Les bienfaits de la cryothérapie notamment pour le soulagement de la douleur

Qu’est-ce que la cryothérapie ?

 

Plus de 550 000 séances de cryothérapie corporelle ont été réalisées dans le monde entier depuis 2011.

La cryothérapie est devenue une «thérapie» de plus en plus à la mode ces dernières années dans le domaine des soins de santé alternatifs.

Même des célébrités et des athlètes bien connus, tels que les basketteurs LeBron James et Shaquille O’Neal, ont déclaré avoir utilisé la cryothérapie pour favoriser la récupération et la performance.

Bien que la cryothérapie puisse sembler être un concept novateur, l’utilisation de températures très froides pour réduire la douleur, favoriser la guérison et améliorer l’humeur n’a en fait rien de nouveau.

Les cultures du monde entier ont utilisé des compresses froides et des bains de glace pour promouvoir la guérison pendant des centaines d’années.

Quels sont les avantages pour la santé de la cryothérapie (également appelée cryothérapie du corps entier ou simplement WBC) selon les dernières recherches ? Il existe des preuves que la cryothérapie possède des effets anti-inflammatoires, anti-analgésiques et antioxydants.

Cependant, les résultats des études sont mitigés dans la mesure où toutes les études n’ont pas montré que la cryothérapie est meilleure que le repos et les étirements pour réduire les symptômes tels que les douleurs musculaires, osseuses et articulaires, et la fatigue.

Il est important de souligner que le Ministère de la Santé ne réglemente pas encore l’utilisation de la cryothérapie proposée par les «cryothérapeutes» dans les centres de cryothérapie et ne reconnaît aucun avantage médical.

Seul un texte relatif à la pratique de la cryothérapie corps entier a été édité par le Conseil national de l’ordre en 2009. Cela signifie que si vous choisissez d’essayer la cryothérapie, sachez qu’il existe des risques potentiels.


Qu’est-ce que la cryothérapie ?

La cryothérapie est un type de traitement qui implique une exposition à l’air extrêmement froid.

Une des définitions de la cryothérapie est «une technique utilisant un liquide ou un instrument extrêmement froid pour geler et détruire les cellules cutanées anormales qui doivent être enlevées». Le froid extrême provient de l’azote liquide ou de l’argon.

Quels sont les point forts de la cryothérapie ? Bien que tous ces avantages n’aient pas été prouvés dans les études, les partisans de la cryothérapie nous disent que les avantages potentiels de la cryothérapie peuvent inclure :

  • Inflammation réduite
  • Aide à réduire la douleur et à soulager les douleurs musculaires
  • Amélioration de la récupération après une blessure physique ou un traumatisme
  • Amélioration de l’humeur
  • Augmentation de l’énergie
  • Aide à la perte de poids et à la combustion des graisses
  • Réduction des symptômes de l’arthrose, de l’ostéoporose, de la sclérose en plaques et de la polyarthrite rhumatoïde
  • Diminution des symptômes d’asthme
  • Augmentation de la libido.

Même s’il est possible que certains patients puissent améliorer leur état de santé après une séance de cryothérapie, cela n’a pas été prouvé dans de nombreuses études et reste largement contesté par certains experts.

En fait, selon un article Cochrane de 2015 qui incluait les résultats de quatre études contrôlées randomisées en laboratoire axées sur les effets de la cryothérapie corporelle, il existe des preuves insuffisantes que la cryothérapie aide à traiter des symptômes comme la douleur.

Le même article a indiqué que le corpus d’études n’a pas non plus été en mesure de montrer que la cryothérapie améliore effectivement les temps de récupération chez les athlètes par rapport au repos.

Sur une note positive, l’article Cochrane a constaté que, dans une étude, les participants ont signalé une amélioration du «bien-être» et une diminution de la fatigue après une séance de cryothérapie faisant suite à de l’exercice physique.

Ils ont également constaté qu’il n’y avait aucun rapport d’effets indésirables dans aucune des quatre études.

D’autre part, un autre article de 2017 publié dans l’International Journal of Sports Medicine a prétendu le contraire : la cryothérapie a permis de réduire les douleurs et d’améliorer la récupération chez les athlètes.

Comment fonctionne la cryothérapie corps entier ?

On pense que la cryothérapie agit en réduisant les processus inflammatoires, en améliorant la circulation sanguine et en libérant des endorphines de bien-être.

La «cryothérapie corps entier» implique une exposition unique ou répétée à de l’air extrêmement froid et sec dans une chambre ou une cabine spéciale.

Une chambre de cryothérapie est une capsule cylindrique verticale. Elle est rembourrée à l’intérieur et refermée sur la majeure partie de votre corps mais la partie supérieure de la chambre reste ouverte afin que votre tête reste en dehors.

En partant du cou, un gaz très froid entoure votre corps qui est libéré de la chambre. À l’intérieur de la chambre de cryothérapie, il fait extrêmement froid, généralement autour de moins 110 degrés Celsius et dans certains cas, jusqu’à une température aussi basse que moins 148 degrés Celsius.

Les membres du personnel installent des machines qui contrôlent la température de la cryothérapie et la durée de la séance. Une fois que la chambre atteint une température assez basse, la séance ne dure que de 2 à 5 minutes.

À l’intérieur de la chambre, vous portez un minimum de vêtements, généralement des gants, un bandeau en laine couvrant les oreilles, un masque pour le nez et la bouche, des chaussures et des chaussettes sèches et un boxer pour les hommes. Cet “équipement” permet de réduire le risque de blessure liée au froid.

Un employé se tient à côté de la chambre pendant que vous êtes à l’intérieur. De l’intérieur, vous pouvez ouvrir la porte si vous souhaitez mettre fin à la session avant l’heure prévue.

Vous devriez idéalement faire une séance de 0 à 24 heures après l’exercice. Il est recommandé de répéter les séances plusieurs fois dans la même journée ou plusieurs fois sur plusieurs semaines.


Cryothérapie vs. Cryochirurgie vs. Cryoablation

La cryothérapie, la cryochirurgie et la cryoablation sont parfois utilisées indifféremment pour décrire l’utilisation de températures très froides pour détruire des cellules nuisibles.

Généralement, le terme «cryochirurgie» est réservé à la cryothérapie qui implique une intervention chirurgicale. La cryothérapie corps entier n’implique pas de chirurgie et ne nécessite pas de médecin ni de procédure médicale.

La cryothérapie corps entier se distingue donc de la «cryothérapie localisée», car la localisation est davantage une pratique médicale acceptée et largement étudiée.

La cryochirurgie est une intervention chirurgicale qui consiste à appliquer localement un froid intense pour détruire les tissus indésirables. Le froid extrême est produit par l’azote liquide (ou gaz argon).

Les utilisations de la cryochirurgie / cryoablation comprennent le traitement des grains de beauté pré-cancéreux, des nodules, des marques cutanées, des taches de rousseur inesthétiques, des rétinoblastomes (cancer de la rétine des yeux), de la fibrillation auriculaire et des tumeurs de la prostate, du foie, du sein, du col utérin, des reins, des poumons et des os.

L’utilisation la plus courante de la cryochirurgie consiste à éliminer les tumeurs externes et internes, y compris celles sur la peau ou à l’intérieur du corps, qui peuvent être cancéreuses. L’azote liquide est appliqué directement sur les tumeurs externes à l’aide d’un coton-tige ou d’un pulvérisateur qui détruit les tissus.

La cryochirurgie est l’application chirurgicale de la cryoablation à l’intérieur du corps. La cryoablation est réalisée à l’aide d’aiguilles creuses appelées cryosondes. De l’azote liquide ou de l’argon circule dans les cryosondes pour entrer en contact avec une tumeur et geler les cellules anormales.

Après la cryochirurgie, le tissu congelé dégèle et se dissout ou forme une croûte.

Existe-t-il des effets secondaires associés à la cryochirurgie ?

Habituellement, ils ne sont pas graves et ne sont que temporaires mais les effets secondaires peuvent inclure : saignements légers, crampes, douleur légère, enflure, cloques, rougeurs et parfois des cicatrices ou une perte de cheveux.


Qu'est-ce que la cryothérapie ?

Bienfaits potentiels de la cryothérapie sur la santé

1. Réduction de la douleur et rétablissement à la suite d’une blessure

Vous êtes probablement déjà familier avec la façon dont les compresses froides et / ou la glace pilée procurent une analgésie efficace à court terme (soulagement de la douleur) après une blessure ou une intervention chirurgicale.

L’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les gens se tournent vers la cryothérapie est de prévenir ou de traiter les douleurs musculaires après l’exercice, les traumatismes ou les blessures graves.

Un rapport publié dans Frontiers in Physiology indique que « la cryothérapie corps entier est un traitement physique médical largement utilisé en médecine sportive. La récupération après une blessure (par exemple, un traumatisme, une surutilisation) et le rétablissement après la saison sont les principaux objectifs de l’application ».

Les athlètes et les personnes blessées essaient souvent la cryothérapie en espérant qu’il s’agira d’une stratégie préventive pour réduire les effets de l’exercice comme l’inflammation et les douleur induites.

Un article de 2017 paru dans l’International Journal of Sports Medicine, qui incluait les résultats de 16 articles / études éligibles, a montré que la cryothérapie permettait de réduire les douleurs musculaires (retrouvées dans 80% des études). L’article a également précisé que la cryothérapie n’avait pas d’effets secondaires.

2. Réduction de l’inflammation et des lésions tissulaires

Le même article mentionné ci-dessus a également trouvé des preuves que les avantages de la cryothérapie incluent la réduction de l’inflammation systémique et des concentrations plus faibles de marqueurs pour les dommages aux cellules musculaires.

Dans l’ensemble, les chercheurs impliqués dans l’article estiment que la cryothérapie peut aider à améliorer la récupération des lésions musculaires lors d’expositions multiples.

Les expositions multiples sont plus susceptibles d’entraîner une amélioration de la récupération après une douleur, une perte de la fonction musculaire et des marqueurs d’inflammation par rapport à des expositions / séances uniques.

Tous les chercheurs / experts ne croient pas que la cryothérapie agit pour lutter contre l’inflammation.

Une étude publiée en 2014 dans le Journal Open Access of Sports Medicine rapporte que “il existe des preuves faibles d’études contrôlées que le cryothérapie corps entier améliore la capacité antioxydante et la réactivation parasympathique et modifie les voies inflammatoires pertinentes à la reprise du sport”.

Les chercheurs impliqués dans cette étude estiment que, même si la cryothérapie a des effets de refroidissement des tissus, l’air très froid dans les chambres n’est pas efficace car il provoque un refroidissement corporel sous-cutané et central important, nécessaire pour combattre l’inflammation.

La conclusion de l’étude est que “les athlètes doivent rester conscients que des modes de cryothérapie moins onéreux, tels que l’application locale de sachets de glace ou l’immersion dans l’eau froide, offrent des effets physiologiques et cliniques comparables aux chambres de cryothérapie”.

Une autre étude récente menée par la faculté de médecine de l’Université de Milan a mis en évidence des observations selon lesquelles les leucocytes modifient de nombreux paramètres biochimiques et physiologiques importants chez les sportifs.

Ceux-ci comprennent “une diminution des cytokines pro-inflammatoires, des modifications adaptatives du statut antioxydant et des effets positifs sur les enzymes musculaires associés aux lésions musculaires (créatine kinase et lactate-déshydrogénase)”.

3. Amélioration de l’humeur

En quoi la cryothérapie peut-elle améliorer votre santé mentale ? Les partisans de la cryothérapie disent que la chute soudaine de la température une fois à l’intérieur de la chambre aide à libérer les endorphines qui améliorent l’humeur, ce qui vous rend plus heureux et plus énergique (le même état de bien-être dans lequel vous vous sentez quand vous prenez une douche glacée pour activer votre graisse brune).

La cryothérapie peut améliorer votre humeur car elle contrecarre la douleur, libère de la norépinéphrine / adrénaline, facilite la mobilisation et améliore la circulation.

Bien que ces bienfaits semblent plausibles, peu de preuves prouvent que cela fonctionne nécessairement pour tout le monde.

4. Augmentation de l’énergie / réduction de la fatigue

Beaucoup de personnes déclarent se sentir plus lucides et plus énergiques après les séances de cryothérapie. Cela est probablement dû à la libération d’endorphines, à une réduction de l’inflammation et à une augmentation du débit sanguin.

Certaines études ont montré que la cryothérapie peut améliorer la récupération psychologique dans les jours qui suivent un événement stressant ou un entraînement difficile, y compris une diminution de la perception de la fatigue musculaire, de la fatigue générale et de la douleur pendant 24 à 48 heures après la séance.

5. Prévention des maladies métaboliques

Parce que certaines études ont montré que la cryothérapie peut aider à réduire le stress oxydatif et l’inflammation et à augmenter le statut antioxydant, elle fait maintenant l’objet de recherches en tant que méthode de traitement pour prévenir les maladies métaboliques telles que le diabète de type 2.

À certains égards, l’exposition à la cryothérapie imite les effets de l’exercice car elle influe positivement sur les voies inflammatoires.

Une étude portant sur le stress oxydatif et le statut antioxydant chez des participants non exerçants a révélé que les patients sous cryothérapie avaient un statut antioxydant supérieur à celui du groupe témoin non traité.

D’autres études ont montré que la cryothérapie peut aider à renforcer les défenses de l’organisme contre les effets négatifs du stress (une cause sous-jacente de nombreuses maladies) et à soutenir le système nerveux.

Il a été constaté que, juste après une séance de cryothérapie, la concentration de norépinéphrine augmente significativement par rapport aux témoins au repos, comme dans le cas de l’exercice.

Finalement, cela a un effet positif sur certains processus cellulaires et physiologiques importants associés à l’inflammation.

En ce qui concerne les effets de la cryothérapie sur le système nerveux parasympathique, qui aide à calmer le corps après le stress, des études ont montré qu’elle avait une grande influence sur la réactivation parasympathique, notamment l’amélioration de la variabilité du rythme cardiaque.


Qu'est-ce que la cryothérapie ?

La cryothérapie peut-elle aider à perdre du poids ?

Partout sur Internet, les gens prétendent que la cryothérapie peut aider à améliorer votre apparence et à brûler les graisses. Mais les études n’ont pas montré qu’il existe un lien entre la cryothérapie et la perte de poids.

Une étude a montré que l’exposition au froid peut aider à réguler ou à stimuler légèrement le métabolisme énergétique mais que six mois d’activité aérobie modérée associée aux chambres de cryothérapie ne modifient pas les pourcentages de masse corporelle, de graisse ou de masse maigre chez les participants.

Cela étant dit, si vous trouvez que la cryothérapie aide à améliorer votre humeur, à augmenter votre énergie, à réduire votre douleur et à rester plus actif, elle pourrait peut-être contribuer indirectement à vos objectifs de perte de poids.


Où faire une séance de cryothérapie ?

La meilleure façon de trouver un centre de cryothérapie dans votre région est de demander une référence, par exemple auprès de votre kinésithérapeute, chiropraticien ou médecin, ou de rechercher sur internet.

Selon l’endroit où vous habitez, une séance de cryothérapie corps entier peut coûter entre 40 et 100 euros. Rappelez-vous que les séances sont généralement très courtes, parfois seulement cinq minutes ou moins.

Bien que la cryothérapie semble être sans danger pour la plupart des gens, vous devriez faire attention au centre que vous choisissez de visiter afin de réduire votre risque d’effets secondaires.

Assurez-vous de visiter un centre réputé qui est licencié et exploité par un personnel compétent. Discutez de toutes les préoccupations que vous pourriez avoir au préalable.

Pour les traitements de cryochirurgie, demandez conseil à votre médecin ou contactez votre dermatologue. Le type de professionnel de la santé avec lequel vous travaillerez dépendra du but du traitement et de l’état traité.


Précautions au sujet de la cryothérapie

La cryothérapie est-elle vraiment sûre ? Quels sont les risques potentiels ? On se demande encore si les machines de cryothérapie sont sûres pour le grand public.

Dans l’ensemble, la plupart des études et des examens ont montré qu’il n’y avait aucun événement indésirable associé aux cabines de cryothérapie.

Bien que cela ne se soit produit que très rarement, des décès liés à la cryothérapie ont été rapportés. Par exemple, en 2015, le New York Times a rapporté le cas d’une femme dans le Nevada qui est décédée après une séance de cryothérapie corps entier.

Dans d’autres États des États-Unis, des poursuites ont été intentées contre des personnes prétendant que la cryothérapie avait causé des blessures, notamment des brûlures au troisième degré et des dibilliations. Cela a encouragé les responsables gouvernementaux à enquêter davantage sur la sécurité des centres de cryothérapie.

Dans certaines situations, la cryothérapie peut ne pas être sûre. Les contre-indications de la cryothérapie peuvent inclure : hypertension incontrôlée, maladie coronarienne grave, arythmie, troubles circulatoires, phénomène de Raynaud (doigts blancs), allergies au froid, maladie pulmonaire grave ou obstruction des bronches causée par un rhume.


Conclusion

La cryothérapie est un traitement qui implique une exposition à l’air extrêmement froid. Elle est utilisée pour réduire l’inflammation, détruire les tissus et cellules endommagés, libérer les endorphines et améliorer la circulation.

La «cryothérapie corps entier» implique une exposition unique ou répétée à de l’air extrêmement froid et sec à l’intérieur d’une chambre ou d’une cabine spéciale pendant environ 2 à 5 minutes. Les chambres de cryothérapie deviennent extrêmement froides, tombant à des températures inférieures à moins 110 degrés Celsius.

À l’heure actuelle, les avis sont partagés concernant les preuves montrant que la cryothérapie aide à traiter des symptômes tels que la douleur et la récupération après l’exercice. Des études cliniques n’ont pas montré que la cryothérapie pouvait brûler des graisses ou provoquer une perte de poids.

Selon certaines études, les avantages potentiels de la cryothérapie sont les suivants : diminution de la douleur, amélioration de la récupération, amélioration de l’humeur, augmentation de l’énergie et protection contre les maladies métaboliques.

La cryothérapie est généralement sans danger et a tendance à ne pas provoquer d’effets indésirables, bien que dans de rares cas, des engelures, des brûlures et même la mort se soient produites.

Qu’est-ce que la cryothérapie ?

Vous pourrez aussi aimer