella et à Staphylococcus, ainsi que d’infections cutanées et de pneumonies.

L’huile essentielle de thym et l’huile de vétiver ont été les deux huiles que l’étude a spécifiquement indiquées comme les plus efficaces.

C’est la raison pour laquelle de nombreux produits pharmaceutiques cherchent peut-être à utiliser des extraits de plantes en médecine et en tant que conservateurs.

2. Infections à staphylocoque

Plusieurs huiles ont été étudiées au département des sciences biologiques de la Manchester Metropolitan University contre diverses infections par le staphylocoque, notamment l’huile de patchouli, l’huile de théier, l’huile de géranium, l’huile de lavande et l’extrait de pépins de pamplemousse.

Elles ont été utilisées individuellement et en combinaisons diverses pour évaluer leur efficacité à fournir une activité antibactérienne contre “trois souches de Staphylococcus aureus, spécifiquement Oxford S. aureus NCTC 6571 (souche Oxford), S. aureus épidémique résistant à la méthicilline (EMRSA 15) et SARM”.

Lorsqu’elles étaient utilisées en tant que vapeurs, la combinaison d’extrait de pépins de pamplemousse et d’huile de géranium était la plus efficace en tant qu’agent antibactérien, tout comme une combinaison d’huile de géranium et d’arbre à thé.

3. Infections présentes dans les hôpitaux

Il n’est pas étonnant que certaines personnes se sentent mal à l’aise lorsqu’elles se rendent à l’hôpital en raison des nombreuses infections qu’on y trouve.

Plusieurs huiles essentielles ont été testées contre Staphylococcus aureus (SARM), qui peut causer de graves problèmes d’infections impliquant des tissus mous, des os ou des implants.

L’huile de théier et l’huile d’eucalyptus ont montré des résultats positifs quant à leur capacité à combattre plusieurs bactéries. En fait, ces huiles sont désormais utilisées dans des environnements médicinaux contre diverses souches devenues résistantes à d’autres médicaments préventifs.

D’autres tests ont été évalués avec d’autres huiles essentielles, notamment le thym, la lavande, le citron, la citronnelle, la cannelle, le pamplemousse, le girofle, le bois de santal, la menthe poivrée, la kunzea et l’huile de sauge.

Les huiles de thym, de citron, de citronnelle et de cannelle étaient les plus efficaces. Cependant, toutes les huiles présentaient une protection antibactérienne considérable en tant que traitements topiques efficaces.

4. MARCoNS

MARCoNS est une souche de bactéries délicate définie comme un staphylocoque coagulase négatif résistant aux antibiotiques.

MARCoNS est un défi car elle possède cette capacité unique de se protéger contre les traitements, même les antibiotiques, en formant un biofilm protecteur.

Selon une étude publiée dans Applied and Environmental Microbiology, certaines huiles essentielles antimicrobiennes ont réussi à éliminer les bactéries contenues dans les biofilms bien mieux que les antibiotiques prescrits.

L’étude a testé quelques huiles essentielles pour déterminer leur efficacité à détruire les biofilms formés par “Pseudomonas aeruginosa (PAO1), Pseudomonas putida (KT2440) et Staphylococcus aureus (SC-01. P. aeruginosa)” qui sont des bactéries présentes dans le sol, dans l’eau et chez les animaux, constituant la voie parfaite vers le corps humain.

Étant donné que les biofilms peuvent éviter le traitement aux antibiotiques et provoquer des infections graves, voire mortelles, il est nécessaire de recourir à d’autres traitements sûrs et efficaces ne créant pas de résistance à ces souches dangereuses.

L’huile essentielle de cannelle a été étudiée et pourrait offrir la protection antibactérienne dont nous avions tant besoin.

5. Bactéries en suspension

Les bactéries pénètrent dans le corps par des muqueuses telles que la bouche, les oreilles et le nez. Vous pouvez les manger si l’animal ou la plante que vous consommez contient un virus ou une bactérie.

Elles peuvent être obtenues en nageant ou en buvant de l’eau infectée par des bactéries. Ces envahisseurs peuvent même pénétrer dans le corps par les pores de la peau.

Mais l’un des moyens les plus faciles de contracter une infection consiste à prendre l’air. Vous pouvez les respirer, ce qui peut conduire les bactéries aux poumons. C’est pourquoi il est si important de se couvrir la bouche lorsque vous éternuez.

L’huile essentielle d’origan a été utilisée en recherche pour démontrer son efficacité contre certaines souches bactériennes. Les résultats ont indiqué que l’huile essentielle d’origan avait des effets antimicrobiens et anti-bactériens positifs.


Comment utiliser les huiles essentielles antibactériennes ?

Je recommande de mélanger une de ces huiles ou une combinaison avec une cuillerée à café de miel de Manuka et / ou de l’huile de noix de coco et de l’appliquer localement sur la zone touchée.

Vous pouvez même mélanger une goutte d’huile d’origan, de cannelle et de thym avec du miel de Manuka et le consommer comme tonique, bien que je vous suggère toujours de vous assurer que vous êtes parfaitement au courant de la qualité de toutes les huiles avant de les ingérer, surtout si vous avez un problème de santé, êtes enceinte ou allaitez.

En fin de compte, ce qui est génial avec ces huiles, c’est qu’elles sont plus douces pour la muqueuse intestinale et qu’elles peuvent être utilisées pendant de courtes périodes en interne et plus longtemps en externe, à condition que votre médecin approuve et que vous n’ayez aucune réaction négative à leur égard.

Vous pouvez aussi les utiliser topiquement (sur la peau) et en les diffusant avec un diffuseur. Voici quelques-unes de mes recettes antibactériennes préférées.

1. Recette de super tonique antibactérien

Ingrédients

  • 1 goutte d’huile essentielle d’origan
  • 1 goutte d’huile essentielle de gingembre
  • 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 1 goutte d’huile essentielle de pamplemousse
  • 1 goutte d’huile essentielle de cannelle
  • 1 goutte d’huile essentielle de thym
  • ½ tasse d’eau.

Recette

  1. Mélangez tous les ingrédients dans un verre d’eau.
  2. Buvez.

Précaution : ce tonique ne devrait être consommé que s’il est approuvé par votre médecin et par le biais de ressources pédagogiques appropriées.

Il est important que vous vous assuriez que les huiles que vous utilisez sont pures et que leur ingestion est approuvée, car de nombreuses huiles sont mélangées à d’autres ingrédients. Lisez toujours attentivement l’étiquette.

2. Tonique topique antibactérien

Ingrédients

  • 1 goutte d’huile d’arbre à thé
  • 1 goutte d’huile essentielle de gingembre
  • 1 goutte d’huile de vétiver
  • 1 goutte d’huile de lavande
  • 1 cuillère à café d’huile de noix de coco.

Recette

  1. Mélangez tous les ingrédients dans un petit bol ou dans la paume de votre main.
  2. Appliquez deux fois par jour sur l’abdomen ou directement sur la zone infectée à l’extérieur du corps.
  3. Si vous remarquez une irritation, arrêtez de l’utiliser immédiatement.

Précautions au sujet des huiles essentielles antibactériennes

Il existe de nombreuses huiles essentielles antimicrobiennes, antibiotiques et antibactériennes qui peuvent être extrêmement utiles pour lutter contre les infections existantes ainsi que pour les prévenir.

Quoi qu’il en soit, les huiles essentielles constituent une extraction extrêmement concentrée de plantes et doivent être utilisées avec une éducation appropriée.

Assurez-vous de vérifier auprès de votre médecin et si votre médecin n’a aucune connaissance, cherchez un médecin spécialiste en médecine holistique ou fonctionnelle dans votre région.


Conclusion

La résistance aux antibiotiques est à la hausse, tout comme la surcapacité antibactérienne qui entraîne la propagation de plus de mauvaises bactéries.

Heureusement, les huiles essentielles antibactériennes peuvent aider à éviter cela. Les quatre principales huiles essentielles antibactériennes sont les huiles de cannelle, de thym, d’origan et d’arbre à thé.

Il a été prouvé que ces huiles essentielles antibactériennes combattent les infections bactériennes telles que Candida et E. coli, combattent les infections à staphylocoques, aident à lutter contre les infections présentes dans les hôpitaux, combattent potentiellement MARCoNS et protègent des bactéries tout en voyageant.

Les meilleures huiles essentielles antibactériennes

Vous pourrez aussi aimer