Quelles sont les causes de douleur aux ovaires en début de grossesse ?

Quelles sont les causes de douleur aux ovaires en début de grossesse ?

 

La grossesse provoque beaucoup de changements dans votre corps. Certains de ces changements peuvent causer une légère gêne ou de légères crampes autour des ovaires. Une douleur aux ovaires peut causer des douleurs d’un côté de l’abdomen inférieur ou du bassin. Elle peut aussi parfois causer des douleurs au dos ou à la cuisse.

Une douleur aux ovaires peut être un signe d’implantation, ou peut être une réponse au changement d’hormones que vous allez expérimenter en début de grossesse.

Toute douleur ovarienne grave doit être signalée à votre médecin. Consultez immédiatement un médecin si vous êtes enceinte et que vous ressentez une douleur aiguë ou persistante accompagnée de :

  • nausée
  • saignements vaginaux
  • fièvre
  • sentiment de faiblesse
  • vomissement.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les causes de douleur ovarienne en début de grossesse et sur le moment opportun pour consulter un médecin.


Quelles sont les causes de douleur aux ovaires en début de grossesse ?

Ce qui suit peut causer des douleurs dans la région de vos ovaires en début de grossesse.

1. Grossesse extra-utérine

Une grossesse extra-utérine se produit lorsqu’un ovule fécondé se fixe dans un endroit autre que l’intérieur de l’utérus, généralement dans les trompes de Fallope.

Les symptômes incluent :

  • douleur aiguë ou lancinante, généralement d’un côté du bassin ou de l’abdomen
  • saignements vaginaux plus abondants que vos règles habituelles
  • faiblesse, vertiges ou évanouissements
  • malaise gastro-intestinal ou maux d’estomac.

Si vous pensez que vous vivez une grossesse extra-utérine, consultez immédiatement un médecin. Les grossesses ectopiques ne sont pas viables et, si elles ne sont pas traitées, elles peuvent provoquer une rupture de la trompe de Fallope ou d’autres complications graves.

2. Fausse couche

Une fausse couche est la perte d’une grossesse avant 20 semaines.

Les symptômes possibles incluent :

  • saignements vaginaux
  • douleur pelvienne, lombalgie ou douleur abdominale
  • passage de tissu ou écoulement dans le vagin.

Informez votre médecin si vous présentez des symptômes de fausse couche. Il n’y a aucun moyen d’arrêter une fausse couche, mais dans certains cas, des médicaments ou une intervention chirurgicale sont nécessaires pour prévenir les complications.

3. Kyste ovarien

La plupart des kystes ovariens sont asymptomatiques et inoffensifs. Mais les kystes qui continuent à se développer peuvent se rompre, se tordre ou causer des complications pendant la grossesse et l’accouchement.

Les symptômes peuvent inclure :

  • douleur pelvienne pouvant être isolée d’un côté
  • bosse abdominale, lourdeur ou ballonnements
  • douleur accompagnée de fièvre ou de vomissements.

Si vous avez des douleurs aiguës ou lancinantes, en particulier de la fièvre ou des vomissements, faites appel à un médecin. Vous devez également informer votre gynécologue obstétricien si vous avez un kyste ovarien connu. Il devra peut-être surveiller le kyste tout au long de votre grossesse.

4. Rupture et torsion ovarienne

Une rupture ovarienne (apoplexie ovarienne) est une urgence médicale. Cela peut provoquer une hémorragie interne.

Une torsion ovarienne est également une urgence médicale lorsqu’un gros kyste provoque la torsion ou le déplacement d’un ovaire par rapport à sa position d’origine. Cela peut couper l’apport sanguin à l’ovaire.

Les symptômes d’une rupture ou d’une torsion ovarienne peuvent inclure :

  • douleur pelvienne grave ou aiguë, parfois isolée d’un côté
  • fièvre
  • vertiges
  • respiration rapide.

Informez toujours le personnel des urgences de tous vos symptômes et précisez que vous êtes enceinte. Vous aurez peut-être besoin d’une échographie ou d’une IRM. Votre médecin pourra alors déterminer si une intervention chirurgicale est nécessaire ou recommander d’autres options de traitement.

5. Autres causes possibles

Les autres causes de douleur dans la région des ovaires en début de grossesse peuvent inclure :

  • problèmes gastro-intestinaux ou d’estomac
  • étirement de l’utérus
  • fibromes.

Informez toujours votre médecin de l’ensemble de vos symptômes.


Est-ce un signe d’implantation ?

L’implantation, ou nidation, se produit lorsqu’un œuf fécondé se fixe à la paroi interne de l’utérus. Il survient généralement 6 à 12 jours après la conception. L’implantation a lieu avant que vous soyez suffisamment loin dans le temps pour avoir un test de grossesse positif.

Les crampes autour de l’implantation pourraient constituer un signe précoce de grossesse, mais tant que le test de grossesse n’a pas été positif, il est impossible de savoir si les crampes sont un signe de grossesse ou de menstruation imminente.

Si vos règles ne commencent pas comme prévu, effectuez un test de grossesse trois jours à une semaine plus tard pour confirmer une grossesse.


Quand consulter un médecin ?

Prévenez votre médecin si vous avez une douleur ovarienne aiguë ou chronique sur un côté ou les deux côtés qui ne disparaît pas d’elle-même.

Vous aurez peut-être besoin de soins médicaux d’urgence, en particulier si vous ressentez une douleur aiguë ou chronique, associée à un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • nausée
  • saignements vaginaux
  • forte fièvre
  • sentiment de faiblesse
  • vomissement.

Comment gérer les douleurs ovariennes à la maison ?

Les douleurs ovariennes pendant la grossesse qui ne disparaissent pas d’elles-mêmes peuvent nécessiter un traitement médical.

Mais si votre médecin ne recommande aucun traitement médical pour soulager votre douleur, vous pourrez peut-être gérer un léger inconfort à la maison :

  • Changez de position lentement, surtout lorsque vous passez de position assise à debout. Cela peut aider à réduire l’incidence de la douleur.
  • Prenez beaucoup de repos et modifiez ou réduisez votre routine d’entraînement si vous ressentez une gêne liée à l’exercice physique.
  • Prenez un bain chaud (pas brûlant).
  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Appliquez une légère pression sur la région douloureuse.

De nombreux analgésiques ne sont pas sans danger en début de grossesse. Parlez à votre médecin avant de prendre des médicaments pour réduire la douleur.

Vous devriez également parler à votre médecin avant d’appliquer de la chaleur, par exemple à l’aide d’une compresse chaude. Une chaleur excessive pourrait causer de graves malformations congénitales.


Quels sont les traitements disponibles ?

Le traitement dépendra de la cause sous-jacente. Dans certains cas, il se peut que vous n’ayez pas besoin de traitement.

Pour le traitement d’un kyste ovarien, votre médecin tiendra compte de facteurs tels que la taille du kyste, qu’il se soit rompu ou non, et à quel stade de grossesse vous en êtes. Il fera une recommandation de traitement qui donnera à vous et à votre bébé le résultat le plus sain possible.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être réalisée en toute sécurité pendant la grossesse. Votre équipe soignante vous informera des risques et des résultats possibles en fonction de votre situation.

Si votre douleur est causée par une grossesse extra-utérine, votre médecin vous prescrira probablement du méthotrexate. Ce médicament peut arrêter la croissance de cellules se divisant rapidement, telles que les cellules d’une masse ectopique. Si les médicaments ne fonctionnent pas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Si vous faites une fausse couche, vous n’aurez peut-être pas besoin de traitement. Dans d’autres cas, vous aurez peut-être besoin de médicaments pour vous aider à faire passer les tissus de la perte de grossesse ou d’une procédure appelée dilatation et curetage (DC). Il s’agit d’une intervention chirurgicale mineure qui peut être utilisée pour retirer le tissu de l’utérus.


Conclusion

Informez toujours votre médecin si vous ressentez une douleur ovarienne pendant votre grossesse.

Demandez des soins médicaux d’urgence pour soulager une douleur vive ou lancinante qui ne disparaît pas d’elle-même et informez le personnel de l’hôpital que vous êtes enceinte.

Votre médecin et votre équipe de soins de santé peuvent élaborer un plan de traitement pour obtenir les meilleurs résultats.

Quelles sont les causes de douleur aux ovaires en début de grossesse ?

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.