Les bienfaits du sang-dragon : pour la peau, les plaies et plus encore

Bienfaits du sang-dragon sur la santé

 

Avez-vous la moindre idée de ce qu‘est le sang-dragon ? Je ne parle pas du sang d’une créature mythique mais plutôt de la résine rouge sang d’un arbre connu pour guérir les plaies, arrêter les saignements et même améliorer certains problèmes de santé gastro-intestinale tels que les ulcères.

Avec des capacités scientifiquement prouvées pour réduire l’inflammation et tuer les virus, le sang-dragon est un remède naturel peu connu qui est pourtant utilisé depuis des siècles (1).


Qu’est-ce que le sang-dragon ?

Le sang-dragon ou sang-de-dragon est une résine végétale rouge réputée depuis l’antiquité pour ses propriétés médicinales et ses utilisations variées dans l’art.

Le sang-dragon provient du fruit de plusieurs palmiers des genres Daemonorops, Dracaena et Crotonet Pterocarpus.

Cette résine naturelle, également appelée gomme ou sève de sang-dragon, est une substance organique qui se forme dans les sécrétions végétales. Pour une plante, les résines remplissent une fonction de protection contre les agents pathogènes et les nuisibles (2).

Les dragonniers, en particulier le dragonnier Dracaena draco des îles Canaries, peuvent mesurer plus de 20 mètres de haut et plus de 6 mètres de large. Parmi les autres espèces de dragonniers produisant du sang-dragon, citons Croton draco du Mexique et Croton lechleri du Pérou et de l’Équateur (3).

Le sang-dragon est une substance souvent utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise. Les principaux composants chimiques du sang-dragon sont des flavonoïdes, des phénols, des stéroïdes et des terpénoïdes.

Selon la pharmacopée de la République populaire de Chine, le sang-dragon disponible dans le commerce contient de la résine provenant de quatre espèces d’arbres et est utilisé en Chine pour traiter la colite chronique et améliorer la circulation sanguine, les blessures graves et la douleur (4).

Histoire du sang-dragon

Dans les années 1600, l’explorateur et naturaliste espagnol, P. Bernabe Cobo, a enregistré l’utilisation du sangre de grado («sang du dragon» en espagnol) après avoir vu des tribus indigènes utiliser de la sève de dragonnier au Mexique, au Pérou et en Équateur.

À ce jour, la résine et l’écorce du Croton lechleri (un type de dragonnier) sont utilisées en médecine traditionnelle en Amérique du Sud (5).

La résine, souvent qualifiée de rouge cramoisi, était également très prisée dans le monde antique, à la fois comme colorant et comme médicament. Aujourd’hui, elle est toujours appréciée par beaucoup comme médicament.

En raison de sa consistance et de sa couleur, elle est également utilisée comme vernis pour des instruments tels que les violons et la photogravure afin d’éviter que la surface d’impression ne soit coupée lors de la gravure (6).

En raison de la surexploitation, certaines espèces de dragonniers sont actuellement inscrites sur la liste rouge des espèces menacées de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) (7).

Il y a beaucoup d’autres noms pour le sang-dragon, y compris : Calamus draco, Daemonorops draco, Draconis Resina, Dracorubin, Paume de sang-dragon, Dragonnier, Dragonnier des Canaries, Sang-Dragon Palmier, Sang de Dragon, Sangre de Drago, Sanguis Draconis et Xue Jie (8).

Bien que le sang-dragon soit utilisé seul en tant que remède naturel, il est également devenu un ingrédient de certains produits pharmaceutiques et pourrait continuer à figurer dans les futures formulations.

La thaspine, un composant du sang-dragon de l’espèce Croton lechleri, a été proposée pour une utilisation dans le traitement du cancer (9).


Bienfaits du sang-dragon sur la santé

Bienfaits du sang-dragon sur la santé

1. Guérison des plaies

En ce qui concerne le sang-dragon pour la santé de la peau, certaines recherches ont montré que ce remède à base de plantes peut accélérer la guérison des plaies !

Un essai clinique randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, publié dans le Journal of Traditional and Complementary Medicine, a examiné les effets du sang-dragon sur les plaies de 60 patients humains âgés de 14 à 65 ans (10).

Les membres d’un groupe ont utilisé du sang-dragon sur leurs plaies tandis que l’autre groupe a utilisé une crème placebo.

Les chercheurs ont observé les plaies des sujets après 3, 5, 7, 10, 14 et 20 jours afin d’évaluer le processus de guérison et de mesurer la surface de la plaie.

Qu’ont-ils découvert ? La crème de sang-dragon a significativement amélioré la guérison, ce qui a été observé dès le troisième jour et pourrait être dû à un raccourcissement du processus d’inflammation.

Les chercheurs pensent que la présence de composés phénoliques tels que les proanthocyanidines et la catéchine, ainsi que la taspoine alcaloïde, sont les principaux composants qui rendent cette résine végétale capable d’améliorer la cicatrisation des plaies.

2. Capacités antibactériennes

Une étude intéressante menée il y a plusieurs années a examiné les capacités du sang-dragon en tant que conservateur alimentaire naturel.

Comme vous le savez probablement, de nombreux additifs douteux sont utilisés pour conserver les produits alimentaires sur les étalages plus longtemps.

Cette étude in vitro publiée dans la revue BMC Complementary and Alternative Medicine a examiné à la fois les activités antioxydantes et antimicrobiennes de la résine de sang-dragon obtenue à partir de l’arbre Dracaena cinnabari (11).

Les chercheurs ont testé trois extraits de sang-dragon pour leur capacité potentielle à tuer divers agents pathogènes d’origine alimentaire tels que E. coli et Salmonella enteritidis.

L’étude a révélé qu’un extrait de sang-dragon appelé CH2Cl2 présentait une forte activité inhibitrice contre les agents pathogènes alimentaires bactériens et fongiques.

Dans l’ensemble, la résine de sang-dragon pourrait constituer un conservateur alimentaire potentiel.

3. Propriétés anti-diarrhéiques

Plusieurs études ont examiné la capacité du sang-dragon à améliorer un problème gastro-intestinal très fréquent : la diarrhée.

Une étude menée sur des animaux publiée dans la revue Phytotherapy Research a montré que cette résine rouge était capable d’améliorer la diarrhée (induite par l’huile de ricin) chez des animaux (12).

Un produit standardisé à base de sang-dragon (SP-303), qui n’est plus disponible actuellement, a été étudié pour le traitement de la diarrhée à des doses de 125 à 500 milligrammes par jour et les résultats sont intéressants.

L’étude en double aveugle contrôlée par placebo publiée dans l‘American Journal of Gastroenterology portait sur 184 sujets américains qui avaient contracté une diarrhée en Jamaïque ou au Mexique (13).

Ces sujets ont été traités avec 125, 250 ou 500 mg de SP-303 ou avec un placebo correspondant quatre fois par jour pendant deux jours. Les sujets de l’étude devaient noter leurs symptômes quotidiennement et étaient suivis chaque jour pendant trois jours.

Dans l’ensemble, l’étude a révélé que le SP-303 était efficace pour réduire la durée de la diarrhée des voyageurs de 21%.

En outre, les chercheurs ont noté qu’il semble peu probable que le sang-dragon entraîne des «formes invasives de diarrhée» ou une constipation après le traitement.

4. Remède possible contre les ulcères

Des chercheurs de l’Académie chinoise des sciences ont isolé 22 composés de l’espèce Dracaena cochinchinensis, l’une des sources de la résine rouge connue sous le nom de sang-dragon.

Sur les 22 composés, ils ont trouvé que deux étaient particulièrement efficaces pour tuer Helicobacter pylori (également connu sous le nom de H. pylori), qui est la bactérie connue pour causer des ulcères peptiques.

L’un des chercheurs, le Dr Zhao, souligne cependant que le sang-dragon devrait être pris à des concentrations beaucoup plus élevées que les antibiotiques couramment prescrits par les médecins conventionnels pour traiter les ulcères peptiques (14, 15).

5. Effets anti-âge pour la peau

De nombreuses marques de produits de beauté (naturels et conventionnels) ont déjà intégré le sang-dragon dans leurs formulations pour ses effets anti-âge, anti-inflammatoires, protecteurs et rajeunissants.

Le sang-dragon semble être un choix particulièrement populaire pour les peaux fragilisées par une exposition au soleil, une exfoliation excessive ou, en général, une peau dont l’inflammation doit être apaisée (16).


Bienfaits du sang-dragon sur la santé

Comment utiliser le sang-dragon ?

Le sang-dragon est disponible sous forme de complément alimentaire sous diverses formes, notamment en teinture liquide et en gélules.

Vous pouvez trouver du sang-dragon en ligne. Comme toujours, il est important d’acheter des produits de haute qualité auprès d’entreprises réputées.

L’encens de sang-dragon est disponible dans certaines boutiques spécialisées et en ligne, mais je recommande de l’éviter en raison des dangers de l’encens.

Qu’en est-il de l’huile de sang-dragon ou de l’huile essentielle de sang-dragon ? Trouver des huiles de sang-dragon certifiées biologiques n’est pas chose facile. Vous pouvez néanmoins en trouver en ligne.

Trouver des “contrefaçons” impures, tels que des huiles au parfum de sang-dragon, est plus courant. Ces huiles ne sont généralement que des parfums synthétiques dangereux.

Il n’y a actuellement aucune recommandation de dose établie pour le sang-dragon. Une dose appropriée de sang-dragon dépend de plusieurs facteurs, dont l’âge et l’état de santé de l’utilisateur.

Lisez toujours attentivement les étiquettes des produits et consultez un professionnel de la santé si vous avez des questions.


Effets secondaires possibles et précautions

Le sang-dragon semble être sûr pour la plupart des adultes lorsqu’il est pris par voie orale. Certains disent que la sécurité de l’utilisation du sang-dragon sur la peau n’est toujours pas claire.

Il est préférable d’éviter le sang-dragon si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, car l’innocuité du sang-dragon n’a pas été déterminée pour ces femmes (17).


Interactions médicamenteuses

Les interactions possibles ne sont pas claires non plus, parlez-en toujours à votre médecin avant de prendre du sang-dragon si vous prenez actuellement d’autres médicaments ou si vous avez des problèmes de santé (18).


Conclusion

Le sang-dragon est une résine rouge qui peut provenir de plusieurs arbres différents, souvent appelés dragonniers.

Le sang-dragon est utilisé en médecine depuis des siècles et continue à être utilisé dans la médecine traditionnelle, y compris la médecine chinoise.

Des études démontrent la capacité du sang-dragon à traiter divers problèmes de santé chez l’homme, notamment la cicatrisation des plaies, la diarrhée et les ulcères.

Cette résine rouge est également étudiée pour son utilisation potentielle comme conservateur alimentaire naturel et même comme traitement anticancéreux.

Les entreprises de cosmétiques intègrent de plus en plus le sang-dragon dans leurs produits conçus pour des résultats anti-inflammatoires, anti-âge et apaisants.

Vous pouvez trouver du sang-dragon en ligne sous différentes formes.

Bienfaits du sang-dragon sur la santé

Vous pourrez aussi aimer