Les bienfaits de la griffe de chat : pour l’arthrite, l’hypertension et plus encore

Bienfaits de la griffe de chat sur la santé

 

J’ai déjà écrit sur la griffe de chat comme étant l’une des meilleures plantes antivirales pour renforcer le système immunitaire et combattre les infections. Cette plante puissante n’est pas seulement un antiviral, elle possède également des propriétés anti-inflammatoires, antimutagènes et antioxydantes.

Ces attributs favorables à la santé peuvent rendre la griffe de chat utile dans le traitement naturel de l’arthrite, des allergies, de l’asthme, du diabète, du syndrome de fatigue chronique, du cancer, des infections virales, des ulcères, des hémorroïdes, etc (1).

Cette vigne ligneuse originaire de la forêt amazonienne peut traiter de nombreux problèmes de santé graves en aidant l’organisme à éliminer les radicaux libres qui causent des lésions cellulaires. Les radicaux libres contribuent à un grand nombre de problèmes de santé mineurs et majeurs, tels que les maladies cardiaques et le cancer.

Des études de laboratoire ont également démontré que la griffe de chat est capable de stimuler le système immunitaire, dilater les vaisseaux sanguins, agir comme diurétique et relâcher les muscles lisses (comme les intestins).

La griffe de chat est peut-être un remède naturel relativement récent en Europe mais sa longue histoire en Amérique du Sud remonte à la civilisation inca. Elle était utilisée en médecine traditionnelle par les peuples autochtones des Andes pour traiter l’inflammation, les rhumatismes, les ulcères gastriques, la dysenterie et même les tumeurs.

Elle était également utilisée dans la médecine traditionnelle sud-américaine pour traiter l’arthrite, les troubles intestinaux et les plaies. L’un des effets les plus impressionnants de la griffe de chat est sa capacité scientifiquement prouvée à réparer l’ADN (2).

Toutes ces propriétés contribuent à faire de la griffe de chat une plante riche en bienfaits sur la santé, et ce n’est pas tout ce qu’elle peut faire pour vous.


Qu’est-ce que la griffe de chat ?

La griffe de chat, ou Liane du Pérou, est une vigne tropicale ligneuse appartenant à la famille des rubiacées (Rubiaceae) (3).

La plante s’accroche aux arbres à mesure qu’elle grandit en utilisant ses épines en forme de griffes. La plante croît sur des arbres de 20 à 40 mètres de haut.

Au moins 20 plantes aux épines courbes et courbées sont considérées comme des griffes de chat ou des “Uña de gato”.

Uña de gato, son homonyme espagnol, est originaire des forêts tropicales d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale.

Deux espèces de griffes de chat sont couramment utilisées en Amérique du Nord et en Europe. Ce sont Uncaria tomentosa et Uncaria guianensis, qui ont des propriétés et des utilisations médicinales différentes.

Uncaria tomentosa est la forme la plus recherchée et la plus utilisée en matière d’utilisation médicinale et de modulation de l’immunité. Uncaria guianensis est traditionnellement utilisé pour la cicatrisation des plaies. Uncaria tomentosa constitue la majeure partie de la griffe de chat importée en Europe ou aux États-Unis.

À des fins médicinales, la racine, l’écorce et les feuilles de la griffe de chat sont transformées en tisane, en teinture, ou en comprimé.

La griffe de chat regorge de produits chimiques végétaux bénéfiques. On dit qu’elle contient plus de 30 constituants connus, dont au moins 17 alcaloïdes, ainsi que des glycosides, des tanins, des flavonoïdes, des fractions de stérols et d’autres composés.

Tous ces phytonutriments peuvent faire des choses incroyables dans notre organisme.

Histoire de la griffe de chat

La griffe de chat est aussi surnommée “la vigne qui donne la vie” au Pérou. Son utilisation à des fins médicales remonte en fait à la civilisation ancienne des Incas au Pérou.

La griffe de chat ou uña de gato est également la plante la plus sacrée des Ashaninkas, des Campo et des autres tribus amazoniennes.

Selon les chamans autochtones, l’uña de gato sert de pont et d’équilibre entre les mondes physique et spirituel, ce qui est utile pour les problèmes de santé, car ils croient aux causes spirituelles de la mauvaise santé.

Au 20ème siècle, un scientifique allemand, nommé Arturo Brell, serait à l’origine de la popularisation de la griffe de chat.

En 1926, il déménage de Munich à Pozuzo, une petite ville fondée par des colons allemands dans la forêt tropicale péruvienne. Une fois à Pozuzo, Brell aurait utilisé une griffe de chat pour traiter ses propres douleurs rhumatismales.

Plus tard, il aurait utilisé la griffe de chat pour soigner un autre colon, Luis Schuler, qui avait un cancer du poumon en phase terminale.

Après plusieurs autres approches infructueuses, Schuler aurait commencé à boire de la tisane de racine de griffe de chat trois fois par jour pour traiter son cancer. On dit que son état se serait considérablement amélioré et qu’après un an, il ne souffrait plus du cancer (4).

Aujourd’hui, l’écorce de griffe de chat récoltée conformément à l’éthique continue d’être une source de revenus importante pour de nombreux villages péruviens et brésiliens.


Bienfaits de la griffe de chat sur la santé

Bienfaits de la griffe de chat sur la santé

1. Traite les symptômes de l’arthrite

De nombreuses études ont confirmé l’utilisation de la griffe de chat pour traiter naturellement les symptômes de l’arthrose et de la polyarthrite rhumatoïde.

Dans une étude de 2001, 45 sujets souffrant d’arthrose du genou ont pris 100 mg par jour de griffe de chat lyophilisée ou un placebo pendant quatre semaines (5).

Les chercheurs ont constaté que la douleur associée à l’activité physique, à l’évaluation médicale et à l’évaluation du patient avaient toutes été réduites de manière significative avec des effets bénéfiques apparus au cours de la première semaine de traitement.

La douleur au genou au repos ou la nuit et la circonférence du genou n’ont pas été réduites de manière significative par la griffe de chat, mais les résultats ont conduit les chercheurs à conclure que la griffe de chat était un traitement efficace contre l’arthrose sans aucun effet secondaire important.

Une étude publiée dans le Journal of Rheumatology a examiné les effets de la griffe de chat sur des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde active (PR) prenant actuellement des médicaments classiques contre la PR (6).

Dans cette étude à double insu, 24 semaines de traitement avec un extrait de griffe de chat ont entraîné une réduction du nombre d’articulations douloureuses par rapport au placebo.

L’extrait a été obtenu à partir d’une souche spécifique de griffe de chat contenant des alcaloïdes oxindoliques pentacycliques, composés qui semblent être des modulateurs du système immunitaire.

Vous pouvez facilement trouver des compléments alimentaires de griffe de chat en pharmacie ou en ligne.

2. Pourrait aider à lutter contre le cancer

Des études scientifiques suggèrent que la griffe de chat pourrait aider à tuer des cellules tumorales et cancéreuses.

Une étude in vivo de 2001 a démontré que l’écorce de la griffe de chat (Uncaria tomentosa) empêchait la croissance de la lignée cellulaire du cancer du sein humain MCF7 en ayant des effets antimutagènes et antiprolifératifs sur les cellules cancéreuses (7).

La griffe de chat a également démontré sa capacité à lutter contre la leucémie.

Une étude de 2006 publiée dans le British Journal of Hematology a été la première à étudier les effets antiproliférants et apoptotiques de cinq alcaloïdes oxindolés hautement purifiés d’Uncaria tomentosa, y compris l’isoptéropodine, la ptéropodine, l’isomitraphylline, la fécarine F et la mitraphylline (8).

Quatre des cinq alcaloïdes inhibaient la prolifération de cellules leucémiques humaines en laboratoire, mais les chercheurs ont découvert que la ptéropodine et la fécarine F de la griffe de chat étaient particulièrement impressionnantes.

Ces alcaloïdes étaient les plus puissants à la fois pour inhiber la croissance des cellules leucémiques humaines et pour les induire à la mort cellulaire programmée ou à l’apoptose.

Cela indique que ces alcaloïdes spécifiques ont un potentiel significatif non seulement pour empêcher le cancer de continuer à se développer mais également pour tuer les cellules cancéreuses elles-mêmes.

Une étude menée en 2015 a également révélé que la griffe de chat pourrait être particulièrement bénéfique pour les patients atteints d’un cancer avancé en améliorant leur qualité de vie et en réduisant leur fatigue (9).

Tout cela fait de la griffe de chat un traitement naturel potentiellement efficace du cancer.

3. Pourrait aider à réparer l’ADN

Des études in vivo ont montré que des extraits hydrosolubles de griffe de chat (C-Med-100) peuvent améliorer la réparation de l’ADN, la réponse mitogénique et la récupération des leucocytes après des lésions de l’ADN induites par la chimiothérapie.

La chimiothérapie est un traitement anticancéreux classique avec de nombreux effets secondaires négatifs, notamment des lésions de l’ADN de cellules saines.

Une étude de 2001 a examiné les effets de l’utilisation d’un extrait hydrosoluble de griffe de chat (250 et 350 milligrammes par jour) pendant huit semaines sur des volontaires adultes ayant déjà reçu une chimiothérapie. Les résultats ont été vraiment intéressants (10).

Il a été observé une diminution significative des dommages à l’ADN et une augmentation de la réparation de l’ADN dans les deux groupes de suppléments de griffes de chat par rapport au groupe sans suppléments.

Les groupes de suppléments présentaient également une augmentation de la prolifération des globules blancs, ce qui est également une découverte majeure, car la chimiothérapie réduit généralement le nombre de globules blancs et augmente le risque d’infection.

Une étude de 2006 visait à évaluer l’aptitude d’un extrait de griffe de chat soluble dans l’eau à améliorer la réparation de l’ADN dans la peau humaine (11).

À l’aide de cultures cutanées, les chercheurs ont découvert que l’extrait protégeait les cellules cutanées humaines de la mort induite par les rayons ultraviolets.

Comment ? En augmentant la capacité des cellules de la peau à réparer les dommages de l’ADN causés par les rayons UV.

Les chercheurs ont conclu que l’extrait de griffe de chat pourrait être considéré comme un écran solaire naturel.

4. Pourrait aider à réduire l’hypertension artérielle

Des études sur la griffe de chat en tant que traitement de l’hypertension indiquent qu’elle pourrait être utile pour réduire naturellement l’hypertension artérielle.

En médecine traditionnelle chinoise, une espèce de griffe de chat (Uncaria rhynchophylla) est utilisée pour abaisser la tension artérielle et améliorer divers symptômes neurologiques.

Il a également été démontré que la griffe de chat inhibait l’agrégation plaquettaire et la formation de caillots sanguins.

Cela signifie que la griffe de chat pourrait probablement aider à prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC), non seulement en diminuant la pression artérielle et en augmentant la circulation, mais également en inhibant la formation de plaque et de caillots sanguins dans les artères, le cœur et le cerveau (12).

La capacité de la griffe de chat à améliorer la pression artérielle a été attribuée à un alcaloïde appelé hirsutine. Il a été découvert que cet alcaloïde bénéfique pour la santé agit spécifiquement sur les canaux calciques du cœur et des vaisseaux sanguins en tant que bloqueur des canaux calciques (13).

Pourquoi est-ce important ? Les bloqueurs des canaux calciques peuvent abaisser la pression artérielle en empêchant le calcium de pénétrer dans les cellules du cœur et les parois des vaisseaux sanguins.

Les bloqueurs des canaux calciques élargissent et détendent également les vaisseaux sanguins eux-mêmes, ce qui favorise une circulation sanguine saine et fluide.

5. Pourrait aider à renforcer le système immunitaire

Des études sur des animaux et des humains ont démontré les puissantes capacités de stimulation du système immunitaire de la griffe de chat.

Dans une étude animale, les chercheurs ont administré à des sujets un extrait hydrosoluble de griffe de chat (Uncaria tomentosa) pendant huit semaines (14).

Ils ont découvert que cette supplémentation augmentait significativement le nombre de globules blancs dans la lutte contre les infections. Les chercheurs ont également observé une réparation de l’ADN, qu’il s’agisse de cassures à un ou deux brins.

Ces deux résultats très impressionnants n’ont pas été accompagnés de toxicité aiguë ou chronique chez les animaux.

Une autre étude chez l’homme a consisté à administrer un supplément de griffe de chat pendant deux mois à des sujets avant que ceux-ci reçoivent un vaccin contre la pneumonie (15).

Les résultats ont montré un renforcement immunitaire statistiquement significatif chez les individus prenant les suppléments de griffe de chat par rapport au groupe témoin non traité.

Il s’agit là d’une étude prometteuse sur la griffe de chat et ses effets stimulants sur le système immunitaire chez l’homme.

6. Peut aider à soutenir le traitement du VIH

Certaines personnes atteintes d’infections virales graves telles que le VIH utilisent la griffe de chat comme complément alimentaire. Ils choisissent la griffe de chat car il a été démontré qu’elle renforce le système immunitaire.

En Afrique australe, le VIH et le sida constituent des problèmes de santé majeurs, avec environ 25,5 millions de personnes vivant avec le VIH en Afrique subsaharienne. L’utilisation de remèdes traditionnels tels que la griffe de chat pour lutter contre le VIH et le sida est très courante en Afrique (16).

Cependant, une étude réalisée en 2011 a montré que certains remèdes naturels, tels que la griffe de chat, peuvent avoir des «réactions potentiellement importantes» avec les antirétroviraux utilisés traditionnellement pour ralentir la progression du VIH (17).

Jusqu’à ce que des recherches plus approfondies soient menées sur l’homme, le fait de combiner la griffe de chat avec des médicaments conventionnels ne semble pas être une bonne idée, car cela peut entraîner des interactions non souhaitées.

Les essais cliniques contrôlés font également défaut, mais au moins une étude non contrôlée a suggéré un effet positif sur les lymphocytes (globules blancs) chez les personnes séropositives (18).

7. Lutte contre l’herpès

La griffe de chat semble également avoir des effets positifs sur le système immunitaire en ce qui concerne l’herpès.

Le virus de l’herpès peut vivre en dormance à l’intérieur du système immunitaire d’une personne pendant toute une vie, provoquant périodiquement des cloques qui éclatent et se transforment en plaies ou ulcères ouverts avant la guérison.

Une étude publiée en 2011 dans Food and Chemical Toxicology a examiné les effets de différentes préparations d’Uncaria tomentosa sur l’herpès in vitro et a révélé qu’elles présentaient des activités antimutagènes et anti-herpétiques (19).

La capacité de la griffe de chat à lutter contre l’herpès est liée au fait que ses polyphénols agissent en synergie avec ses alcaloïdes d’oxindole ou ses glycosides d’acide quinovique.

8. Aide à traiter les problèmes digestifs

Les chercheurs étudient les bienfaits potentiels de la griffe de chat pour les personnes atteintes de la maladie de Crohn.

La maladie de Crohn est une maladie intestinale inflammatoire qui provoque une inflammation de la muqueuse de votre tube digestif, pouvant entraîner des douleurs abdominales, une diarrhée sévère, de la fatigue, une perte de poids et une malnutrition.

On pense que la griffe de chat, en particulier Uncaria tomentosa, peut aider à combattre l’inflammation associée à la maladie de Crohn. Un dosage de 250 milligrammes par jour est une recommandation pour les personnes souffrant de la maladie de Crohn (20).

Si vous pouvez naturellement calmer l’inflammation, les symptômes indésirables de la maladie de Crohn devraient s’améliorer considérablement.

La griffe de chat est également utilisée pour traiter un large éventail de troubles digestifs, notamment la colite, la diverticulite, la gastrite, les hémorroïdes, les ulcères d’estomac et le syndrome de l’intestin qui fuit (perméabilité intestinale).


Bienfaits de la griffe de chat sur la santé

Comment utiliser la griffe de chat ?

Vous pouvez facilement trouver des compléments alimentaires de griffe de chat en pharmacie ou en ligne.

Vous pouvez acheter de la griffe de chat sous forme d’extrait liquide ou de comprimé. Vous pouvez également acheter de la tisane de griffe de chat.

Je l’aime personnellement sous forme de tisane. L’usage traditionnel de la griffe de chat était de faire une tisane à partir de l’écorce interne de la vigne. Vous pouvez utiliser un sachet de tisane acheté en magasin, ou vous pouvez acheter de l’écorce en vrac et préparer une tisane vous-même.

Les propriétes phytochimiques les plus intéressantes de la griffe de chat résident dans son écorce. Après une récolte et une sélection minutieuse, les plantes sont soumises à un processus de percolation à froid pour extraire les composants actifs sous forme de teinture-mère (extrait liquide).

La méthode de percolation à froid est plus rapide et plus efficace que la macération et permet de réduire le gaspillage.

Il existe aussi des crèmes enrichies en griffe de chat qui peuvent être utilisées comme traitement topique de l’arthrite, des rhumatismes et de divers problèmes musculaires et articulaires.


Posologie recommandée

Les préparations commerciales de griffes de chat varient dans les recommandations de dosage et la standardisation des constituants actifs.

Le dosage suggéré pour C-Med-100, un extrait breveté d’écorce de griffe de chat (Uncaria tomentosa), est de 300 milligrammes par jour (21).

Pour un dosage correct, suivez simplement les instructions du fabricant sur l’étiquette du produit ou consultez un expert en cas de doute.

La teinture-mère (extrait liquide) de griffe de chat peut être ajoutée à un verre d’eau ou du jus de fruit. 2 à 3 ml, jusqu’à 3 fois par jour est la dose généralement prescrite par un phytothérapeute (20 gouttes sont égales à environ 1 ml).


Effets secondaires possibles et précautions

La griffe de chat est généralement bien tolérée et considérée comme non toxique.

Peu d’effets secondaires ont été rapportés lorsqu’elle est prise en quantités raisonnables, mais certaines personnes ont signalé des vertiges, des nausées et de la diarrhée. Cependant, la diarrhée ou les selles molles sont généralement bénignes et disparaissent après quelques jours (22).

En outre, parlez-en d’abord à votre médecin si vous avez des problèmes de santé persistants, en particulier des maladies auto-immunes (comme la sclérose en plaques et le lupus), des troubles du sang, une pression artérielle basse ou une leucémie.

Si vous avez la maladie de Parkinson, vous devriez certainement consulter votre médecin avant de prendre cette plante. En 2008, un homme souffrant de la maladie de Parkinson a vu son état s’aggraver après avoir commencé à prendre de la griffe de chat. Son état s’est amélioré après avoir cessé la supplémentation (23).

La griffe de chat n’est pas recommandée aux femmes enceintes ou allaitantes et ne doit pas être administrée à un enfant sauf sous la surveillance d’un médecin, car son utilisation n’a pas été étudiée chez l’enfant et le nourrisson.

Si vous avez une intervention chirurgicale programmée, il est recommandé d’arrêter de prendre de la griffe de chat au moins deux semaines avant la chirurgie.

Si vous êtes allergique à d’autres plantes de la famille des rubiacées (Rubiaceae), vous pourriez être plus susceptible d’avoir une réaction allergique à la griffe de chat. Cessez l’utilisation en cas de réaction et consulter un médecin si nécessaire.


Interactions médicamenteuses

Consultez votre médecin avant de prendre de la griffe de chat si vous prenez actuellement un médicament car on sait que la griffe de chat interagit avec plusieurs médicaments, notamment ceux contre l’hypertension et les médicaments immunomodulateurs (24).


Conclusion

Sauf si vous avez des problèmes de santé qui entrent en conflit avec l’utilisation de la griffe de chat, il peut s’agir d’un incroyable remède naturel avec des effets secondaires mineurs, le cas échéant.

L’un de ses usages les plus populaires est destiné au traitement de diverses formes d’arthrite, ce que la science soutient.

Des études ont également montré que la griffe de chat pouvait combattre le cancer, réparer l’ADN et améliorer nos taux de globules blancs.

Elle est utilisée traditionnellement depuis des siècles pour des infections virales (comme l’herpès et le VIH), la maladie d’Alzheimer, le cancer, l’arthrite, la diverticulite, les ulcères peptiques, la colite, la gastrite, les hémorroïdes, les parasites et le syndrome de l’intestin qui fuit.

Aujourd’hui, elle aide de nombreuses personnes à combattre des problèmes de santé assez graves de manière naturelle.

Vous pouvez facilement trouver des compléments alimentaires de griffe de chat en pharmacie ou en ligne.

Bienfaits de la griffe de chat sur la santé

Vous pourrez aussi aimer