Les meilleures huiles essentielles pour la dépression

Les meilleures huiles essentielles pour la dépression

 

La dépression est incroyablement commune. En fait, vous pouvez vivre aux côtés de quelqu’un tous les jours sans même savoir qu’il souffre de dépression.

Cependant, certains symptômes peuvent indiquer des signes de dépression, tels que fatigue, tristesse, sautes d’humeur, manque de libido, perte d’estime de soi, perte d’appétit, sentiments que les jours difficiles ne se termineront jamais, ne jamais accepter d’invitation à sortir avec des amis ou refuser de participer à des activités.

Heureusement, il existe des remèdes naturels pour la dépression, y compris l’utilisation de certaines huiles essentielles, de la même manière que vous pouvez utiliser les huiles essentielles pour l’anxiété.


Les meilleures huiles essentielles pour la dépression

Lors d’études cliniques, il a été prouvé que les huiles essentielles améliorent l’humeur.

Vous vous demandez peut-être comment fonctionnent les huiles essentielles ? Parce que les odeurs sont transportées directement dans le cerveau, elles servent de déclencheurs émotionnels.

Le système limbique évalue les stimuli sensoriels, enregistrant le plaisir, la douleur, le danger ou la sécurité. Cela crée et finalement dirige notre réponse émotionnelle, qui peut inclure des sentiments de peur, de colère, de dépression et d’attraction.

Nos émotions de base et notre équilibre hormonal répondent aux odeurs les plus fondamentales. Cela rend les odeurs très puissantes dans notre vie de tous les jours, car elles constituent une voie directe vers la mémoire et les émotions, raison pour laquelle elles peuvent lutter contre la dépression et l’anxiété.

Voici les quatre huiles essentielles que je recommande pour le traitement de la dépression.


1. Huile essentielle de bergamote

L’huile essentielle de bergamote est un antidépresseur naturel formidable car elle est très stimulante. L’huile essentielle de bergamote peut créer une sensation de joie, de fraîcheur et d’énergie en améliorant la circulation de votre sang.

Elle a également montré la capacité d’agir comme un remède naturel contre l’anxiété, puisqu’une étude menée en Thaïlande en 2011 a révélé que l’huile de bergamote diminuait la réponse anxieuse chez le rat.

Une autre étude de 2011 a émis l’hypothèse selon laquelle l’application d’un mélange d’huiles essentielles comprenant de la bergamote à des participants pouvait permettre de traiter la dépression.

Le mélange d’huiles essentielles composé d’huile de bergamote et d’huile de lavande a été analysé en fonction de la pression artérielle, du pouls, de la fréquence respiratoire et de la température de la peau.

De plus, les sujets devaient évaluer leur état émotionnel en termes de relaxation, de vigueur, de calme, d’attention, d’humeur et de vigilance afin d’évaluer les changements de comportement.

Par rapport au placebo, le mélange d’huiles essentielles a entraîné une diminution significative du pouls et de la tension artérielle. Sur le plan émotionnel, les sujets du groupe des huiles essentielles se sont qualifiés de «plus calmes» et de «plus détendus» que les sujets du groupe témoin.

L’étude a ainsi démontré l’effet relaxant d’un mélange d’huiles de lavande et de bergamote, ainsi que des preuves de son utilisation en médecine pour le traitement de la dépression ou de l’anxiété chez l’homme.

Pour diminuer votre anxiété et retrouver la joie de vivre :

  • Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de bergamote en versant deux à trois gouttes dans vos mains et en recouvrant votre bouche et votre nez. Respirez ensuite l’huile lentement.
  • Alternativement, vous pouvez essayer de frotter quelques gouttes d’huile sur vos pieds et votre estomac.

2. Huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande est bénéfique pour l’humeur et est utilisée depuis longtemps pour lutter contre la dépression.

Selon une étude publiée par l’International Journal of Psychiatry in Clinical Practice, des capsules de 80 mg d’huile essentielle de lavande peuvent aider à soulager l’anxiété et la dépression.

L’étude a également montré que l’utilisation d’huile de lavande pour traiter l’anxiété et la dépression ne présentait pas d’effets secondaires indésirables. C’est une bonne nouvelle, car nous savons que les médicaments synthétiques et les psychotropes ont souvent de nombreux effets secondaires négatifs.

Une étude de 2012 publiée dans Complémentary Therapies in Clinical Practice a évalué 28 femmes à haut risque de dépression postpartum et a révélé qu’en diffusant de l’huile de lavande chez elles, elles présentaient une réduction significative de dépression postnatale et de troubles anxieux après un plan de traitement de quatre semaines d’aromathérapie à l’huile essentielle de lavande.

Une autre étude démontrant que l’aromathérapie à l’huile de lavande améliore l’humeur a également été réalisée chez des personnes souffrant du syndrome de stress post-traumatique (ESPT), ce qui peut entraîner une dépression.

L’huile essentielle de lavande a donné des résultats étonnants, montrant des signes d’amélioration de l’humeur. Les résultats ont révélé que l’huile essentielle de lavande, utilisée quotidiennement, permettait de réduire la dépression de 32,7% et de réduire considérablement les troubles du sommeil, les sautes d’humeur et l’état de santé général de 47 personnes souffrant de syndrome de stress post-traumatique

Pour réduire votre stress et améliorer votre sommeil :

  • Placez un diffuseur près de votre lit et diffusez de l’huile essentielle de lavande pendant que vous dormez la nuit ou dans votre salon tout en lisant en fin de soirée.
  • En outre, elle peut être frottée localement derrière les oreilles pour les mêmes avantages.

3. Huile essentielle de camomille romaine

La camomille est l’une des meilleures plantes médicinales pour combattre le stress et favoriser la relaxation. C’est pourquoi vous retrouvez souvent la camomille comme un ingrédient populaire dans les bougies et autres produits d’aromathérapie, qu’il s’agisse de thé, de teinture ou d’huile essentielle.

L’huile essentielle de camomille profite à vos émotions en fournissant des qualités apaisantes pour aider à vaincre la dépression.

Selon une étude publiée dans le journal Alternative Therapies in Health and Medicine et Pharmacognosy Review, l’inhalation de vapeurs d’huile essentielle de camomille est souvent recommandée comme remède naturel contre l’anxiété et la dépression.

Pour réduire votre stress et favoriser la relaxation :


4. Huile essentielle d’ylang-ylang

L’huile essentielle d’ylang-ylang a peut-être un nom amusant mais elle possède des vertus incroyables pour aider à lutter contre la dépression et les émotions négatives associées à la dépression.

L’inhalation d’huile essentielle d’ylang-ylang peut avoir des effets positifs immédiats sur votre humeur et constituer un léger remède contre la dépression.

La recherche montre qu’elle peut aider à libérer des émotions négatives telles que la colère, une faible estime de soi et même la jalousie !

L’huile essentielle d’ylang-ylang agit en raison de ses effets sédatifs légers, qui peuvent réduire les réactions de stress et vous aider à vous détendre.

Pour améliorer votre confiance en vous, votre humeur et votre amour propre :


Les meilleures huiles essentielles pour la dépression

Comment utiliser les huiles essentielles pour la dépression ?

Vous pouvez utiliser les huiles essentielles pour la dépression de plusieurs manières.

Pour soulager votre stress tout en améliorant votre sommeil, placez un diffuseur près de votre lit et diffusez les huiles pendant votre sommeil la nuit.

Vous pouvez également frotter localement quelques gouttes derrière vos oreilles, sur votre nuque, votre ventre et le bas de vos pieds.

Les huiles essentielles peuvent aussi constituer une excellente huile de massage, que vous ayez envie d’un massage complet du corps ou que vous utilisiez simplement des techniques d’auto-massage.

Voici une excellente recette que vous pouvez essayer :

Huile de massage à la lavande et à la camomille pour la dépression

Ingrédients

Recette

  1. Mélangez bien tous les ingrédients dans un vaporisateur.
  2. Massez vous le corps avec des techniques d’auto-massage ou demandez à votre masseuse de l’utiliser 2 à 3 fois par mois.
  3. Vous pouvez également l’utiliser quotidiennement pour masser vos mains et votre cou ou bien pour un massage des pieds le soir avant de vous coucher.

Effets secondaires possibles et précautions

Utilisez les huiles essentielles avec parcimonie, que ce soit par voie orale ou par voie topique. Utiliser des quantités élevées peut provoquer des réactions et une sensibilité. Assurez-vous donc de vérifier votre sensibilité cutanée avant de les utiliser régulièrement.

Vous devez également faire preuve de prudence si vous prenez des médicaments pour la tension artérielle ou si vous avez une maladie cardiaque existante. Consultez toujours votre médecin avant de commencer tout nouveau traitement.

Il est important de s’assurer que toutes les huiles essentielles que vous choisissez sont 100% pures. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, consultez d’abord votre médecin.

Bien que la plupart des huiles soient sans danger pour les enfants, faites des recherches appropriées ou discutez-en avec votre médecin.


Les meilleures huiles essentielles pour la dépression

Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression, également appelée dépression caractérisée, dépression clinique ou dépression majeure, est un trouble mental caractérisé par des épisodes de baisse d’humeur (tristesse) accompagnée d’une faible estime de soi et d’une perte de plaisir ou d’intérêt dans des activités habituellement ressenties comme agréables par l’individu.

La dépression est une maladie handicapante qui peut retentir sur le sommeil, l’alimentation et la santé en général avec notamment un risque de suicide dans les cas les plus graves (surtout dans la dépression mélancolique), ainsi que sur la famille, la scolarité ou le travail.

Aux États-Unis, approximativement 3,4 % des individus dépressifs meurent par suicide et plus de 60 % des individus qui se sont suicidés souffraient de dépression ou d’un autre trouble de l’humeur.

Les individus souffrant de dépression ont une espérance de vie raccourcie par rapport aux autres individus, en partie à cause d’une plus grande susceptibilité à d’autres maladies et au risque de suicide. Les patients actuellement ou anciennement dépressifs sont parfois stigmatisés.

Le diagnostic de la dépression se base sur plusieurs éléments : le ressenti personnel rapporté par le patient, le comportement perçu par son entourage et le résultat d’un examen psychologique. Les médecins peuvent prescrire des examens complémentaires pour rechercher d’autres maladies qui peuvent causer des symptômes similaires. La maladie est plus fréquente entre 20 et 30 ans, avec un pic plus tardif entre 30 et 40 ans.

Les patients sont habituellement traités avec un médicament antidépresseur, et dans certains cas suivent une psychothérapie. L’hospitalisation peut s’avérer nécessaire dans le cas d’auto-négligence, s’il existe un risque significatif de suicide ou pour la sécurité de l’entourage.

Les dépressions résistantes aux traitements médicamenteux et à la psychothérapie peuvent être traitées par électroconvulsivothérapie.

La durée de la dépression est grandement variable, pouvant aller d’un épisode unique de quelques semaines à une longue période d’épisodes dépressifs prolongés et répétés (dans ce cas, il s’agit de dépression récurrente ou trouble unipolaire, parfois improprement appelée dépression unipolaire).


Quelles sont les causes de la dépression ?

Au travers des siècles, la connaissance de la nature et des causes de la dépression a évolué, bien que sa compréhension soit à ce jour incomplète et encore sujette à discussion.

Les causes qui ont pu être proposées incluent des facteurs biologiques, psychologiques et psychosociaux ou environnementaux. L’utilisation à long terme et l’abus de certains médicaments et substances peuvent favoriser ou aggraver les symptômes dépressifs.

Les origines de la dépression sont nombreuses. Le stress chronique, les problèmes émotionnels du passé, les déséquilibres hormonaux, l’alcool, une mauvaise alimentation causant des carences nutritionnelles, le manque d’exposition au soleil, des toxines dans le corps et des allergies alimentaires en sont des causes, parmi beaucoup d’autres.

Les psychothérapies peuvent se baser sur les théories de la personnalité, de la communication interpersonnelle, et de l’apprentissage.

La plupart des théories biologiques se concentrent sur des neurotransmetteurs, des molécules naturellement présentes dans le cerveau qui permettent la communication chimique entre neurones. Les neurotransmetteurs de type monoaminergique comme la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine sont plus particulièrement étudiés.


Antidépresseurs vs. Huiles essentielles

Les médicaments sur ordonnance sont l’un des moyens les plus courants de traiter la dépression. Bien que la situation de chacun soit différente, il est trop fréquent que ces médicaments entraînent de graves effets secondaires, tels que pensées suicidaires, gain de poids et changements inhabituels de la personnalité.

Une étude publiée dans le Washington Post a déclaré : «les antidépresseurs ne guérissent pas les symptômes de la dépression majeure chez la moitié des patients atteints de la maladie, même s’ils reçoivent les meilleurs soins possibles».

Bien que je ne suggère pas que tous les médicaments soient inefficaces, je pense qu’il est possible de traiter la dépression par d’autres moyens, tels que les huiles essentielles mentionnées ci-dessus.

Une étude réalisée en 2008 auprès de 58 patients en soins palliatifs a présenté des conclusions intéressantes concernant l’efficacité des huiles essentielles contre la dépression.

Les patients en soins palliatifs ont reçu des massages aux mains une fois par jour pendant une semaine avec un mélange d’huiles essentielles dilué à 1,5% avec de l’huile d’amande douce.

Le mélange d’huiles essentielles était composé de ces huiles essentielles dans des proportions égales :

  • Bergamote (C. aurantium var. bergamia)
  • Encens (Boswellia carterii)
  • Lavande (lavandula angustifolia).

Tous les patients qui ont reçu le massage des mains ont signalé moins de douleur et de dépression et les chercheurs ont conclu que le massage avec ce mélange d’huiles essentielles est plus efficace pour le traitement de la douleur et de la dépression que le massage seul.


La dépression en chiffres

1. La dépression en France

En France, on estime que près d’une personne sur cinq a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie. La dépression est une maladie qui touche tous les âges, depuis l’enfance jusque très tard dans la vie.

En 2010, 7,5 % des 15-85 ans auraient vécu un épisode dépressif, avec une prévalence deux fois plus importante chez les femmes que chez les hommes selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé.

Cependant, la dépression ne concerne pas que les adultes. La prévalence des troubles dépressifs est estimée entre 2,1 à 3,4 % chez l’enfant et à 14 % chez l’adolescent.

2. La dépression aux Etats-Unis

Le Département américain de la santé et des services sociaux, en collaboration avec le Centre d’administration de la statistique du comportement et de la qualité des services de santé mentale, a mené une enquête en 2013 sur les troubles du comportement mental.

Ils ont noté que la dépression majeure est l’un des troubles mentaux les plus courants aux États-Unis. En 2013, environ 15,7 millions d’adultes âgés de 18 ans ou plus aux États-Unis ont eu au moins un épisode dépressif majeur au cours de la dernière année. Cela représentait 6,7% de tous les adultes américains.

Parmi les adultes âgés de 18 ans et plus en 2013, 10 millions (4,2%) avaient eu une maladie mentale grave au cours de la dernière année. Le pourcentage d’adultes atteints de maladie mentale en 2013 au cours de la dernière année était le plus élevé chez les adultes de 26 à 49 ans (21,5%), suivis de ceux âgés de 18 à 25 ans (19,4%), puis de ceux âgés de 50 ans ou plus (15,3%).

3. La dépression dans le monde

L’OMS (Organisation mondiale pour la Santé) estime que les troubles dépressifs représentent le premier facteur de morbidité et d’incapacité sur le plan mondial (communiqué de mars 2017).

Ainsi, on compte plus de 300 millions de personnes dans le monde souffrant de dépression soit une augmentation de plus de 18 % de 2005 à 2015.

La dépression n’est pas un trouble de santé à prendre à la légère. Elle peut conduire au suicide. Chaque année, près de 800 000 personnes meurent en se suicidant. Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans.

Ces chiffres inquiétants mobilisent les organisations de santé au niveau mondial et national. L’OMS a renforcé le programme d’action «Combler les lacunes en santé mentale (mhGAP)».

Ce programme a pour but d’aider les pays à élargir les services destinés aux personnes atteintes de troubles mentaux, neurologiques ou liés à l’utilisation de substances.

En effet, en apportant des soins, une aide psychosociale et des médicaments appropriés à ces dizaines de millions de personnes souffrants de troubles psychiques, celles-ci pourraient commencer à mener une vie “normale”.


Conclusion

La dépression touche des dizaines de millions de personnes dans le monde et constitue le trouble mental le plus répandu dans le pays occidentaux.

Il existe de nombreuses façons de traiter naturellement la dépression, en particulier avec les huiles essentielles. Les quatre principales huiles essentielles contre la dépression sont l’huile de bergamote, l’huile de lavande, l’huile de camomille et l’huile d’ylang-ylang.

Vous pouvez utiliser les huiles essentielles pour la dépression par voie topique ou en aromathérapie, généralement sous forme de massage ou avec un diffuseur.

Si vous utilisez ces quatre huiles essentielles pour le traitement de la dépression, vous avez de bonnes chances de réduire votre niveau de stress et d’anxiété, ce qui peut vous aider à inverser les sentiments de dépression.

Les meilleures huiles essentielles pour la dépression

Vous pourrez aussi aimer