Bienfaits de la lobélie sur la santé

Bienfaits de la lobélie sur la santé

 

La lobélie est un genre de plantes à fleurs, dont certaines espèces ont été récoltées pour fabriquer des remèdes à base de plantes pendant des siècles.

L’espèce la plus couramment utilisée est Lobelia inflata, bien que plusieurs espèces puissent être bénéfiques pour la santé.

Des études suggèrent que les composés présents dans Lobelia inflata peuvent aider à traiter l’asthme, la dépression et d’autres problèmes de santé. Cependant, des doses élevées peuvent être toxiques et provoquer des effets indésirables graves.

Cet article passe en revue la lobélie, y compris ses bienfaits sur la santé, sa posologie et ses effets secondaires potentiels.


Qu’est-ce que la lobélie ?

La lobélie est un groupe de plantes à fleurs originaires d’Amérique du Nord. Il existe des centaines d’espèces, dont Lobelia inflata, qui a de hautes tiges vertes, de longues feuilles et de minuscules fleurs violettes.

Les Amérindiens de la région de la Nouvelle-Angleterre, aux États-Unis, ont utilisé Lobelia inflata à des fins médicinales et cérémonielles pendant des siècles.

La plante était fumée et brûlée pour provoquer des vomissements ou traiter l’asthme et les troubles musculaires. Cette utilisation a valu à la lobélie le surnom de tabac indien.

Lobelia inflata continue d’être utilisée à des fins médicales. Des études indiquent que la lobéline, son principal composé actif, pourrait protéger de la dépression, aider à traiter la toxicomanie et améliorer la mémoire et la concentration.

La lobélie est disponible en vrac et séchée pour la préparation du thé, ainsi que dans des capsules, des comprimés et des extraits liquides. Les fleurs, les feuilles et les graines sont utilisées dans diverses préparations.


Bienfaits de la lobélie sur la santé

La lobélie contient plusieurs alcaloïdes différents, des composés produisant des effets thérapeutiques ou médicinaux. Les alcaloïdes bien connus incluent la caféine, la nicotine et la morphine.

Le principal alcaloïde de Lobelia inflata est la lobéline, qui peut protéger contre les affections suivantes, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires.

1. Asthme et autres troubles respiratoires

La lobélie est parfois associée à des médicaments classiques pour traiter les symptômes des crises d’asthme, tels que la respiration sifflante, la toux incontrôlable et l’oppression thoracique.

En effet, la lobéline, le principal ingrédient actif de la lobélie, peut détendre les voies respiratoires, stimuler la respiration et éliminer le mucus de vos poumons.

La lobélie est également utilisée pour soulager la pneumonie et la bronchite, deux types d’infections pulmonaires à l’origine de la toux et de la difficulté à respirer, parmi d’autres symptômes.

Même si la phytothérapie est souvent recommandée par les herboristes et les médecins pour traiter l’asthme et les problèmes connexes, aucune étude humaine n’a examiné ses effets sur les affections respiratoires.

Cependant, une étude a montré que l’injection de lobéline à des souris permettait de lutter contre les lésions pulmonaires en arrêtant la production de protéines inflammatoires et en prévenant le gonflement.

Bien que ces découvertes soient prometteuses, des recherches humaines sont nécessaires.

2. Dépression

Les composés présents dans la lobélie peuvent également aider à protéger contre les troubles de l’humeur, y compris la dépression.

Plus spécifiquement, la lobéline peut bloquer certains récepteurs du cerveau qui jouent un rôle dans le développement de la dépression.

Une étude menée chez la souris a révélé que la lobéline réduisait de manière significative les comportements dépressifs et le taux d’hormones de stress dans le sang, tandis qu’un autre essai chez la souris a suggéré que ce composé pouvait augmenter les effets des antidépresseurs usuels.

Néanmoins, des études humaines sont nécessaires pour mieux comprendre comment la lobéline affecte cette maladie. Actuellement, la lobélie ne peut être recommandée comme traitement alternatif aux antidépresseurs classiques.

3. Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

La lobélie peut aider à gérer le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

La lobéline, l’ingrédient actif de la lobélie, peut soulager certains symptômes, notamment l’hyperactivité et la difficulté à se concentrer, en améliorant la libération et l’absorption de dopamine dans le cerveau.

Une étude menée sur 9 adultes atteints de TDAH a montré que la prise de 30 mg de lobéline par jour, en plus des médicaments traditionnels, avait permis d’améliorer la mémoire et la concentration en une semaine. Cependant, les résultats étaient scientifiquement insignifiants.

Globalement, davantage de recherche humaine est nécessaire.

4. Toxicomanie

La lobélie a été étudiée comme traitement potentiel de l’abus de drogues.

Comme la lobéline a des effets similaires à la nicotine sur le corps, elle a longtemps été considérée comme un outil possible pour aider les personnes à arrêter de fumer.

Néanmoins, les recherches sur ce sujet ont été mitigées, ce qui a conduit les autorités sanitaires à interdire la lobéline pour le traitement du tabagisme en 1993 en raison du manque de preuves de son efficacité.

Néanmoins, certaines études indiquent que la lobéline peut être bénéfique pour d’autres types de toxicomanie, car elle peut interagir avec les récepteurs du cerveau responsables de la libération de neurotransmetteurs.

Une étude chez des rats toxicomanes à l’héroïne a montré que des injections de lobéline de 1 à 3 mg par kg de poids corporel réduisaient le nombre de fois où les rongeurs essayaient de s’injecter de l’héroïne.

Bien que les études préliminaires soient prometteuses, les recherches dans ce domaine font défaut. Ainsi, la lobélie ne peut être recommandée comme traitement efficace de tout type de toxicomanie.

5. Propriétés antioxydantes

Les composés d’autres types de lobélie, en particulier un alcaloïde appelé lobinaline que l’on trouve dans Lobelia cardinalis, se sont révélés être des antioxydants.

Les antioxydants sont des composés qui combattent les radicaux libres. Les radicaux libres sont des molécules réactives qui peuvent endommager les cellules de votre corps et augmenter votre risque de maladies, telles que le cancer et les maladies cardiaques.

Une étude a montré que, en plus de lutter contre les radicaux libres, la lobinaline améliorait les voies de signalisation cérébrale.

Ainsi, ce composé pourrait jouer un rôle bénéfique dans les maladies dues aux dommages des radicaux libres et affectant le cerveau, telles que la maladie de Parkinson. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires.


Posologie recommandée

Les recherches sur la lobélie étant limitées, il n’existe pas de posologie ni de recommandation standardisées.

Une étude chez des adultes atteints de TDAH a suggéré que jusqu’à 30 mg de lobéline par jour sous forme de comprimé semblent être sans danger.


Effets secondaires possibles et précautions

La lobélie peut provoquer des effets indésirables, notamment des nausées, un arrière-goût amer et un engourdissement de la bouche.

De plus, la lobélie est connue pour provoquer des vomissements et peut être toxique, voire mortelle, à des doses très élevées.

Les enfants, les personnes qui prennent des médicaments et les femmes enceintes ou qui allaitent devraient éviter les produits à base de lobélie en raison du manque de recherche sur leur innocuité.

Si vous êtes intéressé par la prise de lobélie, consultez au préalable votre médecin ou un herboriste expérimenté.


Conclusion

La lobélie est une plante à fleurs utilisée à des fins médicinales depuis des siècles.

Certaines études montrent que la lobéline, le composé actif de Lobelia inflata, peut aider à traiter l’asthme, la dépression, le TDAH et la toxicomanie.

Cependant, la recherche chez l’homme est limitée. De plus, la lobélie peut provoquer des effets secondaires indésirables ou la mort à très fortes doses.

Si vous êtes intéressé par la prise de lobélie, assurez-vous de consulter votre médecin pour plus de sécurité.

Bienfaits de la lobélie sur la santé

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.