Quelles précautions neutropéniques prendre pour prévenir une infection ?

Quelles précautions neutropéniques prendre pour prévenir une infection ?

 

En cas de neutropénie, vous pouvez prendre certaines mesures pour prévenir une infection. Ces mesures de sécurité s’appellent des précautions neutropéniques.

La neutropénie est une affection sanguine impliquant de faibles taux de neutrophiles, un type de globule blanc. Les neutrophiles combattent l’infection en détruisant les germes nocifs. Sans assez de neutrophiles, vous êtes plus susceptible de développer des infections.

Une neutropénie survient généralement après :

  • chimiothérapie
  • radiothérapie
  • prise de certains médicaments.

Après une chimiothérapie, une neutropénie apparaît souvent après 7 à 12 jours. Cette période peut être différente selon la cause de la neutropénie. Votre médecin peut vous expliquer quand vous êtes le plus susceptible de la contracter.

Pendant que vous êtes neutropénique, vous devez suivre des précautions neutropéniques lorsque vous êtes à la maison. Si vous êtes à l’hôpital, le personnel prendra également des mesures pour vous protéger.


Isolement neutropénique

Si vous avez une neutropénie sévère, vous devrez peut-être rester dans une chambre d’hôpital. Ceci est appelé isolement neutropénique ou isolement protecteur.

L’isolement neutropénique vous protège des germes. Vous devrez rester isolé jusqu’à ce que vos taux de neutrophiles redeviennent normaux.

Toutes les personnes atteintes de neutropénie ne doivent pas nécessairement être isolées. Votre médecin décidera si c’est le meilleur choix pour vous.

Il prendra en compte plusieurs facteurs, notamment la cause et la gravité de la neutropénie, ainsi que votre état de santé général.


Précautions neutropéniques à l’hôpital

Lorsque vous serez à l’hôpital, les médecins et les infirmières prendront des mesures pour assurer votre sécurité.

Le personnel de l’hôpital va :

  • Placer un panneau sur votre porte : avant d’entrer dans votre chambre, tout le monde doit suivre certaines étapes pour vous protéger. Ce panneau explique ce que les gens doivent faire.
  • Se laver les mains : le personnel se lavera les mains à l’eau et au savon avant d’entrer et de sortir de votre chambre. Il portera aussi porter des gants.
  • Laisser du matériel réutilisable dans votre chambre : des thermomètres et autres dispositifs réutilisables seront conservés dans votre chambre. Vous serez la seule personne qui les utilise.
  • Vous donner des aliments spécifiques : lorsque vous êtes neutropénique, vous ne pouvez pas manger d’aliments contenant des bactéries, comme des fruits non lavés ou de la viande cuite. Le personnel devrait vous faire suivre un régime neutropénique.
  • Éviter les procédures médicales rectales : la région rectale est extrêmement sensible, le personnel ne vous donnera donc pas de suppositoires ou de lavements.

Parlez à votre médecin ou à votre infirmière si ces précautions vous préoccupent.


Précautions neutropéniques à la maison

Si vous présentez une neutropénie légère, vous pouvez rester chez vous jusqu’à ce que vos taux de neutrophiles reviennent à la normale.

Cependant, il est toujours important de vous protéger des germes. Voici ce que vous pouvez faire à la maison :

  • Restez propre : lavez-vous souvent les mains, y compris avant et après avoir mangé ou utilisé les toilettes.
  • Douchez-vous tous les jours : en prenant soin de nettoyer les zones de transpiration telles que vos pieds et vos aines.
  • Demandez aux autres de se laver les mains : si vos amis et votre famille veulent vous rendre visite, demandez-leur de se laver souvent les mains.
  • Ayez des relations sexuelles protégées : en règle générale, il est recommandé d’éviter les rapports sexuels. Si vous avez des relations sexuelles, utilisez un lubrifiant hydrosoluble.
  • Évitez les personnes malades : éloignez-vous de toute personne malade, même si elle est légèrement enrhumée.
  • Évitez les personnes récemment vaccinées : si un enfant ou un adulte vient de recevoir un vaccin, ne vous en approchez pas.
  • Éloignez-vous des foules : évitez les transports en commun, les restaurants et les magasins. Vous êtes plus susceptible d’attraper des germes dans les grandes foules.
  • Évitez les animaux : si possible, évitez-les complètement. Ne touchez pas les déchets d’animaux tels que crotte de chien ou litière pour chats.
  • Prévenez la constipation : la constipation peut irriter la région rectale. Pour éviter la constipation, consommez suffisamment de fibres et buvez cinq à six grands verres d’eau chaque jour.
  • Évitez les plantes : si vous devez jardiner, utilisez des gants.
  • N’utilisez pas de tampons : les tampons présentent un risque de syndrome de choc toxique et d’infection. Il est préférable d’utiliser des serviettes.
  • Ayez un bonne hygiène bucco-dentaire : brossez-vous les dents après avoir mangé et avant de vous coucher. Utilisez une brosse à dents douce à poils souples.
  • Portez un écran solaire : pour éviter les coups de soleil, portez un écran solaire avec un FPS de 15 ou plus.
  • Gardez votre cathéter propre : si vous avez un cathéter central, assurez-vous qu’il est toujours sec et propre.
  • Recherchez des rougeurs et des douleurs chaque jour : examinez votre corps pour détecter toute marque suspecte.
  • Évitez les coupures : faites de votre mieux pour éviter les blessures telles que coupures et égratignures. N’utilisez pas d’objets coupants et veillez à porter des gants de protection si vous faites la vaisselle.
  • Évitez les soins dentaires et les vaccins : demandez d’abord à votre médecin avant de suivre ce type de soins.

Sécurité alimentaire pour les personnes atteintes de neutropénie

Pendant que vous êtes neutropénique, votre corps peut avoir du mal à lutter contre les maladies d’origine alimentaire.

Vous devrez faire très attention à ce que vous mangez. Certains aliments sont plus susceptibles de contenir des germes nocifs.

1. Adoptez une hygiène de cuisine

  • Lavez-vous les mains avant et après avoir cuisiné et mangé.
  • Utilisez des ustensiles, des verres et des assiettes propres. Lavez-les après chaque utilisation.
  • Avant de manger des fruits et des légumes frais, lavez-les bien.

2. Évitez les aliments crus

Les aliments crus peuvent contenir des bactéries causant des infections. Vous devriez éviter :

  • Fruits et légumes crus ou non lavés.
  • Viande crue ou insuffisamment cuite, y compris bœuf, porc, poulet et poisson.
  • Céréales non cuites.
  • Noix crues et miel.

Pour détruire tous les germes, faites cuire la viande et les œufs jusqu’à ce qu’ils atteignent une température interne sûre. Utilisez un thermomètre alimentaire pour vérifier.

3. Évitez la contamination croisée

  • Lorsque vous préparez des aliments, conservez la viande crue à l’écart des aliments cuits.
  • Ne partagez pas de nourriture ou de boisson avec d’autres personnes.
  • Évitez la nourriture en libre accès telle que les bacs de nourriture en vrac, les buffets et les bars à salade.

Quand consulter un médecin ?

Pendant votre neutropénie, rendez-vous à vos rendez-vous de suivi. Votre médecin doit vérifier si votre taux de neutrophiles est revenu à la normale.

Vous devriez également consulter votre médecin si vous pensez avoir été exposé à des germes. Si vous soupçonnez une infection, consultez immédiatement un médecin. Les infections survenant au cours d’une neutropénie mettent la vie en danger et nécessitent des soins d’urgence.

Les signes d’infection comprennent :

  • fièvre
  • frissons ou sueurs
  • toux
  • gorge irritée
  • difficulté à respirer
  • toute nouvelle douleur
  • vomissement
  • diarrhée
  • changements de selles inhabituels
  • urine sanglante
  • miction douloureuse
  • pertes vaginales inhabituelles
  • démangeaison de la peau
  • rougeur ou gonflement sur la zone du cathéter.

Prenez votre température deux fois par jour. Parfois, la fièvre peut être le seul signe d’infection pendant la neutropénie.

Si vous avez une fièvre de 38 °C ou plus, ou si vous remarquez tout autre symptôme, rendez-vous aux urgences.


Conclusion

Si vous avez une neutropénie sévère, vous devrez rester dans une chambre d’hôpital. Les médecins et les infirmières prendront des mesures supplémentaires pour assurer votre sécurité.

Si vous êtes à la maison, vous devrez suivre diverses précautions. Celles-ci incluent avoir une bonne hygiène, éviter les foules et ne pas manger d’aliments susceptibles de contenir des germes.

Lorsque vous êtes neutropénique, tout signe d’infection doit être pris au sérieux. Rendez-vous aux urgences si vous présentez des symptômes tels que fièvre, diarrhée ou frissons. Les infections qui se développent au cours de la neutropénie menacent le pronostic vital.

Quelles précautions neutropéniques prendre pour prévenir une infection ?

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.