Les bienfaits de l’échinacée : pour la peau, les problèmes respiratoires et plus encore

Bienfaits de l’échinacée sur la santé

 

L’échinacée est non seulement une plante importante sur le plan de la santé naturelle mais elle représente également une activité économique conséquente.

Selon l’American Botanical Council, «les ventes de compléments alimentaires à base de plantes aux États-Unis ont augmenté de 7,9% en 2013, atteignant six milliards de dollars pour la première fois». Les ventes de plantes médicinales n’ont cessé de progresser ces 10 dernières années (1).

Et devinez quelle plante est en tête de peloton ? Vous l’avez deviné, l’échinacée ! Autrefois connue comme un moyen alternatif de prévention du rhume, l’échinacée est de plus en plus réputée pour ses multiples utilisations et bienfaits sur la santé.

Les ventes d’échinacée (Echinacea purpurea) ont augmenté de 95% en 2013, dépassant de loin les autres plantes médicinales et représentent désormais une industrie de 28 millions de dollars (2) !

Qu’est-ce qui explique la popularité croissante de cette fleur magnifiquement attrayante ? L’échinacée est bénéfique pour notre santé et notre bien-être, à l’instar de quelques autres plantes sur la planète.


Qu’est-ce que l’échinacée ?

L’échinacée (Echinacea purpurea) est une espèce de plante à fleurs (ou Magnoliophyta) du genre Echinacea de la famille Asteraceae, originaire d’Amérique du Nord (3).

Elle a été découverte et utilisée comme remède traditionnel à base de plantes pendant plus de 400 ans par les tribus indiennes des Grandes Plaines.

Plusieurs espèces d’échinacée sont aujourd’hui utilisées pour fabriquer des médicaments à partir de ses fleurs, de ses feuilles et de ses racines.

Avant les années 1950 et l’introduction des antibiotiques, l’échinacée jouissait d’un statut médical estimé. À mesure que l’industrie pharmaceutique s’est développée, les antibiotiques ont commencé à faire fureur et la célèbre plante a perdu une grande partie de son estime.

Ces dernières années, l’échinacée est redevenue une plante populaire à cultiver. Également appelée rudbeckie pourpre, plus connue sous le nom d’échinacée pourpre, l’échinacée fait partie des plantes favorites des jardiniers et des passionnés de papillons. Fleur attrayante qui ressemble à des pâquerettes à la tête tachetée et aux pétales roses ou violets, elle pousse sur de solides tiges bien au-dessus du feuillage.

La plupart des gens ignorent que les composés chimiques contenus dans la racine sont très différents de ceux de la partie supérieure de la plante.

Si nous analysons les racines, nous pouvons voir qu’elles contiennent de fortes concentrations d’huiles volatiles tandis que les parties qui poussent au-dessus du sol ont tendance à contenir davantage de polysaccharides connus pour déclencher une réponse immunitaire. Un extrait liquide d’échinacée est essentiellement une teinture de cette partie supérieure de la plante.

De nombreux composants chimiques de l’échinacée sont en fait de puissants stimulateurs du système immunitaire et peuvent apporter une valeur thérapeutique significative. Quelques-uns que vous connaissez probablement sont les huiles essentielles, les flavonoïdes, l’inuline, les polysaccharides et la vitamine C (4).

Le centre médical de l’Université du Maryland, aux Etats-Unis, indique également que la partie de la plante qui pousse hors sol est la plus efficace.

Il est intéressant de noter qu’en Allemagne, les plantes diététiques sont réglementées par le gouvernement et que les parties aériennes de l’espèce Echinacea purpurea sont en réalité approuvées comme remède naturel pour les infections des voies urinaires, les voies respiratoires supérieures, le rhume et les plaies à cicatrisation lente (5).


Bienfaits de l’échinacée sur la santé

Bienfaits de l’échinacée sur la santé

Quels sont les avantages de prendre de l’échinacée ? Bien qu’il semble y avoir un nombre infini d’avantages associés à l’échinacée, ces neuf se démarquent.

1. Peut aider à lutter contre le cancer

Le National Institutes of Health (NIH), aux Etats-Unis, a publié une étude fascinante sur les bienfaits de l’échinacée sur le cancer du cerveau (6).

L’étude souligne : «la valeur médicinale des composés phytochimiques contenus dans l’échinacée est clairement évidente et indique que ces agents, ainsi que les composés phytochimiques non encore découverts dans d’autres plantes, peuvent constituer des outils précieux pour lutter contre les tumeurs».

L’utilisation de l’échinacée comme traitement alternatif naturel du cancer est maintenant recommandée, littéralement, «parallèlement, voire à la place du traitement conventionnel».

2. Renforce le système immunitaire

Comment l’échinacée aide-t-elle à combattre le rhume ? Publiée dans la revue Lancet Infectious Diseases, l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis, a mené une méta-analyse évaluant 14 études et déterminé que :

  • L’échinacée réduit de 58% les chances d’attraper un rhume.
  • L’échinacée réduit la durée du rhume de près d’un jour et demi.

Craig Coleman, professeur adjoint en pratique pharmaceutique et auteur principal de l’étude, a ajouté que “le message à retenir de notre étude est que l’échinacée a effectivement de puissants avantages en termes de prévention et de traitement du rhume”.

Selon Craig Coleman, “l’importance de cette constatation devient évidente quand on considère que les Américains souffrent d’un milliard de rhumes chaque année et dépensent environ 1,5 milliards de dollars par an pour les visites chez le médecin et 2 milliards de dollars supplémentaires par an pour l’achat de médicaments en vente libre contre la toux et le rhume” (7).

Le Service de la conservation des ressources naturelles du Département de l’agriculture des États-Unis indique que le statut du système immunitaire semble être fortement influencé par la dose d’échinacée. Il semble qu’une dose de 10 milligrammes d’échinacée par kilogramme de poids corporel, prise quotidiennement pendant 10 jours, soit la plus efficace en tant que stimulant du système immunitaire (8).

En outre, la revue médicale Hindawi a publié des documents suggérant que l’échinacée prévient les rhumes viraux. Cependant, les résultats les plus significatifs des vertus de l’échinacée en ce qui concerne le système immunitaire ont été ses effets lorsqu’elle est utilisée sur des infections récurrentes (9).

À ce jour, les recherches montrent que l’échinacée atténue probablement les symptômes du rhume, mais il semble que ses effets soient plus puissants une fois que les symptômes du rhume commencent (10).

Par conséquent, vous comprenez pourquoi l’échinacée est une prescription favorite des herboristes, des homéopathes, des naturopathes et plus encore pour leurs patients.

Vous pouvez facilement trouver de l’échinacée en pharmacie ou en ligne.

3. Soulage la douleur

L’histoire de l’échinacée a commencé par son utilisation en tant qu’analgésique par les Indiens des Grandes Plaines (les peuples indigènes qui occupaient les Grandes Plaines d’Amérique du Nord).

C’est un analgésique naturel particulièrement efficace pour les maux suivants :

  • Douleur des intestins
  • Douleur associée aux maux de tête
  • Douleur associée au virus herpes simplex (HSV)
  • Douleur associée à la gonorrhée
  • Douleur associée à la rougeole
  • Morsures de serpent
  • Maux de gorge
  • Maux d’estomac
  • Amygdalite
  • Maux de dents.

Certains moyens courants d’utiliser l’échinacée pour lutter contre la douleur consistent à boire de la tisane d’échinacée ou à fabriquer une pâte à partir de la plante séchée et à la frotter directement sur la zone touchée.

4. Possède des propriétés laxatives

Comme beaucoup de plantes, l’échinacée est particulièrement cicatrisante pour l’estomac et l’ensemble du tractus gastro-intestinal. Par exemple, l’échinacée peut être utilisée comme laxatif naturel doux pour soulager la constipation naturellement et comme agent calmant (11).

Boire de la tisane est particulièrement efficace pour traiter la constipation. Pour les affections chroniques, une tasse de tisane chaque jour peut aider à détendre les intestins, alors que 2 à 3 tasses par jour peuvent aider à faire face à des crises soudaines.

Toutefois, veillez à ne pas abuser d’échinacée, à limiter votre consommation de tisane à deux tasses par jour et à prendre des suppléments selon la posologie indiquée sur les étiquettes.

5. Possède des propriétés anti-inflammatoires

On sait désormais que l’inflammation est à la base de la plupart des maladies. Divers facteurs, y compris le stress, les toxines dans notre alimentation et un manque de sommeil, y contribuent. Heureusement, la consommation régulière d’échinacée peut effectivement inverser et atténuer divers types d’inflammation (12).

Le National Institute of Health (NIH), aux Etats-Unis, rapporte qu’elle peut même aider en cas d’uvéite ou d’inflammation oculaire (13).

C’est une bonne idée de consommer régulièrement de la tisane d’échinacée pour les personnes souffrant de maladies inflammatoires chroniques telles que la polyarthrite rhumatoïde.

6. Traite les problèmes de peau

L’échinacée profite également à la peau. On sait aujourd’hui, en grande partie grâce à l’utilisation qu’en faisait diverses tribus amérindiennes, que l’échinacée est efficace pour traiter :

  • Piqûres d’arthropodes
  • Eczéma
  • Affections inflammatoires de la peau
  • Psoriasis
  • Morsures de serpent
  • Infections cutanées
  • Piqûres
  • Cicatrisation.

L’échinacée peut également être utilisée pour régénérer la peau (14).

7. Améliore la santé mentale

L’échinacée noire (Echinacea angustifolia) est l’espèce recommandée pour aider à traiter certaines affections spécifiques liées au TDA / TDAH (trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité). Elle peut être considérée comme l’un des remèdes naturels du TDAH (15).

Les adultes et les enfants atteints de TDA / TDAH présentent un risque plus élevé que la moyenne de connaître des troubles émotionnels, notamment :

  • Anxiété
  • Dépression
  • Phobies sociales.

Encore une fois, le dosage est la clé. Il est recommandé de ne prendre que 200 milligrammes à la fois et pas plus. En fait, prendre plus de 200 milligrammes par dose peut en réalité annuler les effets de l’échinacée qui soulagent l’anxiété.

8. Soulage les problèmes respiratoires

En raison de ses effets anti-inflammatoires et stimulants sur le système immunitaire, l’échinacée peut être utilisée pour soulager les symptômes des voies respiratoires supérieures suivants :

  • Sinusite aiguë
  • Grippe
  • Asthme
  • Rhume
  • Croup
  • Diphtérie
  • Inflammation
  • Streptocoque
  • Tuberculose
  • Coqueluche.

En fait, au cours d’une étude clinique menée sur des patients asthmatiques, l’échinacée a agi de la même manière que les médicaments synthétiques classiques prescrits dans le traitement de l’asthme : “des études récentes ont montré que les préparations à base d’échinacée peuvent inverser la sécrétion de cytokines liées à l’asthme dans les cellules épithéliales bronchiques”.

En particulier, l’échinacée a montré des effets bronchodilatateurs et anti-inflammatoires importants. Les auteurs de l’étude ont conclu que cela «constitue une base scientifique pour l’application de cette plante en médecine traditionnelle en tant que traitement supplémentaire des troubles allergiques des voies respiratoires, tels que l’asthme» (16).

Pour les problèmes plus graves, les compléments alimentaires d’échinacée sont la voie à suivre car boire de la tisane d’échinacée, par exemple, n’est tout simplement pas assez concentré.

Vous pouvez facilement trouver de l’échinacée en pharmacie ou en ligne.

9. Lutte contre les infections

L’échinacée est également un excellent remède contre de nombreuses infections.

Selon le National Institute of Health (NIH), aux Etats-Unis, la prise d’échinacée et l’application d’une crème médicamenteuse sur la peau peuvent réduire le taux d’infections vaginales récurrentes de 16%, par rapport à la simple prise du médicament.

En outre, l’échinacée est également connue pour lutter contre les infections suivantes :

  • Infections sanguines
  • Herpès génital
  • Infections des gencives
  • Paludisme
  • Syphilis
  • Typhoïde
  • Infections des voies urinaires
  • Infections vaginales à levures.

Bienfaits de l’échinacée sur la santé

Comment utiliser l’échinacée ?

Vous pouvez facilement trouver de l’échinacée en pharmacie ou en ligne.

Elle est vendue sous différentes formes, notamment des extraits liquides, des extraits séchées, des gélules ou des pilules, et même sous forme de tisane.

Pour vous assurer de tirer le maximum d’avantages de l’échinacée, achetez toujours vos produits auprès d’une marque de confiance qui liste clairement les ingrédients sur les étiquettes.

Le Centre médical de l’Université du Maryland, aux Etats-Unis, a publié les résultats d’une étude portant sur 11 marques de suppléments d’échinacée. L’étude a révélé que seules quatre d’entre elles contenaient ce qui était indiqué sur leurs étiquettes !

Environ 10% de ces produits ne contenaient aucune échinacée, la plupart des produits étaient mal étiquetés et plus de la moitié des préparations ne contenaient pas la quantité d’ingrédients indiquée sur l’étiquette.

En outre, si vous souhaitez siroter une tasse délicieuse de tisane d’échinacée, vous pouvez acheter des sachets prêts à l’emploi ou des extraits de racine en vrac. Il existe même du dentifrice sans fluor à l’échinacée !


Posologie recommandée

Bien qu’il n’existe aucune preuve formelle quant à la meilleure utilisation de l’échinacée, le National Institute of Health (NIH), aux Etats-Unis, indique qu’un usage quotidien régulier est le plus bénéfique pour le soutien immunitaire et la santé en général.

Certains experts affirment que l’échinacée semble être plus efficace lorsqu’elle est prise dès l’apparition des symptômes et plusieurs fois par jour pendant sept à dix jours. On pense également que les formes liquides d’échinacée peuvent s’avérer plus efficaces que les gélules (17).

Que vous l’utilisiez pour vous-même ou pour vos enfants, veillez toujours à utiliser une préparation sans alcool et respectez la posologie recommandée par le fabricant.


Effets secondaires possibles et précautions

De fortes doses d’échinacée peuvent parfois provoquer des nausées et des vertiges, en particulier chez les personnes allergiques. Par conséquent, l’échinacée n’est pas recommandée pour le traitement des allergies saisonnières, par exemple (18).

En ce qui concerne les femmes enceintes et les mères allaitantes, l’échinacée semble sans danger. Cependant, les informations de sécurité et les recherches étant limitées sur les nourrissons, veillez à la consommer avec prudence et consultez votre médecin en cas de doutes (19).

Bienfaits de l’échinacée sur la santé

Vous pourrez aussi aimer