25 causes de picotements dans les mains et les pieds

25 causes de picotements dans les mains et les pieds

 

Nous avons tous déjà ressenti une sensation de picotement temporaire dans nos mains ou nos pieds. Cela peut arriver si nous nous endormons sur le bras ou si nous restons assis trop longtemps avec les jambes croisées. Cette sensation s’apparente à une paresthésie.

La sensation peut également être décrite comme une sensation de picotement, de brûlure ou de “fourmillement”. En plus des picotements, vous pouvez également ressentir un engourdissement, une douleur ou une faiblesse dans ou autour de vos mains et de vos pieds.

Les fourmillements dans les mains ou les pieds peuvent être causés par divers facteurs ou affections. De manière générale, une pression, un traumatisme ou des lésions nerveuses peuvent provoquer des picotements.

Ci-dessous, nous allons explorer 25 causes possibles de sensation de picotement dans les mains ou les pieds.


Causes communes

1. Neuropathie diabétique

La neuropathie résulte de lésions nerveuses. Bien qu’il existe de nombreux types de neuropathie, la neuropathie périphérique peut toucher les mains et les pieds.

La neuropathie diabétique survient lorsque le diabète cause des lésions nerveuses. Cela peut affecter les jambes et les pieds, et parfois les bras et les mains.

Dans la neuropathie diabétique, des lésions nerveuses surviennent en raison d’une glycémie élevée dans le sang. En plus d’endommager les nerfs, elle peut également endommager les vaisseaux sanguins qui alimentent vos nerfs. Lorsque les nerfs ne reçoivent pas assez d’oxygène, ils peuvent ne pas bien fonctionner.

Certains experts estiment que près de la moitié des personnes atteintes de diabète sont atteintes de neuropathie périphérique.

2. Carence en vitamines

Les carences en vitamines peuvent être causées par une alimentation insuffisante en vitamines spécifiques ou par une affection dans laquelle la vitamine n’est pas absorbée correctement.

Certaines vitamines sont importantes pour la santé de vos nerfs. Les exemples comprennent :

Une carence en ces vitamines peut provoquer une sensation de picotement dans les mains ou les pieds.

3. Nerf pincé

Vous pouvez avoir un nerf pincé quand il y a trop de pression sur un nerf des tissus environnants. Par exemple, des blessures, des mouvements répétitifs et des états inflammatoires peuvent pincer un nerf.

Un nerf pincé peut se produire dans de nombreuses régions du corps et peut affecter les mains ou les pieds, provoquant des picotements, des engourdissements ou des douleurs.

Un nerf pincé dans le bas de la colonne vertébrale peut faire en sorte que ces sensations se propagent à l’arrière de la jambe et dans le pied.

4. Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est une affection courante qui se produit lorsque votre nerf médian est comprimé lorsqu’il se déplace dans votre poignet. Cela peut être dû à une blessure, à des mouvements répétitifs ou à des états inflammatoires.

Les personnes atteintes du syndrome du canal carpien peuvent ressentir des engourdissements ou des picotements aux quatre premiers doigts de la main.

5. Insuffisance rénale

Une insuffisance rénale survient lorsque vos reins ne fonctionnent plus correctement. Des affections comme l’hypertension artérielle ou le diabète peuvent entraîner une insuffisance rénale.

Lorsque vos reins ne fonctionnent pas correctement, des produits liquides et des déchets peuvent s’accumuler dans votre corps, entraînant des lésions nerveuses.

Des picotements dus à une insuffisance rénale se produisent souvent dans les jambes ou les pieds.

6. Grossesse

Le gonflement qui se produit dans tout le corps pendant la grossesse peut exercer une pression sur certains de vos nerfs.

De ce fait, vous pouvez ressentir des fourmillements dans les mains et les pieds. Les symptômes disparaissent généralement après la grossesse.

7. Utilisation de médicaments

Une variété de médicaments peut causer des lésions nerveuses, ce qui peut provoquer des picotements dans les mains ou les pieds. En fait, il peut s’agir d’un effet secondaire courant des médicaments utilisés pour traiter le cancer (chimiothérapie) et le VIH.

Voici d’autres exemples de médicaments pouvant causer des fourmillements dans les mains et les pieds :

  • médicaments pour le cœur ou l’hypertension, tels que l’amiodarone ou l’hydralazine
  • médicaments antibiotiques, tels que le métronidazole et la dapsone
  • médicaments anticonvulsifs, tels que la phénytoïne.

Maladies auto-immunes

Normalement, votre système immunitaire protège votre corps des envahisseurs étrangers. Une maladie auto-immune se produit lorsque votre système immunitaire attaque les cellules de votre corps par erreur.

8. Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui provoque un gonflement et une douleur dans les articulations.

Elle survient souvent aux poignets et aux mains, mais peut également toucher d’autres parties du corps, notamment les chevilles et les pieds.

L’inflammation de la maladie peut exercer une pression sur les nerfs, conduisant à des picotements.

9. Sclérose en plaques

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire s’attaque au revêtement protecteur de vos nerfs (myéline). Cela peut entraîner des lésions nerveuses.

Un symptôme courant de la sclérose en plaques est de ressentir un engourdissement ou des fourmillements dans les bras, les jambes et le visage.

10. Lupus

Le lupus est une maladie auto-immune dans laquelle votre système immunitaire attaque les tissus du corps. Cela peut toucher n’importe quelle partie du corps, y compris le système nerveux.

Des picotements dans les mains ou les pieds peuvent être causés par la compression des nerfs voisins en raison d’une inflammation ou d’un gonflement dû au lupus.

11. Maladie cœliaque

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune qui affecte l’intestin grêle. Lorsqu’une personne souffrant de la maladie cœliaque ingère du gluten, une réaction auto-immune se produit.

Certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent présenter des symptômes de neuropathie, notamment des fourmillements aux mains et aux pieds.

Ces symptômes peuvent également survenir chez des personnes ne présentant aucun symptôme gastro-intestinal.


Infections

Une infection se produit lorsque des organismes pathogènes envahissent votre corps. Les infections peuvent être d’origine virale, bactérienne ou fongique.

12. Maladie de Lyme

La maladie de Lyme est une infection bactérienne transmise par la piqûre d’une tique infectée.

Si elle n’est pas traitée, l’infection peut commencer à affecter le système nerveux et provoquer des fourmillements dans les mains et les pieds.

13. Zona

Le zona est une éruption cutanée douloureuse provoquée par la réactivation du virus varicelle-zona, qui sommeille dans les nerfs des personnes qui ont eu la varicelle.

En règle générale, le zona ne touche qu’une petite partie d’un côté de votre corps, notamment les mains, les bras, les jambes et les pieds. Vous pouvez ressentir des picotements ou un engourdissement dans la zone touchée.

14. Hépatites B et C

Les hépatites B et C sont causées par des virus et entraînent une inflammation du foie, ce qui peut entraîner une cirrhose ou un cancer du foie si elle n’est pas traitée.

L’infection à l’hépatite C peut également causer une neuropathie périphérique, bien que la façon dont cela se produit soit en grande partie inconnue.

Dans certains cas, une infection par l’hépatite B ou C peut entraîner une cryoglobulinémie, qui provoque la formation de certaines protéines dans le sang, ce qui provoque une inflammation.

Un des symptômes de cette maladie est un engourdissement et des picotements.

15. VIH ou SIDA

Le VIH est un virus qui attaque les cellules du système immunitaire, augmentant le risque de contracter des infections ainsi que certains cancers.

Lorsqu’elle n’est pas traitée, l’infection peut évoluer vers le dernier stade de l’infection par le VIH, le SIDA, dans lequel le système immunitaire est gravement endommagé.

Le VIH peut affecter le système nerveux et, dans certains cas, cela peut inclure les nerfs des mains et des pieds, où des fourmillements, des engourdissements et des douleurs peuvent être ressentis.

16. Lèpre

La lèpre est une infection bactérienne pouvant affecter la peau, les nerfs et les voies respiratoires.

Lorsque le système nerveux est touché, vous pouvez ressentir des picotements ou un engourdissement dans la partie du corps touchée, pouvant inclure les mains et les pieds.


Autres causes possibles

17. Hypothyroïdie

Une hypothyroïdie survient lorsque votre thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones thyroïdiennes.

Bien que rare, l’hypothyroïdie grave non traitée peut parfois endommager les nerfs et provoquer des fourmillements ou un engourdissement. Le mécanisme pour savoir exactement comment cela se produit est inconnu.

18. Exposition aux toxines

Diverses toxines et produits chimiques sont considérés comme des neurotoxines, ce qui signifie qu’ils sont nocifs pour votre système nerveux. L’exposition peut provoquer divers symptômes, notamment des picotements dans les mains ou les pieds.

Quelques exemples de toxines comprennent :

  • métaux lourds, tels que le mercure, le plomb et l’arsenic
  • acrylamide, un produit chimique utilisé à de nombreuses fins industrielles
  • éthylène glycol, qui se trouve dans l’antigel
  • hexacarbone, que l’on peut trouver dans certains solvants et colles.

19. Fibromyalgie

La fibromyalgie comprend un groupe de symptômes, tels que :

  • douleur musculaire généralisée
  • fatigue
  • changements d’humeur.

Certaines personnes atteintes de fibromyalgie peuvent éprouver d’autres symptômes, tels que des maux de tête, des problèmes gastro-intestinaux et des fourmillements dans les mains et les pieds. La cause de la fibromyalgie est inconnue.

20. Kyste ganglionnaire

Un kyste ganglionnaire est une masse remplie de liquide qui se produit le plus souvent au niveau des articulations, en particulier du poignet.

Il peut exercer une pression sur les nerfs à proximité, provoquant une sensation de picotement dans la main ou les doigts, bien que le kyste lui-même soit indolore.

La cause de ces kystes est inconnue, bien qu’une irritation des articulations puisse jouer un rôle.

21. Spondylose cervicale

La spondylose cervicale est due à des changements liés à l’âge dans la partie de votre colonne vertébrale qui se trouve dans votre cou (colonne cervicale). Ces changements peuvent inclure des choses comme la hernie, la dégénérescence et l’arthrose.

Parfois, ces changements peuvent exercer une pression sur la moelle épinière, ce qui peut entraîner une aggravation de la douleur au cou ainsi que des symptômes tels que des fourmillements ou un engourdissement des bras et des jambes.

22. Phénomène de Raynaud

Le phénomène de Raynaud affecte le flux sanguin dans les bras et les jambes.

Les vaisseaux sanguins dans ces zones deviennent plus petits en cas de réaction extrême au froid ou au stress. Cette réduction du débit sanguin peut provoquer des engourdissements ou des picotements dans les doigts et les orteils.

23. Neuropathie liée à l’alcool

L’abus d’alcool à long terme peut entraîner le développement d’une neuropathie périphérique, pouvant entraîner des fourmillements dans les mains et les pieds.

La maladie évolue progressivement et le mécanisme qui la cause est inconnu, bien qu’une carence en vitamines ou en nutriments puisse jouer un rôle.


Causes rares

24. Vascularite

Une vascularite se produit lorsque vos vaisseaux sanguins deviennent enflammés. Il existe de nombreux types de vascularite et, dans l’ensemble, les causes de cette maladie ne sont pas complètement comprises.

Étant donné que l’inflammation peut entraîner des modifications des vaisseaux sanguins, le débit sanguin dans une zone touchée peut devenir restreint. Dans certains types de vascularite, cela peut entraîner des problèmes nerveux, tels que des picotements, des engourdissements et une faiblesse.

25. Syndrome de Guillain-Barré

Le syndrome de Guillain-Barré est un trouble rare du système nerveux dans lequel votre système immunitaire attaque une partie de votre système nerveux. La cause exacte de la maladie est actuellement inconnue.

Le syndrome de Guillain-Barré peut parfois survenir après une maladie. Des picotements inexpliqués et éventuellement une douleur dans les mains et les pieds peuvent être l’un des premiers symptômes du syndrome.


Diagnostic

Si vous consultez votre médecin pour des picotements inexpliqués aux mains ou aux pieds, il peut prendre diverses mesures pour poser un diagnostic.

Quelques exemples incluent :

  • Examen physique, qui peut également inclure un examen neurologique pour observer vos réflexes et votre fonction motrice ou sensorielle.
  • Analyse de vos antécédents médicaux, au cours de laquelle il vous posera des questions sur vos symptômes, vos affections préexistantes et les médicaments que vous prenez.
  • Analyses de sang, qui peuvent permettre à votre médecin d’évaluer des éléments tels que les taux de certains composés chimiques, les taux de vitamines ou d’hormones dans votre sang, la fonction de vos organes et vos taux de cellules sanguines.
  • Tests d’imagerie, tels que rayons X, IRM ou ultrasons.
  • Tests de votre fonction nerveuse à l’aide de méthodes telles que des tests de vitesse de conduction nerveuse ou une électromyographie.
  • Biopsie nerveuse ou cutanée.

Traitement

Le traitement contre les picotements dans les mains et les pieds sera déterminé par la cause de votre affection. Après votre diagnostic, votre médecin vous aidera à élaborer un plan de traitement approprié.

Certains exemples d’options de traitement peuvent inclure un ou plusieurs des éléments suivants :

  • ajustement de la posologie d’un médicament actuel ou passer à un autre médicament, si possible
  • complément alimentaire pour les carences en vitamines
  • gestion du diabète
  • traitement des affections sous-jacentes, telles qu’une infection, la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus
  • chirurgie pour corriger la compression nerveuse ou pour enlever un kyste
  • analgésiques en vente libre pour soulager toute douleur pouvant survenir avec les picotements
  • médicaments sur ordonnance contre la douleur et les picotements si les médicaments en vente libre ne fonctionnent pas
  • changements de mode de vie comme prendre soin de vos pieds, manger sainement, faire de l’exercice et limiter votre consommation d’alcool.

Conclusion

Divers facteurs peuvent provoquer des fourmillements dans les mains et les pieds. Ces facteurs peuvent inclure mais ne sont pas limités au diabète, à une infection ou à un nerf pincé.

Si vous ressentez des picotements inexpliqués aux mains ou aux pieds, assurez-vous de consulter votre médecin. Un diagnostic précoce de ce qui peut être à l’origine de votre trouble est important à la fois pour traiter vos symptômes et pour prévenir des lésions nerveuses supplémentaires.

25 causes de picotements dans les mains et les pieds

Vous pourrez aussi aimer