Les bienfaits de la grande camomille : pour les migraines, les maux d’estomac et plus encore

Bienfaits de la grande camomille sur la santé

 

Souffrez-vous de maux de tête ou de migraines chroniques ? Vous recherchez un remède naturel qui a fait ses preuves dans la prévention et le traitement de certains des pires maux de tête imaginables ?

Vous devriez peut-être essayer la grande camomille, une plante bien connue comme puissant remède naturel contre les maux de tête.

Pendant des siècles, les utilisations traditionnelles de cette plante ont inclus la fièvre, les maux de tête, les maux d’estomac, les maux de dents, les piqûres d’insectes, la stérilité et les problèmes de menstruation et d’accouchement.

Les utilisations contemporaines de la grande camomille comprennent les migraines, la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis, les allergies, l’asthme, les acouphènes, les vertiges, les nausées et les vomissements (1).

L’effet soulageant la douleur de la grande camomille proviendrait de l’un de ses composés chimiques appelé parthénolide, qui combat l’élargissement des vaisseaux sanguins qui se produit lors de migraines.

La grande camomille pourrait même être plus efficace que certaines médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’aspirine !

Avec pas moins de 10 millions de Français souffrant actuellement de migraines, la recherche d’un soulagement préoccupe énormément les esprits.


Qu’est-ce que la grande camomille ?

La grande camomille (Tanacetum parthenium), également appelée pyrèthre doré, pyrèthre mousse et partenelle, est un petit arbuste à fleurs ressemblant à des pâquerettes appartenant à la famille des Asteraceae ou Compositae, originaire des montagnes des Balkans d’Europe de l’Est (2).

Elle pousse maintenant dans toute l’Europe, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. La grande camomille croît dans toute la France, dans les lieux incultes, dans les rocailles, les bords de chemins ou les milieux cultivés.

Les feuilles séchées (et parfois les fleurs et les tiges) sont utilisées pour fabriquer des compléments alimentaires, notamment des capsules, des comprimés et des extraits liquides. Les feuilles sont aussi parfois mangées fraîches.

La chimie de la grande camomille est bien définie, le composant biologiquement actif le plus important étant les lactones sesquiterpéniques, le principal étant le parthénolide.

Le parthénolide est l’une des principales raisons pour lesquelles la grande camomille est un excellent anti-inflammatoire. Elle contient également des flavonoïdes et des huiles volatiles (3).

Elle ne doit pas être confondue avec deux autres plantes médicinales appelées aussi « camomille » : la petite camomille (Matricaria recutita) et la camomille romaine (Chamaemelum nobile).

Histoire de la grande camomille

La grande camomille provient du latin febrifugia, qui signifie «réducteur de fièvre». Le médecin grec Dioscoride, qui exerçait au premier siècle, prescrivait la plante pour «toutes les inflammations brûlantes». Elle est également connue sous le nom de «plume-lumière» en raison de ses feuilles en plumes.

Les Grecs anciens appelaient aussi la grande camomille «Parthénium», supposément parce qu’elle aurait été utilisée en médecine pour sauver la vie d’un homme tombé du Parthénon lors de sa construction au Ve siècle avant J.-C.

Le médecin grec Dioscoride l’utilisait comme antipyrétique (qui réduit ou arrête la fièvre). Elle était également connue comme “aspirine médiévale” au 18ème siècle.

En Amérique centrale et en Amérique du Sud, la plante est utilisée pour traiter divers troubles. Les Indiens Kallawaya des Andes apprécient son utilisation pour traiter les coliques, les douleurs aux reins, les nausées matinales et les maux d’estomac.

Les Costariciens utilisent la décoction de grande camomille pour faciliter la digestion, comme cardiotonique, emménagogue (plante qui stimule la circulation sanguine dans la région pelvienne et l’utérus) et comme lavement pour les vers.

Au Mexique, elle est utilisée comme antispasmodique et tonique pour réguler les menstruations. Au Venezuela, elle est utilisée pour traiter les maux d’oreille.


Grande camomille vs. Pétasite

À l’instar de la grande camomille, le pétasite est une autre plante qui a une longue histoire de succès en tant que remède naturel contre la migraine et les maux de tête. En fait, il n’est pas rare de trouver un complément alimentaire qui combine les deux plantes pour le soulagement des maux de tête.

En outre, les deux plantes sont également connues pour avoir historiquement traitées avec succès de nombreux problèmes de santé.

Le pétasite a historiquement été utilisé pour traiter divers problèmes de santé, notamment (4) :

  • douleurs
  • maux de tête
  • anxiété
  • toux
  • fièvre
  • problèmes gastro-intestinaux
  • infections des voies urinaires
  • cicatrisation des plaies.

De nos jours, les utilisations contemporaines du pétasite comprennent :

  • allergies saisonnières
  • réactions cutanées allergiques
  • asthme
  • migraines et maux de tête.

Pendant des siècles, les utilisations traditionnelles de la grande camomille ont inclus :

  • fièvres
  • maux de tête
  • maux d’estomac
  • maux de dents
  • piqûres d’insectes
  • infertilité
  • problèmes de menstruation et d’accouchement.

De nos jours, les utilisations contemporaines de la grande camomille comprennent :

  • migraines
  • polyarthrite rhumatoïde
  • psoriasis
  • allergies
  • asthme
  • acouphènes
  • vertiges
  • nausées et vomissements.

Bienfaits de la grande camomille sur la santé

Bienfaits de la grande camomille sur la santé

1. Réduit la fréquence des migraines

Les recherches montrent que la consommation de grande camomille réduit la fréquence des migraines et des symptômes de maux de tête, notamment la douleur, les nausées, les vomissements et la sensibilité à la lumière et au bruit.

Plusieurs études humaines de grande envergure ont montré les effets positifs de la grande camomille pour prévenir et traiter les migraines.

Une enquête menée en Grande-Bretagne sur 270 personnes souffrant de migraines a révélé que plus de 70% d’entre elles se sentaient beaucoup mieux après avoir pris en moyenne deux à trois feuilles fraîches par jour (5).

Une autre étude publiée dans Clinical Drug Investigation a utilisé une combinaison de grande camomille et d’écorce de saule blanche, contenant des composés chimiques similaires à l’aspirine (6).

Les personnes qui prenaient la combinaison deux fois par jour pendant 12 semaines avaient moins de migraines, la douleur ne durait pas aussi longtemps et ne faisait pas autant souffrir.

En outre, une étude systématique réalisée par la School of Postgraduate Medicine and Health Science du Royaume-Uni a comparé les résultats de six études (7).

Les chercheurs ont découvert que la grande camomille était efficace dans la prévention des migraines et ne posait pas de problème majeur en termes de sécurité.

Comme vous pouvez le constater, de nombreuses études confirment que c’est un pari sûr en matière de soulagement naturel de la migraine !

Vous pouvez facilement trouver des compléments alimentaires de grande camomille en pharmacie ou en ligne.

2. Soulage les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est un trouble inflammatoire chronique qui touche généralement les petites articulations des mains et des pieds. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui se produit lorsque votre système immunitaire attaque par erreur les tissus de votre corps.

On pense que la grande camomille empêche la production de prostaglandines, des substances semblables aux hormones qui causent de la douleur et de l’inflammation.

Dans une étude menée en 1989 sur des femmes atteintes de polyarthrite rhumatoïde symptomatique, la grande camomille avait été testée comme une forme de soulagement, car des tests de laboratoire avaient précédemment montré qu’elle pouvait généralement réduire l’inflammation (8).

Les femmes prenaient des doses de 76 milligrammes de feuilles de grande camomille séchées en poudre. Les chercheurs ont finalement admis que des doses plus élevées pourraient peut-être avoir un effet bénéfique sur la polyarthrite rhumatoïde, 100 à 125 milligrammes ont été suggérés comme posologie efficace.

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, une autre étude réalisée en 2009 par le département d’orthopédie de la Graduate School of Medicine de l’Université d’Osaka a également révélé que le parthénolide «améliorait la gravité de la destruction articulaire dans un modèle animal expérimental», concluant qu’il fonctionnait comme traitement naturel de l’arthrite (9).

3. Soulage la dermatite

La dermatite est un terme général qui décrit une inflammation de la peau. Elle a de nombreuses causes et se présente sous de nombreuses formes. La dermatite consiste généralement en une éruption cutanée accompagnée de démangeaisons sur une peau enflée et rougie.

La grande camomille est un anti-inflammatoire puissant particulièrement efficace pour calmer les rougeurs.

Des études ont montré qu’elle peut aider à réduire le nombre de cellules de peau endommagées et l’inflammation, en plus de soulager la dermatite et d’améliorer l’apparence de la peau.

En 2009, des chercheurs ont montré que des extraits de grande camomille (sans le parthénolide) avaient une activité anti-inflammatoire puissante, ce qui suggère que cette plante est efficace pour soulager l’inflammation de la peau sans provoquer de sensibilisation immunitaire (10).

Si vous souffrez de rosacée ou présentez régulièrement des éruptions cutanées, un remède topique contenant de la grande camomille peut offrir un soulagement, ce qui en fait un traitement efficace contre la rosacée et un remède naturel contre les éruptions cutanées. Elle protège également naturellement la peau des rayons UV.

4. Pourrait avoir des propriétés anticancéreuses

Des recherches publiées dans le Journal of Medicinal Food ont démontré les effets anticancéreux d’extraits de grande camomille sur deux lignées cellulaires de cancer du sein humain (Hs605T et MCF-7) et une lignée cellulaire de cancer du col de l’utérus humain (SiHa). Un extrait éthanolique de grande camomille a en effet inhibé la croissance des trois types de cellules cancéreuses.

Parmi les composants testés de la grande camomille (parthénolide, camphre, lutéoline et apigénine), la parthénolide a montré l’effet inhibiteur le plus élevé (11).

La recherche est prometteuse même si elle n’a pas encore suscité l’attention du grand public en tant que combattant naturel du cancer.

5. Pourrait aider à prévenir la formation de caillots sanguins

En règle générale, le sang circule dans les artères et les veines de manière fluide et efficace, mais si un caillot ou un thrombus bloque le flux sanguin, le résultat (appelé thrombose) peut être très grave et même entraîner la mort.

Les problèmes graves résultant de la coagulation dans les vaisseaux sanguins incluent les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Les recherches indiquent que la grande camomille peut avoir un potentiel antithrombotique. En tant qu’agent antithrombotique, elle peut aider à prévenir la formation et la croissance de caillots, et donc aider à réduire le risque de décès par crise cardiaque ou accident vasculaire cérébral (12) !


Bienfaits de la grande camomille sur la santé

Comment utiliser la grande camomille ?

Vous pouvez facilement trouver des compléments alimentaires de grande camomille en pharmacie ou en ligne.

Les suppléments ou compléments alimentaires de grande camomille (aussi appelée partenelle) se présentent sous forme de gélules, de comprimés ou d’extraits liquides.

La grande camomille contenue dans chaque supplément est soit fraîche, lyophilisée, soit séchée.

Les extraits utilisés dans les études cliniques contiennent une dose standardisée de parthénolide. Les produits disponibles à la vente devraient être standardisés pour contenir au moins 0,2% de parthénolide.

Les gélules lyophilisées sont généralement recommandées car les feuilles fraîches ont un goût amer et peuvent irriter la bouche. Les feuilles séchées peuvent être transformées en tisane, mais là encore, elles peuvent avoir un goût amer et irriter votre bouche.

Enfin, la grande camomille existe aussi sous forme liquide, notamment en teinture-mère ou en huile essentielle, et donne également de bons résultats pour les maux de tête.


Posologie recommandée

Pour prévenir ou stopper un mal de tête ou une migraine chez l’adulte, prenez entre 100 et 300 mg de grande camomille jusqu’à quatre fois par jour (contenant 0,2 à 0,4% de parthénolides).

Chez les enfants de plus de deux ans, ajustez la dose recommandée aux adultes en tenant compte de leur poids. La plupart des posologies pour adultes sont calculées sur la base d’une moyenne de 68 kilos pour un adulte.

Par conséquent, si un enfant pèse 23 kilos, la dose appropriée pour cet enfant sera un tiers de la dose pour un adulte (13, 14).


Effets secondaires possibles et précautions

La grande camomille ne doit jamais être administrée aux enfants de moins de 2 ans. Pour les enfants plus âgés, demandez à votre médecin si elle sans danger pour votre enfant. Si tel est le cas, votre médecin déterminera la bonne dose.

Les femmes enceintes ne doivent pas l’utiliser car elle pourrait provoquer une contraction de l’utérus, ce qui augmenterait le risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré. Les femmes qui allaitent devraient également éviter son utilisation.

Il est possible d’avoir une réaction allergique à la grande camomille. Si vous êtes allergique à d’autres membres de la famille des Asteraceae (y compris l’herbe à poux et les chrysanthèmes), vous êtes plus susceptible de l’être à la grande camomille.

À ce jour, aucun effet secondaire grave n’a été signalé mais les effets secondaires moins fréquents de la grande camomille comprennent des douleurs abdominales, une indigestion, des gaz, une diarrhée, des nausées, des vomissements et de la nervosité.

Certaines personnes qui mâchent les feuilles crues peuvent avoir des plaies dans la bouche, une perte de goût et un gonflement des lèvres et de la langue.

Si vous prenez de la grande camomille pendant plus d’une semaine, n’arrêtez pas brusquement de la prendre. Arrêter sa consommation trop rapidement peut causer des maux de tête, de l’anxiété, de la fatigue, des raideurs musculaires et / ou des douleurs articulaires (15, 16, 17).


Interactions médicamenteuses

Ne prenez pas de grande camomille avec de l’aspirine, du ginkgo biloba ou d’autres agents anticoagulants.

Consultez votre médecin avant d’en prendre si vous avez des problèmes de santé chroniques ou si vous prenez des médicaments pour éclaircir le sang ou des médicaments pour le foie.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale, parlez-en à votre médecin car elle peut interagir avec l’anesthésie (18, 19).


Conclusion

La grande camomille est une plante très respectée dans le monde de la médecine traditionnelle et moderne. Pour les migraines et les maux de tête, c’est sans aucun doute l’une de mes meilleures recommandations pour un soulagement naturel.

Mais elle ne se limite pas aux migraines, la grande camomille est également efficace pour soulager la polyarthrite rhumatoïde, guérir la dermatite, combattre potentiellement le cancer et prévenir la formation de caillots sanguins.

Elle est aussi utilisée pour traiter la fièvre, les maux d’estomac, les rages de dents, les piqûres d’insectes, l’infertilité, les problèmes de menstruation et d’accouchement, le psoriasis, les allergies, l’asthme, les acouphènes, les vertiges, les nausées et les vomissements.

Elle se présente sous forme de capsule, de comprimé ou d’extrait liquide, et ses feuilles se mangent crues. On pense que les parthénolides contenus dans la grande camomille sont responsables de ses plus grands bienfaits anti-inflammatoires.

Vous pouvez facilement trouver des compléments alimentaires de grande camomille en pharmacie ou en ligne.

Bienfaits de la grande camomille sur la santé

Vous pourrez aussi aimer